mardi 15 décembre 2009

Biographe Biobble VIP : Le cadeau idéal pour papy!


Cette année, je crois que j'ai enfin trouvé le cadeau qui va plaire à mon grand-père, je lui ai offert un biographe Biobble VIP, à qui il va pouvoir raconter tous ses souvenirs et qui se chargera ensuite d'écrire sa biographie et de la publier sur le site spécialisé Biobble.com.

Je n'ai pas encore lu la biographe produite, puisque c'est mon cadeau de noël, mais je suis déjà sur d'une chose, c'est un cadeau qui va plaire et faire couler beaucoup d'encre, car mon grand-père, il n'a pas qu'une ou deux histoires à raconter... mais des tonnes.
Même que ça nous fera peut-être des vacances pendant les prochains repas de famille :) Je plaisante, papy, si un jour tu lis ces quelques lignes, tes histoires nous fascinent toujours autant. Et justement, j'aimerais bien que mes enfants puissent les connaitre un jour et pourquoi pas les enfants de leurs enfants, et leurs enfants, etc. Puisque le concept de biobble, c'est de conserver perpétuellement ces biographies personnelles sur Internet.

Bref, je ne vais pas pouvoir vous faire l'article sur la qualité du biographe, ce que je ne manquerais pas de faire plus tard, à moins que je ne sois obligé de lui tailler un costard!
Mais bon, j'ai bon espoir car c'est moi qui l'ai choisi : J'ai sélectionné une femme, pardon mamy :), à proximité de chez lui (Paris) et dont le style devrait lui plaire : Plein de flonflons et de mots et expressions un peu passés de mode, pile-poil comme il aime (papy, je plaisante toujours... enfin à moitié :) !

Les avantages du service de biographe Biobble VIP :
- beaucoup moins cher qu'une prestation biographique traditionelle
- la certitude que les mémoires de papy seront enfin consignées par écrit
- la possibilité de choisir le biographe parmi une liste et en ayant préalablement lu ses références (autres biographies)
- avoir un intermédiaire entre le biographe et le client... et une garantie de résultat grâce à une société qui a pignon sur rue, contrairement à un indépendant trouvé au petit bonheur la chance sur Internet
- le prix tout compris : on sait ce qu'on paye, on sait ce qu'on obtient, pas de frais annexes ni de dépassement d'honoraires
- la rapidité (la biographie est en ligne 72 à 96 heures après l'entretien)
- la confidentialité : la biographie est certes publiée sur Internet mais on peut la protéger par un mot de passe afin que seule la famille puisse y accéder
- qualité de l'accueil téléphonique
- un cadeau résolument moderne, original et symbolique
- Pouvoir faire figurer sa biographie à côté de celle de Nicolas Sarkozy  ou de Walt Disney

Les défauts du service Biobble VIP :
- Encore peu de choix de biographes en province, mieux vaut habiter près d'une grande agglomération.
- Pas encore de possibilité d'obtenir une version imprimée de la biographie (sauf si elle n'est pas trop longue apparemment pour être imprimée au format A3, le seul format possible actuellement, mais visiblement en 2010, on pourra commander un livret...)

Il y a certainement d'autres défauts, mais pour l'instant je ne les ai pas trouvés... Je complèterais si besoin la liste dès que la biographie sera en ligne. En attendant, j'ai pu cocher papy de la liste des cadeaux à trouver, et pour une fois, je ne vais pas lui acheter le dernier Goncourt... qu'il n'aurait pas aimé, je serais prêt à le parier.


Pour trouver un biographe, cliquez-ici
Pour voir un exemple de biographie Biobble, cliquez-ici

vendredi 11 décembre 2009

Lo-Mob, le must des applis photo pour iPhone


Je viens de découvrir l'application Lo-Mob pour iPhone et je ne résiste pas à mon envie de vous en parler, même si cela fait partie des petits bijoux que l'on peut être tenté de garder pour soi... Histoire de susciter l'émerveillement et les questions du type "génial cette photo! comment t'as fait? avec quoi tu l'as prise?"

Mais comme la rétention d'information n'est pas franchement dans le style de la maison, je vais vous présenter cette nouvelle application photo et traitement d'images à destination de l'iPhone.

Alors à quoi sert Lo-Mob?
Lo-Mob pour iPhone vous permet de prendre des photos, puis de leur appliquer pas moins de 30 filtres pré-définis, vous permettant ainsi de créer des photos uniques et originales. Vous me direz, d'autres applications permettent d'appliquer des effets aux photos, certes... sauf que Lo-Mob propose en une seule application, autant voir plus de possibilités que plusieurs autres applications réunies.
Si vous aimez les photos vintage, vous allez être servi : Lo-Mob passe vos images au format Polaroïd comme Polarize, sauf qu'ici vous avez le choix entre 6 différents traitements polaroid contre 1 seul dans l'appli précitée. Mais lo-mob vous propose aussi des traitements argentiques, noir et blanc, saturés, "fanés", émulsion...
Sans compter de nombreux formats qui permettent enfin de corriger la pauvreté du cadre et de la focale de l'iPhone : 35mm, 6 par 6, slide, AE...

Les qualités de Lo-Mob pour iPhone :
- profusion d'effets prédéfinis très réussis
- qualité des effets
- simplicité d'utilisation
- un prix très doux : 1,59€

Le défaut de Lo-Mob pour iPhone :
- temps de traitement un peu long (mais néanmoins supportable) pour la génération des aperçus, le traitement et l'enregistrement d'une image. En gros Lo-Mob n'est pas fait pour prendre des photos à la volée, il vaut mieux "traiter" les photos quand on a du temps devant soi.

Vous l'aurez compris, je suis plutôt 100% conquis par cette petite application, qui n'est certes pas gratuite, mais qui vaut largement les 1 euros 59 demandés par les développeurs.

jeudi 10 décembre 2009

Paper Toss, l'application iPhone des vrais glandeurs


Voici une petite application gratuite pour iPhone qui séduira ceux qui trouvent le temps long au bureau, mais aussi les amateurs de basket.
Paper Toss vous propose de jeter des boulettes de papier virtuelles dans une corbeille à papier. C'est donc une variante particulièrement écologique à cette occupation ô combien sportive :) à défaut d'être productive!
Dans Paper Toss, téléchargeable gratuitement depuis l'Apple Store, vous aurez le choix entre 5 tableaux/niveaux dont la difficulté va crescendo, avec un seul objectif, réussir à mettre la boulette de papier à la poubelle, quelle que soit la distance et la puissance du ventilateur.
Pour lancer la boulette, un simple coup de doigt suffit et toute la difficulté réside dans la direction imprimée au jet, laquelle doit prendre en compte un courant d'air plus ou mois fort dont l'orientation est déterminée par la position du ventilateur.

Personnellement si le principe est rigolo, on se lasse très vite de ce jeu plutôt répétitif.
À la rigueur si le lancer avait été réalisé en réalisant le geste avec l'iPhone et ses capteurs de mouvement, à l'instar de ce que l'on peut réaliser avec la fameuse wiimote, cela aurait peut-être renforcé l'intérêt de cette application. Mais en l'état, elle est tout juste bonne à conserver pour les moments perdus... un peu comme l'activité dont elle s'inspire.
Comme je ne m'ennuie jamais, je n'étais pas forcément le client idéal...

vendredi 4 décembre 2009

Wii Sport Resort, c'est plus mieux!?


Sortis en juillet 2009, Wii Sport Resort et le Wii MotionPlus, son accessoire indispensable vont réjouir les adeptes de la première heure de la console familiale de Nintendo, dont je fais partie.

Personnellement j'avais adoré le golf, mais je restais un peu sur ma faim face à la brièveté du parcours de seulement 9 trous, je trouvais le tennis sympa, mais un peu répétitif à l'instar du bowling.
Aussi n'ai-je pu résister à tester cette nouvelle mouture, annoncée comme beaucoup plus complète avec pas moins de 12 sports à pratiquer, dont un golf de 18 trous... et surtout avec une précision de jeu jamais atteinte grâce au Wii MotionPlus.

Les atouts de Wii Sport Resort :
- Beaucoup plus de jeux
- Des jeux revisités et mieux réussis (Golf, Bowling)
- De nouveaux jeux extrêmement ludiques (Ping-Pong, Sabre, Tir à l'arc...)
- Une bien meilleure sensabilité qui va dans le sens de la jouabilité et de la durée de vie du titre
- Un jeu toujours aussi convivial pour de belles après-midis de jeu en famille
- Des didacticiels simples et bien réalisés
- Des graphismes sympas qui contribuent à l'ambiance du jeu : on reste ludique au maximum


Les défauts de Wii Sport Resort :
- Certains jeux moins convainquants (notamment le cyclisme)
- Coût un peu salé des Wii Motion Plus supplémentaires (20€), sachant qu'un seul est fourni avec le jeu
- Absence d'une version améliorée du Tennis
- Un jeu qui n'est pas vraiment très attrayant quand on joue seul
- Dommage qu'on ne puisse pas customiser les paramètres de jeu
- Les possesseurs de Wii Balance Board vont se sentir oubliés...


