mercredi 10 mars 2021

TEST : Shella Theme pour Shopify : Un bon rapport qualité-prix (edited on March 15th)


Alors que le e-commerce ne cesse de croitre, de plus en plus de personnes veulent se lancer dans l'aventure de la vente en ligne et se tourne vers Shopify, l'une des plateformes les plus efficaces pour se lancer dans le business.

Si Shopify propose de nombreux thèmes gratuits, ceux-ci restent assez basiques, moyennement optimisés et leur performance se dégradent encore plus quand on y ajoute des fonctionnalités manquantes bien qu'assez basiques. Ces fonctionnalités sont souvent proposées via des apps parfois gratuites mais dont les meilleures versions sont payantes. Aussi on a vite fait de payer plus cher en abonnement pour ces apps que pour l'abonnement à Shopify. Acheter un thème payant peut ainsi se révéler une bonne façon de réaliser des économies comme ces thèmes incluent de plus en plus de fonctionnalités d'ordinaire payantes.

Après quelques mois à tester mon produit et à générer mes premières ventes, je me suis rendu compte qu'il me fallait un thème plus performant et après avoir comparé les thèmes proposés, mon choix s'est porté sur Shella, qui me semblait offrir un bon rapport qualité-prix :

- Licence permanente pour une soixantaine de dollars

- Un look and feel moderne et agréable

- De nombreuses fonctionnalités incluses

- Une optimisation et une rapidité revendiquée

Après quelques mois d'utilisation, mon verdict est assez mitigé. Si je suis parvenu à créer un site à l'esthétique clean et efficace, je ne suis pas parvenu à le customiser totalement. Si l'éditeur Shella est bien conçu, il n'offre pas une granularité totale. Aussi pour donner un exemple, s'il est possible de définir des préférences générales pour l'affichage du texte, il est impossible de régler spécifiquement la taille de caractère pour des textes particuliers, à de trop rares exceptions près. Il en va de même pour des espacements à l'intérieur de blocs et il faudra donc mettre un peu les doigts dans le cambouis pour personnaliser finement, ce qui n'est pas mon truc; au contraire, si j'ai recours à un thème personnalisé, c'est pour m'éviter cette partie.

Certaines fonctionnalités ne fonctionnent pas ou pas bien, comme le bloc pour afficher son fil instagram sur sa home page. Si le service après-vente répond aux emails dans un temps raisonnable (mais que l'on ne saurait qualifier de rapide), les réponses sont assez standardisées et vous renvoient bien souvent à un tutorial.

Il est intéressant de constater que tous ceux qui ouvrent des tickets comme ils sont déçus des performances du template, notamment en terme de vitesse, obtiennent des réponses qui apportent peu d'aide et qui mettent presque toujours en cause les apps tierces.
Version originale (éditée ci-dessous) : De mon côté, si je suis satisfait du score de la version desktop, les performances du site Mobile sont vraiment très très mauvaises, bien que ce ne soit pourtant qu'une version simplifiée de la version desktop (pas de mega menu avec images). Résultat : mon score de vitesse donné par Shopify est extrêmement mauvais 27/100 en moyenne (pénalisé par le manque d'optimisation de la version mobile).

Edit du 15 mars 2021 à propos de la vitesse : Suite à la dernière mise à jour de Shella 4.7.0, mes soucis de vitesse sont en passe d'être de l'histoire ancienne. Les notes de mise à jour annonçait une amélioration de ce côté et ce n'était pas des promesses en l'air. D'un score de 27/100, je suis passé à 47 et maintenant à 64, ce qui classe officiellement mon site dans le peloton de tête en terme de performance selon Shopify.



En conclusion, Shella offre des templates très séduisants graphiquement, certains plutôt élégants mais les promesses de vente ne sont que partiellement tenues. La version mobile me semble assez peu optimisée comme je ne m'explique pas la faiblesse de ses performances, compte-tenu du très faible nombre d'apps tierces installées. Et malheureusement le service client n'est d'absolument aucune aide pour y remédier.

