mercredi 29 juin 2011

Poker sur iPhone et iPad : Mon avis sur Winamax

Autant il y a de très nombreuses applications pour jouer au poker sur l'iPhone, autant la liste des bonnes applications optimisées pour l'iPad est plus mince. Parmi les grands noms du Poker, Winamax a développé une application pour iPhone ainsi qu'une déclinaison pour l'iPad.

Grand fan de poker sur table, en ligne, de Hold'em et de Omaha, après une brève recherche sur l'app Store, j'ai décidé de télécharger l'application de poker en ligne pour iphone Winamax et je vous livre dans cet article le bilan de mon test.

Installation et inscription :
L'application Winamax est en téléchargement gratuit sur l'Apple Store à l'instar de ses concurrentes. Le formulaire d'inscription est rapide à remplir et cela ne voius prendra guère plus de 5 minutes.
En revanche, pour pouvoir verser de l'argent sur son compte winamax et jouer en argent réel, il faudra entrer ses coordonnées bancaires, ainsi que sa carte de crédit. Et pour pouvoir retirer ses gains et les virer sur son compte bancaire, comme sur les autres sites du genre, il faudra renvoyer au site une copie de sa carte d'identité, un RIB et un justificatif de domicile.
Pas très rapide mais la règle est la même partout.

Design de l'application :
L'application est assez élégante, bien lisible et assez facile à utiliser même s'il vaut mieux ne pas avoir de trop gros doigts pour l'utiliser sur l'iPhone. Il est possible de personnaliser son compte avec une photo, ce qui permet d'éviter de se retrouver à jouer contre des personnes qui ont choisi le même avatar.

Fonctionnement de l'application:
L'appliaction de poker en ligne Winamax fonctionne bien à condition de disposer d'au moins 3 barres de signal en 3G comme en Edge. Cependant pour une utilisation nomade en voiture ou dans le train, il arrive fréquemment que l'on perde le réseau et la reconnexion ne se fait pas aussi facilement ni rapidement que l'on pourrait l'espérer. Ainsi sur une partie en argent fictif, les risques sont limités mais en argent réel, on peut se retrouver coupé de la table et totalement impuissant à suivre un coup ou à se reconnecter, au risque de tout perdre... très très agaçant surtout qu'il n'y a aucun bouton pour demander une reconnexion forcée. Il faut donc prendre son mal en patience et attendre.

Jouer au poker sur Winamax :
Très facile grâce à une interface assez intuitive, on regrettera cependant de ne pas pouvoir choisir à chaque main si l'on souhaite la cacher ou la montrer, de ne pas disposer d'un historique des mains (pour revoir le coup précédent) ni de pouvoir envoyer le moindre message aux autres joueurs, ni de jouer sur plusieurs tables en même temps.
Les modes de jeu sont assez variés en argent fictif comme en réel et l'un des principaux avantages de Winamax repose sur une large communauté de membres qui permet de trouver rapidement une table, voir de choisir un type de partie permettant de s'amuser 15 à 20 minutes.

Bref l'application Winamax pour iPhone et iPad est assez sympathique malgré quelques manques, qui je l'espère seront comblés dans les prochaines versions de l'app.

lundi 27 juin 2011

TEST : Enceinte sans fil Jambox 3D de Jawbone : le nouveau must have

Les possesseurs d'iPod, iPad et autre lecteur MP3 ne parleront bientôt plus que d'elle, Jawbone lance cet été son enceinte Jambox 3D, sans fil, elle tient dans la main et délivre un son bien plus qu'honorable.

Cette enceinte a tout pour elle et risque de porter un coup dur, pour ne pas dire fatal à ses concurrentes :
- un design réussi habillé de couleurs vives, qui fait penser au casque Urbanears, total monochrome, acier inoxydable et boîtier en caoutchouc moulé de qualité professionnelle.
- Un son clair 3D avec une très bonne restitution des graves et des aigus et 85 décibels de puissance
- Une très bonne autonomie, équivalente à celle du Sounddock de Bose et supérieure à celle du Logitech Pure-Fi
- Un volume réduit et un poids plume permettant de l'emmener partout avec soi
- Sans fil pour moins de contrainte grâce au bluetooth
- Amélioration constante grâce à des mises à jour
- Un micro intégré qui permet de faire des conf call, petit plus ultra pratique.

Voilà pour les caractéristiques de ce petit bijou de technologies et de design, l'enceinte portable Jambox 3D va certainement devenir le it-gadget 2011, comme Jawbone le dit "une technologie portable solide, méticuleusement agencée, conçue pour « déchirer »."

Voilà pour mes premières impressions, maintenant je compléterai cet article dans 2 semaines pour donner un avis utilisateur bénéficiant d'un peu plus de recul. Et vous, serez-vous un early adopter de l'enceinte portable sans fil Jambox 3D?

EDIT du 27 juillet 2011 : Mon avis sur la Jambox de Jawbone après 1 mois d'utilisation intensive

Pas de doute, même après 1 mois d'utilisation du haut-parleur sans fil Jambox de Jawbone, je reste dingue de ce petit bijou de technologie, que j'ai maintenant quasiment totalement apprivoisé.
Il suffit de la sortir de son étui pour attirer les regards et les convoitises, l'autonomie de 10 heures est belle est bien effective et la qualité du son est vraiment excellente sur la plupart des plages sonores.