En conclusion, mon avis sur Wii Sport Resort est que c'est un jeu qui séduira sans conteste les adeptes de Wii Sport, qui pourront notamment comparer le progrès parcouru depuis ce premier opus. Si le jeu n'est pas folichon en solo, il est quasi sans rival en multijoueurs, sauf biensur les inégalables lapins crétins. Si le jeu est un peu cher à l'achat (50€), sa jouabilité et son aspect ludique en feront à coup sûr un cadeau de noël très apprécié par nos chères petites têtes blondes... et leurs parents... et les amis de leurs parents!

Remarque : Si les Wii MotionPlus supplémentaires sont un peu chers à l'achat, il faut savoir que la plupart des jeux peuvent être joués à tour de rôle en s'échangeant la manette. Mais si on a le budget, un Wii MotionPlus supplémentaire fera parfaitement l'affaire et représentera un investissement qu'on ne regrettera pas, d'autant qu'il pourra servir sur toute une nouvelle génération de jeux.
D'ailleurs, on attend de pied ferme ces futurs jeux qui tireront tout le potentiel de cette ô combien sympathique console familiale!!!

mercredi 2 décembre 2009

Zi8, un camescope HD qui tient dans la poche !


Kodak emboite le pas à la "très à la mode" caméra compacte Flip Mino HD en lançant un nouveau camescope HD, mini gabarit, mini prix, le très "bientôt célèbre" Zi8.
J'ai donc décidé de tester par moi-même cette petite merveille, qu'un de mes amis a eu la gentillesse de mettre à ma disposition pendant 3 jours. Voici le résultat de mon test pour la caméra Kodak Zi8.

Les qualités de la caméra HD Zi8 :
- Un format ultra pratique qui permet de l'emmener partout avec soi, dans la vie de tous les jours, mais également en vacances à l'autre bout du monde.
- Un grand écran (en comparaison presque 3 fois plus grand que celui de la Flip Mino HD.
- Une résolution Full HD (1080p) pour des images de qualité avec un capteur de 5 millions de pixels
- Un stabilisateur d'image, ce qui est très utile car on a tendance à pas mal bouger quand on filme avec un de ces engins miniatures.
- Prise USB intégrée très pratique pour connecter directement la caméra Zi8 à son PC ou à son Mac.
- La caméra est également fournie avec un cable HDMI qui permet de la connecter directement sur un téléviseur, ce qui est très pratique pour montrer ses prouesses de réalisateur à toute la famille et aux amis.

Les défauts de la caméra HD Zi8 :
- Pas de disque dur interne ni de carte mémoire fournie à l'achat. Il faudra donc prévoir l'achat d'une grosse carte mémoire, car la HD est très gourmande en espace de stockage.
- Une qualité d'image nettement inférieure à celle des camescopes traditionnels, et ce, malgré le label HD.
- Une prise en main imparfaite mais qui ne devrait pas décontenancer ceux qui ont l'habitude de filmer avec leur téléphone portable.

En conclusion, le camescope Kodak HD Zi8 est un bon investissement pour celles et ceux qui désirent se doter d'un appareil nomade, qu'ils pourront en permanence avoir avec eux et à portée de main, un produit qui pourrait plaire à cette nouvelle génération de reporters improvisés, d'autant que son prix d'achat est très doux, environ 180€... auquel il faudra ajouter une vingtaine d'euros supplémentaires pour se doter d'une carte mémoire convenable (au moins 4go).

Une viédo pour vous rendre compte par vous-même des qualités de la caméra HD Kodak Zi8 :

jeudi 19 novembre 2009

iMobsters, premiers pas dans la mafia sur iPhone, attention addictif


iMobbsters est un jeu qui n'est pas sans rappeler le mythique et antique drugs war pour mac et PC, ou dope war, l'appli facebook. Ce jeu pour iPhone vous propose d'incarner un truand qu'il faudra aider à devenir un caïd en lui faisant réussir différentes missions, combats, braquages...
Petit à petit, il faudra développer son équipement, acquérir des armes et des "business", dealers de rue, drugstores, boites de nuit, casinos, centres commerciaux, hotels... puis constituer son gang en recrutant d'autres joueurs, attaquer d'autres gangs pour leur voler leur magot, réussir les missions pour gagner des points d'expérience et monter dans la hiérarchie des voyous.
La spécificité de Mobsters, c'est que le jeu tourne 24h/24, même lorsque l'on est pas connecté : votre personnage continue à gagner de l'argent, à se faire attaquer par ses rivaux, à récupérer des points de vie, d'énergie, nécessaires pour mener les différentes actions demandées.
Résultat pour ceux qui mettront le doigt dans l'engrenage, Mobsters devient un jeu ultra addictif, auquel on ne cesse de revenir tout au long de la journée.

Les qualités du jeu iMobsters pour iPhone:
- Pas besoin d'être agile et de maitriser des mouvements compliqués, le gameplay est ultra simple à maitriser et la progression du gang dépend plus de la stratégie adoptée, que de combinaisons de mouvements, le rendant accessible au plus grand nombre de joueurs.
- un énorme réseaux de joueurs tout autour du monde
- des heures de jeux, voir des mois de jeu pour parvenir jusqu'au plus haut niveau.
- iMobsters est un jeu gratuit disponible sur l'App Store.

Les défauts du jeu iMobsters pour iPhone :
- le principal défaut du genre, c'est son extrême répétitivité qui peut finir par lasser : Mobsters est une course quasi sans fin pour cumuler les business, les armes, les co-équipiers, les points d'expérience, les niveaux... La routine s'installe vite.
- On regrette que la stratégie n'intervienne pas plus dans les combats, qu'on ne puisse pas lancer un assaut contre les business des gangs ennemis pour récupérer leurs centres de profit, casinos ou autres...
- c'est un jeu de longue haleine, on ne fait pas une petite partie de 2 minutes comme ça pour rigoler et biensur, on ne prête pas son iPhone à un ami pour essayer.
- uniquement disponible en anglais.

En conclusion : IMobsters en convaincra certains, pas d'autres... Pour ceux qui connaissent World of Warcraft et qui un jour ont laissé tomber quand ils se sont rendus compte qu'ils étaient devenus accrocs à un jeu dont la progression ne dépend que du temps qu'on y passe, ils feront vite le parallèle. Personnellement, même s'il est tentant de progresser dans le jeu, je trouve que le concept est lassant et qu'il faut absolument que je supprime cette application afin de ne plus être tenté d'y revenir. En tous les cas, un jeu à essayer pour ceux qui ne sont pas à l'aise avec les gameplay complexes, d'autant qu'iMobsters est 100% gratuit, à moins de vouloir demander des faveurs au parrain.

mardi 17 novembre 2009

FAST, un jeu de combat aérien pour iPhone, vraiment bien!



F.A.S.T. - Fleet Air Superiority est un jeu sur iPhone destiné aux fanas de combat aérien, qui pourrait faire penser à Hawx, son grand frère disponible sur Xbox 360.
Intrigué par ce jeu dont m'avait parlé un ami, je l'ai acheté sur l'Apple store pour 0,79 centimes d'euro. Voici mon avis sur le jeu FAST :

Les qualités du jeu FAST :
- Des graphismes assez beaux et fluides
- Une prise en main assez rapide et intuitive grâce à un gameplay soigné
- La possibilité de jouer en multijoueur en ligne (duel 1 contre 1, 2 contre 2 ou free for all)
- La possibilité de créer des parties privées pour affronter ses amis
- La possibilité d'écouter ses musiques iTunes via la fonction jukebox pour piloter au son de ses titres favoris

Les défauts du jeu FAST :
- Hormis les 2 avions fournis de base pour 0,79 cts et si vous n'êtes pas suffisamment bon pour gagner de nouveaux avions, pour obtenir les 11 autres appareils, il faudra payer jusqu'à 1,79 euros (par avion)
- Pas de Rafale (Dassault) disponible
- Maniabilité difficile à maitriser
- Démarrage en vol uniquement
- Interface uniquement disponible en anglais
- Décors pas suffisamment variés (on a vite fait le tour de la map unique)
- quelques bugs lors des parties multijoueurs


Conclusion:
Malgré quelques défauts, FAST est un jeu assez époustouflant (en se rappelant que l'on n'est pas sur une Xbox ou une PS3, mais seulement sur son iPhone) et très divertissant. Il sera peut-être un peu lassant à la longue, mais offrira quelques très bonnes heures de jeu en attendant, et on peut espérer qu'il reçoive quelques améliorations : la possibilité de décoller et d'atterrir, de nouveaux appareils, de nouvelles cartes et pourquoi pas de nouvelles missions.
Mais pour 0,79 cts d'euro, c'est un bon investissement, alors n'hésitez pas à l'essayer si vous aimez piloter des zincs à mach 2 et virevolter dans des dogfights acharnés.

vendredi 13 novembre 2009

Banc d'essai des canapés Ikea (test conso)


Après presque 4 décennies de bons et loyaux services, j'ai décidé de me séparer des canapés hérités de mes parents. Comme quoi, un canapé peut être un investissement à long terme, si l'on prend le temps de choisir un design intemporel et une qualité haut de gamme.