Aussi je pense que moins d'un an après avoir commencé à utiliser Shella, je vais passer à autre chose et j'utiliserais certainement ma licence pour un nouveau site à lancer. Je verrais alors les performances du theme sur un site créé from scratch... Si elles s'avéraient différentes, je ne manquerais pas de mettre à jour ce post.

Edit du 15 mars 2021 : Shella offre un rapport qualité-prix intéressant et les mises à jour assez régulières peuvent apporter de bonnes surprises. Je pense que ce template pourra satisfaire bon nombre de problématique, mais des connaissances en code peuvent s'avérer nécessaire pour obtenir un résultat optimal, notamment en CSS. Du coup, je crois que je vais encore donner sa chance au produit pendant quelques temps en espérant qu'il sera bientôt possible de procéder à des ajustements plus fin depuis l'éditeur drag and drop /WYSIWYG (what you see is what you get).


 Bonne journée. N'hésitez pas à commenter, faire des suggestions...


dimanche 7 février 2021

TEST : Air pods Apple (testé pendant 3 ans et approuvé)

 


Qui aime bien châtie bien dit l'adage et il est vrai que je n'ai pas été avare en critiques sur les produits Apple depuis quelques années, que cela ait fait l'objet d'un billet ou non. Pourtant il y a bien un produit qui a échappé à mon acrimonie : les Air Pods

Si leur prix en a fait tiquer plus d'un, personnellement je pense que c'est un super investissement car ces écouteurs sans fil sont à mon sens, ce qui se fait de mieux sur le marché! Peu encombrants, disposant d'une très bonne autonomie, facile à appairer et à utiliser, ils offrent une qualité de son très convainquante et un confort de communication inégalé et franchement appréciable.


Les points forts des Air Pods Apple :

- Là où j'ai toujours eu un mal fou à trouver des écouteurs qui tiennent bien dans mes oreilles et sans gène ni douleur, c'est 10/10. Anatomiquement, ils correspondent parfaitement à mes oreilles. Ils se positionnent très naturellement et tiennent parfaitement en place même si je dois courir et même la tête en bas.

- Sans fil, s'en est fini des noeuds, de la corvée de l'enroulage-déroulage et des faux mouvements où on se les arrache des oreilles pour un oui ou pour un non... quand on entraine pas, en prime, son iphone dans une chute souvent fatale pour l'écran. 

- La paix du couple : À une époque où l'on passe pas mal de temps sur son téléphone à regarder des vidéos ensemble mais chacun de son côté, voir au lit quand notre compagnon dort; on ne dérange plus l'autre. Là encore, le confort est tel, que l'on peut même les porter sans inconfort alors qu'on a la tête et l'oreille posées sur l'oreiller. Les air pods rendent notre iPhone totalement silencieux pour notre entourage, même le déclic du déclencheur photo.

- La qualité du son : J'ai commencé à les utiliser avec mon vieil iPhone 7 qui de l'avis de mes interlocuteurs offraient un son de plus en plus détérioré lors des conversations. Miracle, avec les Air Pods, non seulement je pouvais parfaitement entendre mon correspondant tout en conservant les mains libres, mais le micro intégré, bien que fort éloigné de la bouche, restituait bien mieux mes propos que le micro de l'iPhone juste devant mes lèvres.

- L'autonomie : Si je ne l'ai pas mesurée précisément, je peux dire et c'est ce qui compte à mes yeux, qu'elle ne m'a jamais fait défaut. Et si au bout de 3 ans, il semblerait qu'elle se soit réduite, elle demeure largement suffisante pour des conversations d'une bonne demie heure ou 3/4h. Ensuite, il suffit de mettre les Air Pods dans leur étui et ils se rechargent très rapidement. Quand on veut une utilisation plus prolongée, il suffit d'alterner les écouteurs, on en utilise un pendant que l'autre se recharge. À noter que le case tient bien la charge et permet de recharger les air pods de nombreuses fois avant d'avoir à le remettre en charge.

