mardi 7 avril 2009

Gulf Air, uniquement si on a pas le choix !


J'avais déjà fait un petit article sur Gulf Air dont la tonalité était plutôt négative.
Un nouveau voyage avec 4 vols de 6 heures sur cette compagnie me permet de confirmer
ma première impression : À moins de ne pas avoir le choix, je ne volerais plus jamais avec Gulf Air.

Pourquoi ? Voici la liste de mes griefs :

1° Un équipage franchement peu aimable avec les passagers de la classe éco.

2° Un équipage limite incompétent, incapable de répondre à certaines questions simples,
et qui promet de se renseigner mais qui ne revient jamais vous voir.

3° Des plateaux repas franchement mauvais sauf au départ de Paris.

4° Des appareils vraiment plus tout jeunes : tissus abimés, tachés, écrans individuels parasités, prises écouteurs abimées ne restituant plus de son en stéréo, fauteuils éculés, sanitaires hors d'âge...

5° Pour des vols à destination ou au départ de Paris, il est déplorable qu'il n'y ait qu'une hôtesse parlant français, pas une seule annonce faite en français ni le moindre programme disponible dans cette langue.

6° Les programmes qui démarrent sans que l'on en soit averti et qui sont mal calés; résultat, il est systématiquement impossible de voir la fin du dernier film : on vous pique les écouteurs et on vous coupe le programme sans pitié pour l'intrigue.

7° L'escale à Bahrein est une des pires qu'il m'ait été donné de vivre. Aucune considération pour les passagers occidentaux, absence de renseignements efficaces, infrastructures mal pensée et manque de siège en salle d'attente avant embarquement. Un aéroport en dessous de tout !

Les seuls points forts de Gulf Air : des tarifs très compétitifs, bien qu'à la réflexion, il vaille mieux mettre 50 ou 100 euros de plus pour avoir un meilleur service et un peu plus de respect, et sur la destination Paris-Bangkok, la solution la plus rapide après les vols directs.
Related Posts with Thumbnails