N'ayant pas les moyens de racheter des canapés de designer, j'ai décidé de faire un tour chez ikea pour choisir les successeurs des miens, et comme je sais que tout le monde n'a pas la chance d'avoir un magasin à proximité et que de nombreuses personnes se posent des questions sur les canapés proposés par le distributeur suédois, je me propose de partager avec vous lecteurs les fruits de mon enquête.


Pour commencer, voici la liste de mes critères de sélection pour un canapé :
1° Le design général : ligne, aspect...
2° Le design des pieds de canapé : le détail qui peut tuer
3° Le confort : un critère essentiel sauf peut-être pour une salle d'attente
4° La qualité : solidité, traitement anti-tâche, espérance de vie...

Chacun de ces critères sera noté de 1 à 10, 10 étant donc le maximum attribuable à chaque critère.

Précisons que je n'ai encore acheté aucun de ces canapés et que mon avis repose sur un test des différents canapés Ikea, réalisé in situ dans le magasin.
Bien évidemment la note du design est très subjective, puisqu'elle correspond à mes goûts personnels et à l'adéquation entre le style du canapé et l'idée que je me fais d'un intérieur déco. Néanmoins, j'essayerais d'être le plus objectif possible.

Tableau comparatif des différents modèles de canapés Ikea :

référence produit
design général
design des pieds
confort
qualité
prix de base
nb de places
Karlstad
6
4
6
6
349€
3
Ektorp
7
7
7
7
349€
3
Stockholm
8
8
7
8
1199€
3,5
Tylosand
7
8
6
6
749€
3
Klippan
6
5
4
5
219€
2
Vaxholm
7
7
5
6
1100€
2,5
Kramfors
7
4
5
5
549€
3
Rorberg
6
4
6
6
199€
2
Lillberg
4
5
4
6
239€
3
Klobo
4
5
4
4
89€
2
Alvros
4
8
7
7
1499€
3
Arild
7
6
5
6
1149€
3
Beddinge
3
5
4
6
189€
3


Tableau de synthèse du test des canapés Ikea (catalogue 2010) :

référence du canapé
moyenne générale
Commentaires
Karlstad
5,5
accoudoirs trop verticaux, pieds trop massifs
Ektorp
7
un excellent rapport qualité prix
Stockholm
7,75
le haut de gamme, ambiance design à prix abordable
Tylosand
6,75
un peu ferme et plutôt design
Klippan
5
beaucoup trop ferme, pas assez confortable
Vaxholm
6,25
Assez beau, mais pas assez cosy, pas idéal pour une soirée télé
Kramfors
5,25
Moins confortable qu'il n'y parait, assise et dossier trop ferme
Rorberg
5,5
Assez confortable, potentiellement design, seul regret la structure disponible en blanc uniquement n'est vraiment pas esthétique
Lillberg
4,75
Visuellement peu accueillants, il me rappelle les canapés des appartements de location à la montagne ou à la mer
Klobo
4,25
Un canapé pour les minis espaces et budgets assortis... un investissement pour un studio d'étudiant
Alvros
6,5
Pas spécialement beau ni élégant, mais d'un confort agréable
Arild
6
Assez élégant mais pas très accueillant ni cosy
Beddinge
4,5
Le produit basique pour les étudiants voulant disposer d'un convertible



Perso, je pense opter pour un ensemble canapé + fauteuil Stockholm en tissu... dès que ce sera fait (si je n'opte pas pour une autre marque), je publierais mon avis sur ce blog.

N'hésitez pas à laisser un commentaire si vous possédez un de ces canapés chez vous... Plus on a d'information, moins on se trompe, et quand il s'agit d'une grosse dépense comme celle d'un canapé, c'est vraiment important.


PS : Le classement final des canapés IKEA :


classement
photo
référence du canapé
moyenne générale
prix
1
canapé stockholm
Stockholm
7,75
1199€
2
Ektorp
7
349€
3
canapé Tylosand
Tylosand
6,75
749€
4
canapé Alvros
Alvros
6,5
1499€
5
canapé vaxholm
Vaxholm
6,25
1100€
6
canapé arild
Arild
6
1149€
7
canapé karlstad
Karlstad
5,5
349€
8
canapé rorberg
Rorberg
5,5
199€
9
canapé Kramfors
Kramfors
5,25
549€
10
canapé klippan
Klippan
5
219€
11
canapé Lillberg
Lillberg
4,75
239€
12
canapé Beddinge
Beddinge
4,5
189€
13
canapé Klobo
Klobo
4,25
89€

mercredi 11 novembre 2009

Breaking Bad, la série alter ego drogue dure de Weeds


Voilà une série qui ne fera pas rire tout le monde, délibérément déconseillée à certains publics, mais qu'adoreront cependant les amateurs d'humour noir, fan de Vuillemin en tête.

À noter que Breaking Bad a déjà reçu 5 prestigieux awards 5emmy, Satellite...)aux USA, dont le très envié Writers Guild Award.

Le pitch de la série Breaking Bad :
L'histoire d'un brillant chimiste dont la carrière a emprunté une voie de garage, alors même qu'il a contribué à l'obtention d'un prix nobel, et qui peine tellement à joindre les 2 bouts, qu'en plus de son poste de prof, il travaille dans une station de lavage.
Sa vie dérape, quand il fait un malaise et que le docteur lui apprend que ses jours sont comptés... il est atteint d'un cancer du poumon inopérable. Le sage professeur va alors entrer dans la spirale infernale du monde des dealers de meta-amphétamine, une des drogues qui fait le plus de ravage à notre époque (ndla).

Contre toute attente, cette série, résolument décalée, est très drôle et l'on devient vraiment accroc au bout de 2 épisodes, le temps de dépasser la mise en place des personnages et de découvrir les principaux ressorts de l'intrigue. Dans son sujet et son esprit, cette série pourrait être comparée à Weeds, mais en fait, non! Breaking Bad est "à part" et si vous êtes capable de prendre les choses au second degré, je pense que vous devriez très vite adorer.

Pour découvrir Breaking Bad, c'est sur Orange Cinemax tout de suite, sinon il faudra attendre sa diffusion sur Arte.

mardi 10 novembre 2009

Hung, une série télé surprenante et drôle


Hung est peut-être une des séries américaines les plus étonnantes du moment.

Elle met en scène un ex beau gosse de 40 ans, divorcé, qui fut jadis un espoir du sport, mais qui va maintenant de galère en galère.

Ray Drecker (Thomas Jane) est au fond du trou quand il fait la connaissance d'une autre paumée (Anne Heche) à une conférence pour devenir "successfull", comme seuls les américains en ont le secret.

Mais cette dernière le convaint qu'il doit mettre à profit son seul atout pour arrondir ses fins de mois : son énorme pénis.

Et nos deux pieds nickelés de s'associer pour donner du plaisir aux riches "desperate housewives", lui comme gigolo et elle en improbable mère maquerelle.

Cette série, beaucoup plus fine qu'il n'y parait à la lecture du pitch, est certainement la nouvelle pépite dénichée par HBO. Le pilote diffusé après un épisode de la saison 2 de True Blood (autre grand carton à découvrir) a réalisé d'excellents scores d'audience : 10 millions de spectateurs tous médias confondus!

Aussi je vous invite à découvrir Hung, une série qui ne devrait plus trop tarder à débarquer en France, en espérant qu'elle ne soit pas réservée aux seuls abonnés Canal+... ce qui n'est pas impossible vu son thème et la frilosité de la programmation des autres grandes chaines.

Rat on the Run, un jeu de plateforme sympathique et gratuit sur iPhone


Comme il en faut pour tous les goûts et que tout le monde n'aura pas la patience d'apprendre à manier un FPS comme Eliminate Pro, je vous présente également le jeu "Rat on the Run", disponible en téléchargement gratuit depuis l'apple store.

Rat on the Run est un jeu de plateformes (le principe des mythiques Donkey Kong ou Mario et cie...) plutôt réussi graphiquement, qui met en scène une petite souris affamée.
Son objectif se remplir le ventre de fromage, malgré les nombreux dangers et obstacles qui protègent les morceaux de gruyère.

