mardi 3 novembre 2009

Haruki Murakami, Chroniques de l'oiseau à ressort : mon voyage initiatique vers la littérature japonaise


Le Barbu qui est de ses propres mots "un des fidèles lecteurs de ce blog" m'a demandé pourquoi je ne donnais jamais de critique de livres, se risquant même à envisager que je n'étais pas du style à lire des romans, trop occupé que j'étais à faire mu-muse avec des gadgets technologiques.

Piqué au vif dans mon amour (propre :) des livres,j'ai donc décidé d'ajouter encore une nouvelle rubrique à ce blog, bien que le concept de "test consommateur" me semble un peu trop mercantile pour y inclures mon humble avis littéraire.

Mais soit, qu'importe je me lance et j'espère qu'au moins "le Barbu" viendra commenter mes choix. Et pour commencer, j'ai décidé de vous parler d'un livre et d'un auteur que j'ai découverts assez récemment : Haruki Murakami et ses Chroniques de l'oiseau à ressort.

Ce livre est d'ailleurs à mon sens un bon choix pour attaquer l'œuvre de cet auteur extrêmement talentueux, plusieurs fois pressenti pour le Goncourt et notamment traducteur de Fitzgerald en japonais.

Instantanément conquis par la plume de Murakami, et ce, dès les premières pages, j'ai littéralement dévoré les chroniques de l'oiseau à ressort, qui vous invite à découvrir les états d'âme d'un trentenaire japonais de la classe moyenne, dont la vie ne tarde pas à glisser dans un subtil surréalisme, où se mêlent humour, poésie, critique de la société japonaise et féérie de la vie quotidienne.

Les chroniques de l'oiseau à ressort est de ces romans, qui, à chaque fois qu'on le rouvre, vous transporte immédiatement dans un monde parallèle, celui de son narrateur, un anti héro auquel on finit très vite par s'attacher. Vous l'ouvrez et "pftt"!, vous voilà dans l'univers presque anodin du personnage principal, mais où ce "presque" fait toute la différence.

Personnellement, quand je découvre un auteur et que j'aime sa plume, sa narration, ses sujets... Je ne peux pas résister à lire tout ce qu'il a écrit, et après avoir également dévoré "les amants du spoutnik", "la course au mouton sauvage" et "le passage de la nuit", c'est sans la moindre hésitation que je vous invite à vous procurer "les chroniques de l'oiseau à ressort".

En conclusion, Haruki Murakami, à ne pas confondre avec Ryu Murakami, est un auteur fascinant, tout en finesse, qui réussit à métamorphoser au fil de ses livres un monde banal en une réalité enchanteresse, où la dimension magique n'est parfois qu'à quelques pas de notre vie quotidienne.






1 commentaire:

  1. j'ai acheté les chroniques le 4, soit le lendemain de votre post et je l'ai DEVORE, un grand grand merci pour cette découverte. please, donnez-nous d'autres suggestions!!!!!
    Parmi les autres livres de Murakami, lesquels recommandez-vous?????

    RépondreSupprimer

Attention : Tous les commentaires grossiers, hors sujet ou dénigrant gratuitement les produits, services ou l'auteur de ce blog seront supprimés.

Si vous aimez ce blog, rejoignez-nous sur Facebook en cliquant "j'aime" en haut à gauche de cette page et sur Twitter. Merci de votre soutien.

Related Posts with Thumbnails