- La discrétion : Biensur ce serait fantastique de ne pas les voir du tout, mais pour cela, il faudra attendre l'implant. En attendant, ils demeurent bien plus discret qu'un gros casque ou que la majorité des produits concurrents, la fiabilité en plus.

- Plug and play : Pas besoin d'avoir un master en ingénierie ou en électro-acoustique pour les appairer avec son iPhone. Après la première configuration, il suffit de les insérer dans l'oreille pour qu'il se connectent automatiquement à son téléphone. Et pour ceux qui comme moi, alternent entre l'iPhone, l'iPad et le Mac, il est assez facile de choisir la source et donc de les utiliser avec chacun de ses appareils.

- Ergonomie : Là encore rien à redire Certes on ne peut pas régler le volume sans passer par le téléphone ou son iWatch (option très pratique pour ceux qui en ont une), mais j'apprécie vraiment de pouvoir consulter le niveau de charge en ouvrant simplement le boitier à proximité de l'iPhone, qui affiche instantanément les niveaux de batterie du case et de chaque écouteur, ainsi que leur statut en charge (ou pas)



- Niveau sonore : Très correct. Si leur port ne vous isolera pas du bruit ambiant, le volume vous permettra de les utiliser même en roulant à moto dans un casque... Bien que cela ne soit pas recommandé. Perso, pour conduire en sécurité, je n'en utilise généralement qu'un sur deux et je peux confortablement écouter ma musique tout en roulant.

- Solidité : Très légers, ils tombent sans dommage (Je les ai fait tomber un nombre incalculable de fois) et les miens sont même passés à la machine à laver (sans le case) et y ont survécu... Même si c'est évidemment fort déconseillé.


Les points faibles des airpods :

- Autonomie : Comme je le mentionnais précédemment, après 3 ans, celle-ci a diminué mais reste tout de même très satisfaisante. En revanche, je vois arriver le moment où faute de pouvoir la remplacer, il faudra racheter de nouveaux Air Pods. Mais en admettant qu'ils me tiennent 4 ans, 40$ par an, me semble un investissement honnête en regard des points forts évoqués.

- Facile à perdre : Ils sont tellement confortables qu'on a vite fait de les oublier et s'ils tiennent bien, quand on retire son casque il est facile de les perdre. Heureusement si on les entend tomber et qu'on les récupère, ils résistent bien à la chute. Et si on les perd, Apple a prévu un programme de remplacement qui permet de racheter l'écouteur manquant à un tarif d'environ 60$.

- Le blanc c'est salissant : Je regrette et ne comprends toujours pas pourquoi Apple ne les propose pas en noir. A l'usage, ils se tachent, notamment le case et sont quasiment impossible à récurer parfaitement. Donc après 3 ans d'utilisation courante, ils ont un peu toujours l'air sale et moyennement hygiénique. Heureusement ce n'est pas le type de produit que l'on partage ou que l'on prête.



- La localisation : Les Airpods peuvent être localisés grâce à l'application "Find my" mais malheureusement ne sera indiqué que leur dernier point d'utilisation connu, donc connectés au téléphone. Aussi si vous les perdez dans la rue, vous aurez peu de chance de les retrouver. Je regrette cependant que l'on ne puisse pas faire sonner le case ou les écouteurs indépendamment pour les retrouver quand on les a égarés à la maison.

Conclusions de mon test des écouteurs sans fil Air Pods Apple :

Je les adore et les remplacerais par le nouveau modèle quand le temps sera venu. Du coup je pourrais bénéficier du nouveau chargeur sans fil. J'aurais même volontiers investi un peu plus pour passer aux Air Pods Pro dont je ne doute pas de la qualité, notamment pour leur isolation phonique supérieure, malheureusement, ces derniers ne semblent pas du tout correspondre à la morphologie de mes oreilles. J'ai eu la chance de les essayer dans un Apple store et les embouts fournis ne rentraient quasiment pas dans mes oreilles et donc n'y tenaient pas en place. Je comprends le souci hygiénique, mais c'est un gros point faible, car si le confort n'est pas là, l'objet devient totalement inutilisable.

Related Posts with Thumbnails