La prise en main du jeu est extrêmement rapide et vraiment accessible à toute la famille.
Que ceux qui psychotent (une bonne expression militaire à souhait) dès qu'il y a trop de boutons se rassurent, ici la seule action demandée est de taper sur l'écran pour faire sauter le souriceau. Une tape rapide et la souris fait un mini saut, un appui prolongé et la voilà qui saute aussi haut qu'elle peut. Si ce mode de contrôle peut sembler un peu frustre de prime abord, rassurez-vous, il n'en est rien au fil du jeu. Effectivement timing et stratégie seront des ingrédients nécessaires pour triompher des tableaux successifs.

Les "+" du jeu Rat on the Run pour iPhone :
- téléchargement gratuit
- nombreux modes de jeu accessibles
- tableaux riches et variés
- graphismes agréables
- prise en main facile
- difficulté croissante

Les "-" du jeu Rat on the Run pour iPhone :
Pas grand chose à reprocher à ce titre qui n'a que les défauts de ses qualités :
si on aime les jeux de plateforme, il n'y a pas de raisons qu'on aime pas Rat on the Run. À la rigueur, on peut regretter de ne pas pouvoir modifier le sens de déplacement de la souris, mais c'est également une des contraintes qui fait l'intérêt du jeu.

En conclusion, je ne serais pas plus royaliste que le roi, Rat on the Run est un petit jeu sympathique et drôle, idéal pour jouer dans les transports en commun ou dans une salle d'attente. Sa prise en main est accessible aux plus petits. À mon avis, un des jeux gratuits les plus réussis pour iPhone dans sa catégorie.

EliminatePro le jeu de l'anée sur iPhone?


Eliminate Pro est le premier FPS (First Person Shooter / jeu de tir en vue subjective) multijoueur en ligne disponible sur iPhone et son téléchargement est gratuit. Une bonne raison pour l'essayer, non?

Direction l'App Store, petite recherche "eliminate", sélection de Eliminate Pro et téléchargement. Le tout, fait en 5 minutes.

Lancement de l'application : Au premier chargement, l'appli a bloqué sur un écran noir.
Qu'à cela ne tienne, retour au menu de l'iPhone et je relance. Et là, miracle, ça fonctionne.

Après une très rapide inscription, choix d'un gamertag, email et mot de passe, la démo se lance. Première constatation : C'est beau, rythmé, même ma femme est venu voir ce qui se passait sur l'écran de mon iPhone. On croirait presque une bande annonce de film.

On y découvre très vite que Eliminate Pro n'est gratuit que dans des proportions limitées, mais visiblement suffisantes pour le tester et savoir, si oui ou non, on aura envie de dépenser quelques euros pour y jouer plus souvent.

Les Menus sont beaux, clairs, simples et en français, voilà déjà un très bon point pour ce jeu. Ayant compris qu'en version gratuite, je n'ai droit qu'à l'équipement standard, je clique direct sur "jouer".
Là, 3 modes de jeu nous attendent : Partie Mondiale, Match privé avec ses amis ou entrainement contre des bots.

Je choisis l'entrainement et découvre enfin le game play. Et je dois avouer que je suis vite assez bluffé. Si le principe de commande/contrôle du personnage, expliqué pendant le chargement, me semblait complexe et du coup me laissait un peu dubitatif, je dois avouer que la prise en main est assez rapide et étonnamment intuitive.
À ma grande surprise, j'ai même gagné la première partie, mais peut-être n'est ce seulement qu'une ruse bien orchestré par l'équipe de développement afin de nous faire adhérer au concept?

Si le contrôle via l'écran ne saurait remplacer un joystick -d'ailleurs à quand le joystick bluetooth pour iPhone?-, on s'habitue assez vite au principe : pouce gauche pour les déplacements (pieds), pouce droit pour le regard et pour tirer. Mais il est également possible selon l'endroit où l'on touche l'écran de recharger son arme manuellement, de zoomer...

Côté décors, là aussi le travail est bien fait : Eliminate Pro propose de belles arènes de jeu au graphismes fluides (test réalisé en wifi). Les packs sont bien évidemment de la partie : santé, invisibilité, vitesse...

Pour récapituler, voici les "+" du jeu Eliminate Pro pour iPhone :
- téléchargement et démo gratuite
- qualité des graphismes et des animations
- fluidité du game play
- un vrai FPS multijoueur en ligne
- possibilité de jouer entre amis

Les "-" du jeu Eliminate Pro pour iPhone :
- il faut payer pour pouvoir progresser, mieux s'équiper et bénéficier de toutes les fonctionnalités
- pas de joystick bluetooth (à vérifier)

En conclusion :
Comme je l'ai dit, je suis assez bluffé par ce titre et je pense que les fans de jeux vidéos, amateurs de Doom, Halo... ne devraient pas tarder à l'adopter. Eliminate Pro me rappelle à plus d'un égard l'excellent Nexus (FPS multijoueur en ligne gratuit pour mac) et je pense que le choix d'arènes, un peu réduit au départ, devrait bientôt bénéficier d'une beaucoup plus grande diversité. Et comme on peut l'essayer gratuitement, pourquoi se priver?

samedi 7 novembre 2009

Lire une vidéo, de la musique ou des photos stockées sur son mac sur sa télé via sa xbox grâce à Connect 360 : Époustouflant


Pour ceux qui ne peuvent s'offrir un apple TV ou qui n'en voient pas l'utilité, je vous présente aujourd'hui un petit logiciel intitulé connect360 et développé par Nulldriver qui va vous permettre de visionner des Divx (ou autre fichier multimédia) stockés sur le disque dur d'un mac, à partir d'une console Xbox 360 via le réseau wifi.

Quand on veut pouvoir lire une vidéo sur le grand écran du salon, alors que le fichier se trouve sur un mac installé dans une autre pièce, et que l'on ne veut ou ne peut pas tirer des cables, quand on n'a pas de disque dur multimédia, quand on ne veut pas graver un CD ou DVD, Connect360 est la solution la plus simple et la moins chère pour accéder au média center de votre mac depuis une console xbox360.

Matériel et configuration requise :
- une console xbox 360
- un mac avec OS X
- une box wifi d'un FAI (fournisseur d'accès Internet)
ou un routeur wifi connecté au modem
- le logiciel Connect360 (version gratuite d'essai ou version payante à 20$)

Comment installer connect360 et accéder aux fichiers média du mac depuis votre xbox :

L'installation est vraiment simple et ne demande aucune connaissance particulière en informatique ni bidouillage électronique, c'est 100% sans danger pour le mac et la xbox et cela ne remet pas en cause la garantie de ces produits.

1° Télécharger le logiciel Connect360 sur le site de Nulldriver Software, puis décompressez le fichier zip avec stuffit expander par exemple.
2° Double-clic sur le fichier Connect360.PrePane : on vous demande si vous voulez ajouter un sous menu Connect 360 aux Préférences Systèmes : acceptez ! Connect 360 s'installe automatiquement sur le mac.
3° Cliquer sur Connect360 puis sur settings, à priori tout est déjà bien configuré, mais il peut-être utile de diminuer l'intervalle des scans pour les vidéos, par défaut fixé à "toutes les 2 heures", afin de pouvoir rapidement trouver les fichiers ajoutés récemment.
Remarque : si vos films ne se trouvent pas dans le dossier "séquences", vous devez également spécifier le dossier, car connect360 ne cherche que dans un seul emplacement sélectionné dans les préférences de Connect360.
4° Cliquer sur start.
5° Allumer la xbox, aller dans paramètres > paramètres système > paramètres réseau > tester la connexion PC : la xbox va vous afficher la liste des ordinateurs accessibles où devrait apparaître le mac : Connect360
6° Retourner au menu ma xbox, choisir le menu media, sélectionner la source : le mac:Connect360 et miracle : vous obtenez la liste des fichiers présents sur le mac.
Remarque : la version d'essai du logiciel ne vous permet de référencer que 100 chansons, 100 photos et 5 films choisis aléatoirement.

Mon avis sur Connect360 :
J'utilise ce logiciel depuis maintenant plus d'un an et je dois dire que j'en suis extrêmement satisfait. Simple à configurer, simple à utiliser, il me permet de regarder les vidéos et divX stockés sur mon mac, confortablement installé dans mon canapé sur grand écran via ma xbox.
Autant vous dire que je recommande d'investir les 20$ demandés pour bénéficier de toutes la capacité de ce prodigieux logiciel, étonnamment méconnu des inconditionnels du mac et notamment de ceux dont les enfants réclament à cor et à cri une xbox 360 pour noël. Voilà une bonne occasion de leur faire plaisir en y trouvant également son compte.

mardi 3 novembre 2009

Haruki Murakami, Chroniques de l'oiseau à ressort : mon voyage initiatique vers la littérature japonaise


Le Barbu qui est de ses propres mots "un des fidèles lecteurs de ce blog" m'a demandé pourquoi je ne donnais jamais de critique de livres, se risquant même à envisager que je n'étais pas du style à lire des romans, trop occupé que j'étais à faire mu-muse avec des gadgets technologiques.

Piqué au vif dans mon amour (propre :) des livres,j'ai donc décidé d'ajouter encore une nouvelle rubrique à ce blog, bien que le concept de "test consommateur" me semble un peu trop mercantile pour y inclures mon humble avis littéraire.

Mais soit, qu'importe je me lance et j'espère qu'au moins "le Barbu" viendra commenter mes choix. Et pour commencer, j'ai décidé de vous parler d'un livre et d'un auteur que j'ai découverts assez récemment : Haruki Murakami et ses Chroniques de l'oiseau à ressort.

Ce livre est d'ailleurs à mon sens un bon choix pour attaquer l'œuvre de cet auteur extrêmement talentueux, plusieurs fois pressenti pour le Goncourt et notamment traducteur de Fitzgerald en japonais.

Instantanément conquis par la plume de Murakami, et ce, dès les premières pages, j'ai littéralement dévoré les chroniques de l'oiseau à ressort, qui vous invite à découvrir les états d'âme d'un trentenaire japonais de la classe moyenne, dont la vie ne tarde pas à glisser dans un subtil surréalisme, où se mêlent humour, poésie, critique de la société japonaise et féérie de la vie quotidienne.

Les chroniques de l'oiseau à ressort est de ces romans, qui, à chaque fois qu'on le rouvre, vous transporte immédiatement dans un monde parallèle, celui de son narrateur, un anti héro auquel on finit très vite par s'attacher. Vous l'ouvrez et "pftt"!, vous voilà dans l'univers presque anodin du personnage principal, mais où ce "presque" fait toute la différence.

Personnellement, quand je découvre un auteur et que j'aime sa plume, sa narration, ses sujets... Je ne peux pas résister à lire tout ce qu'il a écrit, et après avoir également dévoré "les amants du spoutnik", "la course au mouton sauvage" et "le passage de la nuit", c'est sans la moindre hésitation que je vous invite à vous procurer "les chroniques de l'oiseau à ressort".

En conclusion, Haruki Murakami, à ne pas confondre avec Ryu Murakami, est un auteur fascinant, tout en finesse, qui réussit à métamorphoser au fil de ses livres un monde banal en une réalité enchanteresse, où la dimension magique n'est parfois qu'à quelques pas de notre vie quotidienne.






Spica - super monochrome pour iPhone, moyennement convaincu


Comme mes lecteurs commencent à s'en apercevoir, j'adore les applications photo pour iPhone, et après avoir testé Quadcam et Polarize, j'ai décidé de donner sa chance à l'appli SPICA, dont l'accroche Super monochrome me semble un petit peu exagérée.

Pour ceux qui ne connaissent pas cette application iPhone, Spica vous permet de prendre des photos en "noir et blanc à contraste élevé" : des blancs très blancs et des noirs très noirs...
Dit comme ça c'est séduisant, on s'imagine tout de suite shootant de magnifiques clichés dignes d'être directement envoyés au MOMA (Museum of Modern Art) par SMS.
Voyons ce qu'il en est dans la pratique:

Les qualités de Spica pour iPhone :
- la simplicité d'utilisation : on prend les photos en un clic sur une interface visuellement très proche de celle de l'appareil photo natif sur l'iPhone.
- le prix : certes Spica n'est pas gratuit, mais le tarif de 0,79€ est vraiment très doux et ne doit pas constituer un frein à son acquisition
- l'ergonomie : Beaucoup plus pratique que Polarize (pourtant une de mes applis favorites), Spica est très simple à utiliser : depuis l'écran principal, on a la possibilité d'accéder à son album et de retraiter toutes les images façon Spica.

Les défauts de l'appli Spica pour iPhone :
- une qualité d'image et de grain pas toujours à la hauteur de nos espérances, notamment lorsque la luminosité est trop faible ou trop forte.
- un temps de traitement de l'image qui interdit de songer à prendre les photos en rafale. Comptez en moyenne 2 secondes de "processing..."
- l'absence d'un menu réglages pour affiner les paramètres des effets afin de s'adapter aux conditions ambiantes de lumière.

En conclusion, Spica est une petite application sympathique et amusante mais qui ne saurait se substituer à celle fournie avec l'iPhone... À utiliser avec parcimonie et avec une bonne lumière ambiante!

mardi 27 octobre 2009

Le nouvel iMac 27 pouces, comment ne pas succomber?


Alors que Windows se glose avec son 7e opus, Apple sort sa nouvelle génération d'imac, dont un modèle 27 pouces, que convoitent déjà tous les aficionados de la pomme.

Malheureusement, restrictions budgétaires obligent, je n'ai malheureusement pas encore pu en faire l'acquisition, cependant en bon cobaye que je suis, je n'ai pas résisté à pousser la porte d'un revendeur mac afin de pouvoir juger la bête!

Premières impressions :
Le design n'a pas vraiment évolué, mais pourquoi changer ce qui n'a pas besoin de l'être?
L'iMac est beau, très beau même et véritablement fascinant quand il est paré d'un écran de 27 pouces.
L'évolution "design" se situe plus au niveau du clavier et de la souris Magic Mouse, tous deux sans fil et enfin livrés en standard avec le nouvel iMac.
D'ailleurs, parlons un peu de cette nouvelle souris annoncé comme révolutionnaire :
Imaginez le mélange entre les derniers trackpads des portables apple et une souris...
Vous obtenez la Magic Mouse dont la prise en main nécessite quelques minutes d'adaptation mais guère plus. Pour ceux que la rapidité d'exécution intéresse, amateurs de raccourcis clavier et autres férus d'ergonomie, cette petite souris risque de devenir le must de leur bureau.

Les performances techniques du nouvel iMac :
Les chiffres parlent d'eux-même et les habitués de la firme à la pomme savent qu'ils sont fiables :
"Les modèles iMac 21,5 et 27 pouces sont équipés de puissants processeurs Intel Core 2 Duo cadencés jusqu'à 3,33 GHz. Le modèle iMac 27 pouces exploite toute la puissance quadricœur grâce à un processeur Intel Core i5 à 2,66 GHz ou un processeur Intel Core i7 à 2,8 GHz. Les quatre cœurs fournissent jusqu'à 2 fois plus de performances pour vous permettre d'exécuter toutes vos tâches : gestion de photos, montage de vidéos en HD et même jeux 3D gourmands en ressources graphiques¹. Comme Mac OS X Snow Leopard est conçu pour exploiter pleinement les avantages des architectures double cœur et quadricœur Intel, vous aurez sous la main toute la puissance maximale actuellement disponible."


"Plus de mémoire. Plus de stockage.

Le nouvel iMac intègre en standard 4 Go de mémoire DDR3 à 1 066 MHz et ses quatre emplacements SO-DIMM peuvent accueillir jusqu'à 16 Go pour vous permettre de faire tourner encore plus d'applications simultanément. D'autre part, grâce à un disque dur Serial ATA d'une capacité maximale de 2 To², vous pourrez enfin stocker une quantité incroyable de photos, vidéos et musique."


Les défauts repérés du nouvel iMac :
Pas "des" mais un seul défaut m'a sauté aux yeux. Pour cela, il fallait tourner le mac et regarder les connectiques. S'il est très appréciable d'avoir dorénavant 4 ports USB de série, je déplore infiniment l'abandon du firewire 400. Désormais pour ceux qui ne sont pas convaincus des performances de l'USB, notamment pour les périphériques de stockage externe,c'est firewire 800 ou rien.

En conclusion, mon avis sur le nouvel iMac 27 pouces est largement positif et il n'y a aucun doute que si je dois remplacer un de mes vieux macs par un neuf, c'est pour ce modèle que j'opterais sans aucune hésitation. Les PC et Windows 7 peuvent aller se rhabiller face à cette machine de rêve propulsée par Snow Leopard.

Si je dois avoir une réserve, c'est peut-être sur le clavier et la souris sans fil, mais cette réserve n'a rien a voir avec Apple... pour en avoir déjà fait l'expérience, ce type de périphériques sans fil me semble toujours un peu trop fragile pour des utilisations intensives.

lundi 26 octobre 2009

Flashforward, la prochaine série dont vous allez être accroc!


Tout le monde connait le concept du flashback, rendu célèbre notamment par l'industrie cinématographique. Un "flashforward", c'est l'inverse : au lieu de voir une scène appartenant au passé, vous avez la vision d'une scène qui appartient au futur.

À la télé, flashforward est la nouvelle série phare de la chaine ABC dont le pitch est qu'un jour de 2009 l'humanité toute entière perd conscience pendant 2 minutes et 17 secondes. À leur réveil, c'est le chaos, les voitures se sont encastrées les unes dans les autres, les avions se sont crashés et pour comprendre ce qui s'est passé, une cellule du FBI décide d'analyser les "rêves" faits par tous les hommes durant ce black-out général. Rêves qui s'avèrent être des flashforwards : Hormis ceux qui seront morts avant cette date, tous les hommes et femmes de la planète ont eu un flash de leur vie 6 mois plus tard...

L'enquête est mené par Joseph Fiennes (Sheakspeare in love) dont le rêve concerne justement son investigation sur le dossier Mosaïque.

Découverte chez un ami, cette série sera certainement un grand succès en France, à l'instar de celui qu'elle rencontre aux USA. Flashforward, une série palpitante à découvrir dans quelques mois en France, normalement sur TF1!

Plaques à induction Linke, un excellent achat !


Fin gourmet, je ne jurais pour les pianos de cuisine que par les tables de cuisson à gaz, les seules à mon avis capables de monter et descendre très rapidement en température, d'être finement modulées en puissance pour obtenir le feu doux parfait!

Mais voilà, après un déménagement, je me retrouve dans un appartement non équipé au gaz et je suis contraint d'envisager des plaques électriques. Après un tour rapide des options qui s'offrent à moi :
- antiques galettes électriques,
- table de cuisson vitro-céramique,
- table de cuisson à induction,
j'ai décidé d'opter pour l'induction, censée être la plus proche des performances du gaz.

Après une petite étude des prix sur Internet, j'ai constaté que l'induction n'était plus forcément aussi cher que par le passé et c'est encore une fois chez Cdiscount, que j'ai trouvé une sélection de table de cuisson à prix abordable.

J'ai d'abord hésité avec les traditionnels 4 feux, mais je me suis rendu compte qu'il est très rare d'avoir besoin de tous les feux et que très souvent les poêles dépassent sur les feux non utilisés.

J'ai donc opté pour une table 3 feux de marque Linkë LK-IT642 à 260 euros.

Les "plus" d'une table de cuisson à induction Linke :
- un design épuré
- des commandes simples à utiliser : on allume la table, on choisit la plaque que l'on veut utiliser et l'on règle sa puissance de 1 à 9.
- le système de minuterie, qui permet de laisser mijoter un plat pendant qu'on sort faire une course, tout en sachant que la plaque s'éteindra automatiquement au bout du temps de cuisson imparti.
- facilité de nettoyage : un coup d'éponge suffit à nettoyer la plaque, sachant que ce qui déborde ne crame pas puisque sans le récipient ad hoc, la chaleur ne passe pas. Ce qui représente vraiment un gros avantage par rapport aux plaques à gaz ou autre galette électrique dont le nettoyage doit être effectué après chaque cuisson et qui est parfois extrêmement difficile, même avec les super produits détergents que nous vantent les publicités.
- montée en puissance (et descente) ultra rapide : moins de 1 minutes pour faire chauffer une poêle pour des crêpes (thermostat 7), moins de 2 minutes pour faire bouillir une marmite d'eau avec la fonction booster.
- sécurité : la surface des plaques à induction refroidit très vite après utilisation. De plus et à contrario des plaques à gaz, la stabilité des casseroles et poêles est optimum sur cette surface plane. De plus, dès que vous retirez l'ustensile de cuisine de la plaque, celle-ci s'arrête de chauffer et s'éteint même automatiquement si vous l'oubliez.
- économique : la rapide montée en puissance vous permet de consommer moins (longtemps) d'électricité, notamment en comparaison avec l'induction.

Les défauts de la plaque à induction Linke :
- le tout électronique : en cas de panne, vous êtes totalement privé de plaque de cuisson. Et je ne dispose pas d'un recul suffisant (3 mois) pour vous garantir que ces plaques fonctionneront aussi longtemps que de bon vieux brûleurs à gaz. Mais au moins, vous n'aurez pas l'abonnement au gaz à payer, les boutons étant électriques et intégrés à la plaque, ils sont également très faciles à nettoyer.
- il faut utiliser des ustensiles adaptés aux plaques à induction, souvent plus chers à l'achat... Mais perso, j'ai trouvé un set de 3 poêles à moins de 17 euros chez Auchan et je n'ai pas encore vu la différence avec celles vendus à 25 euros l'unité (par exemple chez Ikéa où les ustensiles de cuisson à induction sont très chers).


Mon avis sur les plaques à induction Linkë :
Allez-y, vous pouvez acheter cette table de cuisson les yeux fermés. Il vous faudra certainement un petit temps d'adaptation au départ, mais vous ne le regretterez pas. À mon avis les plaques à induction sont à la cuisine ceux que le mac est à l'informatique : L'essayer c'est l'adopter !

vendredi 23 octobre 2009

SNCF DIRECT, une application iPhone tout simplement géniale!


Je viens de télécharger et d'essayer la nouvelle application pour iPhone mise en ligne par la SNCF, SNCF Direct et mes premières conclusions sont excellentes.

Tout d'abord, commençons par un petit coup de chapeau pour notre régie publique de transport ferroviaire qui signe là un très beau coup marketing, en proposant enfin une application conçue pour l'iPhone, dont le but premier n'est pas de vendre des billets mais d'apporter un plus à ses usagers. Notons également que l'application SNCF Direct est proposée gratuitement sur l'apple store.

Mais à quoi sert cette application, car créer une application c'est bien, encore faut-il qu'elle soit utile et qu'elle serve à quelque chose. Et c'est justement le point fort de cette appli : SNCF Direct va vite devenir essentielle pour celles et ceux qui voyagent fréquemment en train, et même pour les usagers occasionnels.

Je ne fais pas durer plus longtemps le suspens, SCNF Direct vous propose de connaitre en temps réel les horaires de départ et d'arrivée des trains dans la gare la plus proche, ou dans la gare de son choix.
Le véritable plus de cette application est qu'elle vous tient également informé des retards éventuels, mais également du numéro du quai.
On peut même recevoir des alertes concernant un train particulier et obtenir tout un tas d'informations pratiques sur les gares et services SNCF.

En conclusion, SNCF Direct est une application utile que je recommande de télécharger à tous ceux qui voyagent en train, gratuite, ergonomique et facile à utiliser, elle s'intégrera parfaitement à la galerie d'application des inconditionnels de l'iPhone.

mardi 20 octobre 2009

Enchère VIP : Enchères inversées, pas sur que ce soit fait pour économiser de l'argent sur ses achats


Enchere VIP est un site au concept rigolo : Les enchères inversées, dont la mécanique permet d'acheter des objets high tech à des tarifs souvent 100 fois moins cher que le prix d'origine de l'article. Pas besoin d'avoir fait sciences-po pour comprendre pourquoi le principe d'achat sur ce site est alléchant. Mais qu'en est-il dans la réalité... car on se doute bien que le système n'est pas fait pour faire perdre de l'argent à ses concepteurs.

Justement, voici une petite explication sur ce mécanisme d'enchères inversées :
En gros, à l'inverse d'ebay où c'est la plus grosse enchère qui l'emporte, chez Enchere VIP, c'est l'enchère UNIQUE la plus basse qui l'emporte.
UNIQUE, ça veut dire que non seulement votre enchère doit être la plus basse, mais qu'en plus vous devez être le seul à avoir proposé cette offre, et bien évidemment, vous ne connaissez pas les enchères des autres.
Selon les modalités de l'enchère qui vous intéresse, le site vous préviendra quand même pour vous dire, si votre enchère est trop haute, trop basse ou pas unique.

Ce qu'il faut savoir pour comprendre comment le système peut marcher, à savoir être rentable pour ceux qui en sont à l'origine, c'est que pour passer une enchère vous devez dépenser une somme forfaitaire comprise entre 0,5 et 1,5€. Cela ne parait pas grand chose comme ça, mais à force de faire des propositions, le total finit par monter assez vite. Par exemple, moi j'ai essayé mes 2 crédits de bienvenue, puis j'ai acheté pour 15 euros de crédits supplémentaires. Ce qui me donne le droit de placer 10 enchères sur l'objet de mon choix, un téléviseur Sony Bravia 40 pouces, à raison de 1,5€ par enchère. Autant vous dire que pour proposer une enchère unique, j'ai du faire 4 offres et que la dernière, certes unique, est bien entendu trop haute. De combien? Je l'ignore... Alors j'aurais pu comme un âne, passer enchère après enchère et dépenser tout mon crédit, mais j'ai décidé d'attendre un peu pour voir si à tout hasard, au fil de la journée, la situation change. Et placer de nouvelles enchères en fonction.

Ce que je peux dire pour l'instant, c'est que je doute fort de réussir à trouver l'enchère unique la plus basse et que je serais certainement ce soir ruiné de tous mes crédits, à savoir 15€ perdus dans la journée. Imaginez que je ne sois pas le seul... et vous comprendrez comment le site trouve sa rentabilité.

Concernant le site Enchere VIP et sa facilité d'utilisation :
Mieux vaut se pencher correctement sur les règles expliquées par écrit et en vidéo, histoire de ne pas dilapider inutilement son capital.
Perso, je trouve que ce n'est pas trop mal expliqué, sauf que je n'ai pas encore compris à quoi servent les crédits bonus.

Remarque : J'ai eu pas mal de difficultés à créditer mon compte en utilisant le service buy and click, les 2 premières fois la transaction n'a pas aboutie après avoir pourtant envoyé toutes mes informations de carte de paiement, ce qui n'est jamais très agréable. Enfin à la 3e, j'ai été débité, mais il a fallu que je me fende d'un mail au service client afin d'être crédité. Tout est rentré dans l'ordre après une heure environ.

À noter qu'Enchere VIP propose aussi un système "Enchère express" dont le principe est de nous permettre un achat immédiat sur un article, dont le prix est au départ inconnu. En fait, on connait le prix de base de l'article, mais le prix auquel on peut l'acheter est inconnu. Pour le connaitre, il faut dépenser 1 euros, dont 40 centimes iront en déduction par rapport à son prix d'origine.
Ce qui veut dire que le site empoche 0,60€ à chaque clic pour nous afficher le prix de l'article à l'instant T. Bien évidemment si ce prix nous intéresse, on peut acheter l'article.
Sur ce modèle qui peut sembler intéressant au départ, je pense qu'il sera très difficile, même avec de la chance, d'être gagnant, à savoir de faire de bonnes affaires. Du moins, pas autant que l'exemple présenté voudrait nous le faire penser : Prix actuel 18 euros contre un prix de départ à 350 euros...
Personnellement je pense que celui qui paye 1 euro pour voir s'afficher le prix d'un objet qui en vaut 350 au départ, achète l'objet bien avant, même à 100 euros, voir plus cher. Pour moi, les enchères express peuvent peut-être vous faire économiser 30% mais guère plus.


Mon avis sur les enchères inversées d'Enchère VIP :
À venir, vous le saurez quand j'aurais dépensé tout mon crédit... mais je pense que le site s'adresse plus aux "joueurs" qu'aux amateurs d'économies et de bonnes affaires.

mercredi 14 octobre 2009

Écrire sur son iPhone grâce à un vrai clavier, le rêve!?

Même si le clavier digital de l'iPhone est pratique pour envoyer un sms, rédiger une note rapide ou entrer un rdv dans l'agenda, dès que l'on veut rédiger un email ou simplement écrire plus que quelques lignes, cette solution devient laborieuse.

Voici une solution pour ceux qui veulent un vrai clavier pour rédiger de longs mails ou documents à partir de leur iPhone :



Malheureusement à moins d'être un excellent électronicien, et encore... cette solution tient plus du rêve que de la réalité, mais quel dommage!

Le plus frustrant, c'est qu'à ce jour, il n'est pas possible de connecter un véritable clavier à son iPhone ni par bluetooth ni par USB... Voilà un bon souhait à mettre sur une "wishlist"* pour les futures versions de l'OS iPhone.

Remote pour piloter iTunes depuis son iPhone


Remote est une petite application gratuite disponible sur l'apple store vraiment géniale.
Ultra simple à configurer (jumelage automatique avec iTunes), elle vous permet d'accéder à la bibliothèque iTunes sur un mac grâce au wifi.

Avec l'appli remote, on peut parcourir les listes de lectures, les albums, les titres, les artistes et jouer n'importe quel morceau en contrôlant même la source de diffusion.

Autrement dit, pour peu que vous ayez fait l'acquisition d'un airport express (environ 65€), vous pouvez envoyer la musique de votre mac sur n'importe quelle chaine ou ampli et ainsi bénéficier de votre bibliothèque iTunes dans toute la maison, tout en la contrôlant depuis votre iPhone.

Le seul "moins" de remote, c'est que parfois vous perdez la connexion avec la bibliothèque sans raison apparente. Si ça vous arrive, pas de panique, il suffit de répéter l'opération pour rétablir la liaison avec iTunes.

En résumé, vous ne regretterez pas d'avoir téléchargé remote, qui est vraiment une des façons les plus simples de contrôler iTunes à distance.

PS : Si votre iPhone ne trouve pas la bibliothèque iTunes, essayez de vérifier dans Préférences Système > Sécurité > Coupe-feu.
Cocher la troisième option "définir l'accès de certains services et applications"
Cliquer sur le "+" pour ajouter un programme et choisir "iTunes"

lundi 12 octobre 2009

Playground Nightology, l'album à ne pas loupper !



Playground sort son nouvel album Nightology en partenariat avec Zadig & Voltaire,
qui depuis quelques temps déjà propulse les meilleurs sons à travers son réseau de boutiques international.

Suivant depuis quelques temps la trajectoire de ce groupe français, dont j'avais adoré le titre "1994", je n'ai bien évidemment pas pu résister à la tentation d'aller me procurer cet album, d'autant que celui-ci est produit par Eric Chedeville (Daft punk, Sebastien Tellier)

Mon avis sur cet opus ? J'adore : riche, varié, il vous entraine de morceaux en morceaux vers de nouveaux horizons, jamais très loin du dancefloor, quoique ma favorite, "Psykicks" se rapprocherait plus d'une odyssée galactique.

En gros Nightology de Playground est un excellent album à découvrir (et à acheter!), qui trouvera sa digne place au panthéon des grands albums de la French Touch.

mercredi 7 octobre 2009

Quadcamera, une appli sympathique pour vos photos sur iPhone !


Vous en avez marre que vos photos ressemblent à celles de tous vos copains, eux aussi heureux détenteurs d'un iPhone 3G ?

Voici une petite application photo ultra sympa pour prendre des photos surprenantes et amusantes : Quadcamera.

Le principe de Quadcamera : Prendre une série de photos simultanées qui sont ensuite assemblées pour créer une image pleine de rythme.

Fonctionnement de Quadcamera :

Dans les paramètres vous pouvez régler ou choisir :

1° Le timer : l'intervalle de déclenchement entre chaque image.

2° La composition (layout) : 4 ou 8 prises, présentées soit en carré soit en ligne

3° Le traitement de l'image (color) : Éclatant (vivid), Lumineux (bright), (dull), Très contrasté (hi-con), Noir et blanc (gray scale) ou sans effet (no effect)

4° L'affichage (display) ou le non affichage (skip) des photos après la prise (result)

Il ne vous suffit plus que de sauvegarder vos modifications (update) et à vous amuser!

Pour info, les images prises avec Quadcamera sont automatiquement sauvegardées dans l'album photo de votre iPhone.

Conclusion :
Quadcamera est une application simple à utiliser, efficace en terme de résultats et qui vaut très largement les 1,59€ demandés par les développeurs pour en bénéficier sur votre iPhone.

mercredi 30 septembre 2009

Juste prix - jeu du Fakir, vraiment pas convaincu


Je viens de recevoir un email de TF1 qui m'invitait à jouer gratuitement au jeu du fakir.
Même que je pourrais faire une partie gratuite tous les jours...
Alors je me suis lancé !

Le but du jeu du Fakir :
Gagner des sous !

La règle du jeu du Fakir :
Tu as un palet offert tous les jours,
puis on te pose 3 questions pour en gagner potentiellement 3 (palets) de plus.
La première, on te demande de garder le bon chiffre dans un prix (le premier ou le dernier)
La deuxième question, on te demande de dire si le produit est plus ou moins cher que le prix annoncé
La troisième question, tu dois deviner le juste prix d'un produit parmi deux propositions.
Ensuite on t'emmène à la planche à clous où tu dois lancer les uns après les autres (mais dans un temps limité) tous les palets
Ceux qui tombent dans une case gain te font gagner la somme ou le nombre de palets affichés et ceux qui tombent sur les cases "perdu" ne te font rien gagner.

Bilan après 2 partie au jeu du fakir :
Remarque : Étonnamment j'ai pu faire une 2e partie gratuite...
Sur la partie Juste Prix, j'ai répondu juste à 5 questions sur 6.
J'ai donc pu lancer 7 palets au total (5 gagnés et 2 offerts), malheureusement pas un seul n'a terminé sa course sur une case "gain".
Lors de la première partie, mes 4 palets ont tous fini dans la même case perdu, alors que je les avais lancé à des endroits fort différents.
Lors de la deuxième partie, mes palets n'ont pas été plus gagnants, mais j'ai au moins pu essayer les 2 cases "perdu"

Ma conclusion sur le jeu du fakir :
C'est nul et l'on se demande vraiment si on nous prend pour des cons:
Les chances de gagner théoriques sont de 5 sur 7, puisqu'il n'y a que 2 cases "perdu". pourtant en 7 lancers, pas un seul ne s'est avéré être gagnant.
Aussi dans la pratique, on se dit que le palet ne tombe pas vraiment au hasard!!!

Mon avis sur le fonctionnement :
Dès que vous lancez un palet, le programme détermine si vous êtes gagnant ou perdant et quel est votre lot, si vous gagnez. Aussi le trajet du palet dépend de ce tirage et non pas des prétendus ou potentiels rebonds sur les clous. Ce qui en soit serait fair malgré tout, si les probabilités de gain correspondaient à ce que l'on nous montre sur la planche, ce qui n'est visiblement pas le cas.
Si il n'y a que 2 cases "perdu" contre 5 gagnantes, je suis persuadé que la statistique de gain est plus proche de 5%, soit ce qui équivaudrait à 1 case gagnante et 19 cases perdantes. De plus je subodore que la valeur de la case gain est déterminée à partir de là et que vous avez 95% de chances de toucher le gain minimum ou un palet supplémentaires, et 0,001% de chance de toucher le gros lot. Bien évidemment ces chiffres sont totalement fictifs et ne sont cités que pour vous donner un ordre d'idée.

Autrement dit, vous n'avez quasiment aucune chance de gagner quoi que ce soit à ce jeu, mais ce qui est plutôt logique : ce type de jeu est fait pour faire gagner de l'argent à son éditeur, en l'occurence ici TF1 et le Juste prix, mais certainement pas à la majorité des joueurs. De plus je suis sur qu'en étudiant attentivement le règlement (certainement disponible auprès d'un huissier en version complète), ce mécanisme doit être expliqué. Ce qui en revanche et à mon sens frise la malhonneteté, c'est d'induire visuellement en erreur l'utilisateur, en lui présentant (visuellement) de potentielles statistiques de gain qui n'ont rien à voir avec la réalité.

Mais d'ailleurs, cela ne semble pas tromper grand monde*... sauf comme d'habitude les quelques gogos qui croient encore au père-noël et les désespérés qui remettent leur avenir entre les mains de leur bonne étoile.

* Un extrait du chat live du jeu (où bien évidemment les pseudos des joueurs ont été effacés pour préserver leur anonymat), éloquent!

- exact il doit jamais y avoir de gagnant!!!!!
- j aurai honte de la part detf1
- bon quelqu'un peu me repondre svp
- tu peux jouer tant que tu y mets les sous
- il prenne vraiment les gens pour des con
- je viens de gagné 250euros wahouuuuuuuuu
- Ce jeu est aussi con que la chaine de télé qui le présente!!!
- je veisn de gagné 250e...yezzzz....
- oui sylvie
- oui, pour perdre
- c nul ce jeu
- oui je crois ausi pas de gagnant reels
- repondre sur quoi
- saluuut
- lol
- chaque jour tu peu jouer?
- normal que c"est null c'est français hihi!!!!
- j'ai gagne!!!!!
- et l euromillion c'est le meme
- oui
- ohhhhhhhhhhhh
- bye
- euh, tu est sur de gagner 250 euro
- c peut etre quand tu paie que tu gaganes lol
- et oui l'espoir fait vivre, on s'est tous fait avoir. bon courage aux autres
- roud ?
- ta gagner ?
- gagne le droit de recommencer
- et koi
- est ce que je peux vous faire déranger ???
- le droit de rejouer..................
- )))
- c'est nul
- moi rien c'est debile
- je paye rien du tout
- sa menerve persone repon a mes question sa me soule

Mon classement des meilleurs jeux pour Xbox 360


1° GRAND THEFT AUTO IV
Vraiment un de mes jeux préférés, celui vers lequel on revient dès qu'on s'ennuie avec les autres. Le scénario et les graphismes n'ont cessé de progresser depuis le premier GTA, et c'est un opus très réussi que propose les studios Rockstar. Je regrette néanmoins qu'il ne soit plus possible de piloter les avions, de sauter en parachute ou de bénéficier de roquettes sur les hélicos. Les décors plus campagnards me manquent également. Pour la version suivante, une plus grande map serait sympathique. En revanche, un grand grand bravo pour le mode multijoueur en ligne qui est vraiment très sympa et très réussi, et qui multiplie largement la longévité déjà hors norme du titre.

2° PROJECT GOTHAM RACING 4
À mon avis, c'est la simulation auto de référence, quasiment rien à redire...
Mais comme je suis difficile et exigeant, je pense que les mauvais conducteurs pourraient être un peu plus sanctionnés (dégats sur la carrosserie, mais également mécaniques, voir jusqu'à la destruction totate du véhicule. Un peu plus de réalisme de ce côté là...

3° RAINBOW SIX VEGAS
Un des titres phares de la console xbox de 1ere génération, sans cesse amélioré d'épisode en épisode.
J'aime le réalisme du game play qui ne laisse pas de marge à l'approximation. Je regrette néanmoins qu'il ne
soit pas possible de s'écarter un peu plus des rails conducteurs pour donner une importance plus déterminante à la stratégie.
Et comme toujours, le mode multijoueur est excellent, bien que la composition des parties pourrait être mieux équilibrée : on se retrouve en effet souvent à jouer contre des joueurs qui n'ont pas le même niveau et avec lesquels on a l'impression de faire office de "sparing partner".

4° TOMB RAIDER UNDERWORLD
Le nouvel opus de ce titre mythique est très beau et très réussi, mais ne parvient pas totalement à faire oublier certains des défaut des opus précédents. On aimerait un peu plus de fluidité dans les mouvements notamment. Mais le titre tient ses promesses et ne devrait pas trop décevoir les aficionados de Lara Croft.
>>> Lien vers le test du jeu Tomb Raider Unedrworld

5° BATTLEFIELD 2 (MODERN COMBAT)
Un game play assez moderne rend ce jeu assez sympathique et intéressant, avec notamment la possibilité de prendre le contrôle de tous les personnages et véhicules alliés. Je regrette cependant une lisibilité des graphismes qui handicape, à coup sûr, les joueurs qui n'ont plus les yeux de leur 20 ans.

6° ASSASSIN'S CREED
Un GTA 4 au temps des Templiers et des aschichins. Très beau, mais vite répétitif. Les séquences d'animation sont longues et ne peuvent être zappées, et les combats trop simples (l'utilisation de la touche X est suffisante pour venir à bout de presque n'importe quel adversaire).
>>> Lien vers le test du jeu Assassin's Creed

Assassin's Creed, beau mais...


Cette semaine, j'ai testé Assassin's Creed, un jeu sorti il y a plusieurs mois, mais qui se vend encore très bien, notamment sur le marché de l'occasion. Il m'avait été recommandé par plusieurs personnes et je partais donc avec un à priori plutôt positif.

Mon avis graphique sur Assassin's Creed :
Magnifique ! Le travail sur les décors et les personnages est vraiment très réussi et l'ambiance très immersive.
C'est beau et ça donne envie de se balader un peu partout de Jérusalem à Damas, dans les souks, sur les toits des minarets ou des clochers, ou encore dans les montagnes environnantes. La bonne nouvelle, c'est que c'est possible, on peut quasiment aller partout.

Mon avis sur le scénario d'Assassin's Creed :
Le scénario où l'on incarne le descendant d'un assassin (haschichin) qui est projeté par les miracles de l'expérimentation ADN dans la mémoire de son aïeul est plutôt intéressant et novateur. Malheureusement, on a très vite l'impression de faire tout le temps la même chose. Les objectifs secondaires qui consistent systématiquement à secourir des personnages pris à partie par des soldats croisés finissent par devenir lassant. Le principe des points d'observation devient vite lassant et sans enjeu, car sans aucune difficulté.


Mon avis sur la prise en main du personnage :
Le didacticiel est plutôt bien fait et la prise en main se fait naturellement et rapidement. Pourtant très vite, le contrôle du personnage devient plus ou moins agréable, ça manque un peu de fluidité et on aimerait un peu plus de précision. De plus on a trop vite la sensation que les options sont limitées...


Mon avis sur les combats dans Assassin's Creed :
Même si les combats sont très beaux, à l'instar des scénarios, on finit vite par répéter les mêmes actions et le dénouement reste sans surprise. Au point que l'on a pas franchement l'impression d'avoir accompli quoi que ce soit après un combat, toujours exécuté avec les mêmes combinaisons de touches. Je regrette donc le manque de richesse des combinaisons pour le maniement des armes.


Conclusion : On m'avait beaucoup comparé Assassin's Creed avec Grand Theft Auto, présentant même ce jeu comme le GTA4 médiéval. Pourtant, même si la liberté de mouvement peut être comparable (et peut-être meilleure), je me suis vite ennuyé sec et mon désir de progresser dans l'intrigue s'est émoussé rapidement. Les animations sont notamment trop longuettes à mon goût, d'autant que l'on ne peut pas les zapper, et ce n'est pas la possibilité de faire marcher le personnage ou de changer l'angle de la caméra qui rend ces passages plus palpitants. Au final, on a l'impression que terminer le jeu ne sera pas une affaire d'adresse ou de talent, mais simplement de temps. Espérons que si ce titre bénéficie d'une suite, celle-ci saura mettre la barre un peu plus haut, pour donner à ce titre ses lettres de noblesse.
Related Posts with Thumbnails