Néanmoins comme je vous ai habitué à une totale objectivité, je me dois de vous parler des petites imperfections découvertes et qui, je crois, devraient être peu à peu rectifiées au gré des mises à jour du logiciel interne via MyTalk :

- Pour tirer le meilleur parti de sa Jambox, il est très important de bénéficier de pistes musicales encodées en haute qualité. Pensez-y quand vous importez vos CDs, le niveau de compression par défaut n'est clairement pas optimum.
- Si on peut écouter tout type de musique avec sa Jambox, elle tire mieux son épingle du jeu dès lors qu'il y a des voix à restituer.
- J'ai eu des soucis de qualité sonore lorsque j'utilisais la Jambox avec mon "vieux macbook de 2007" et j'ai trouvé une "demie" solution sur un forum : Il faut aller dans les préférences son (en plus du pairage via le bluetooth) et  sélectionner la Jambox comme périphérique de sortie audio. Le son devient excellent mais la manip n'est pas vraiment très ergonomique.
- Je suis encore dubitatif sur la qualité du son en conférence call : ça résonne trop.
- Autre bug avec Skype : impossible d'utiliser la Jambox pour le moment, ce qui devrait être très prochainement corrigé.


jeudi 23 juin 2011

Café Jacu Bird, simplement le meilleur café du monde!

Grand amateur de café, mon rythme de vie m'oblige à en engloutir au moins un demi litre par jour, aussi suis-je particulièrement sensible à la qualité de ceux que je bois. Par convenience, j'ai opté pour une machine Nespresso il y a 6 ans (le modèle de base qui marche encore parfaitement), mais une fois de temps en temps, et notamment quand j'organise un diner, j'aime pouvoir proposer à mes invités un café différent.

Aussi étais-je enchanté de rencontrer récemment l'un des principaux distributeurs de café mondiaux et ai-je accepté de gouter le café qui est selon lui, le meilleur du monde, le Jacu Bird. Ce café possède en outre une histoire intéressante, puisque ses fèves ont la particularité d'avoir été préalablement mangées et digérées par des oiseaux, les jacus, avant d'être recrachées et récoltées par Henrique Sloper dans sa plantation du Nordeste au Brésil à Santu Espiritu.



Ce café est donc produit en biodynamie, labélisé Commerce Équitable (Fair Trade) depuis 2008 et agriculture biologique depuis 20 ans. Sa production ne dépasse pas quelques centaines de kilos par an et peut ainsi être considéré comme la "truffe noire" du café, dont il rappelle à certains le parfum.

À la dégustation, le Jacu Bird est un café tout aussi unique, puissant, concentré et très parfumé. Sa longueur en bouche est également étonnante, une demi heure après consommation, son goût est encore en bouche, intact et rare.

Bref vous l'aurez compris, j'ai adoré ce café Jacu Bird que je recommande vivement à tous les grands amateurs, à condition qu'ils soient équipés d'un bon percolateur (sachant qu'il n'y a pas de bon amateur de café sans moulin) ou à tout le moins d'une cafetière Bodum, mais qui ne saura pas restituer toute la magie de ce café d'exception. Côté tarif, on est là aussi dans l'exception avec un prix au kilo qui taquine les 200€.

Dernière information utile, vous pourrez trouver ce café Camocim Organic via son importateur français l'Arbre à Café.

mercredi 15 juin 2011

MyWi 4.0 pour partager sa connexion iPhone avec un iPad ou un portable

MyWi est une petite application ultra utile pour les possesseurs d'iPhone qui ne sont pas clients Bouygues Telecom puisqu'elle permet de transformer son téléphone en routeur Internet en détournant les verrous mis en place par Apple.

Dans un jargon plus simple, MyWi 4.0 permet de partager la connexion Internet d'un iPhone avec un ou plusieurs iPad ou ordinateur. Fonctionnalité native de l'iPhone aux USA avec ATT qui permet ainsi de créer un réseau wifi privé, mais fonctionnalité absente en France pour permettre à nos bien aimés opérateurs de téléphonie de nous soutirer encore un peu plus d'argent. Car chez Orange ou chez SFR, utiliser la connexion Web de son téléphone avec un autre appareil wifi occasionne la facturation d'une option spécifique et qui plus est très couteuse : 10€ par mois pour 500Mo (autant dire "rien") ou près de 30€ pour  un volume non limité chez Orange.

On comprend alors très vite l'intérêt de l'application MyWi qui permet de créer un réseau wifi privé auquel pourra se connecter un iPad ou un ordinateur portable, pour bénéficier de la connexion Internet 3G ou Edge du téléphone et ce, sans lacher un kopek de plus à son opérateur.

J'ai bien évidemment tout de suite testé cette petite application qui n'est bien évidemment pas disponible depuis l'apple Store mais depuis Cydia. En d'autres termes, il est nécessaire de jailbreaker son iPhone pour pouvoir bénéficier de MyWi, autant dire que c'est peut-être le meilleur argument pour convaincre un possesseur d'iPhone de le jailbreaker. ça a marché pour moi en tous cas.

Il faut ensuite se rendre sur Cydia et payer environ 9 euros pour acheter MyWi, une bien légère dépense en regard du prix d'un abonnement mensuel chez les opérateurs qui ne se gênent pas (sauf Bouygues Telecom) pour nous facturer 2 fois un seul service, car qui va utiliser sa connexion Internet sur son téléphone et son portable en même temps.

Théoriquement MyWi permet de créer un réseau Wifi privé protégé par mot de passe, mais je n'y suis personnellement pas arrivé. Dès que je voulais protéger le réseau par un mot de passe, mon iPad bien que connecté au réseau avec le bon mot de passe, refusait de se connecter à Internet. Il était connecté au réseau mais sans pouvoir partager la connexion Internet. En revanche en point d'accès ouvert, aucun problème.

Atouts de MyWi :
- Simple à configurer, simple à utiliser
- 9€ à l'achat contre au moins 9€ par mois chez Orange par exemple
- Gratuit en version crackée (c'est mal et illégal)

Défauts de MyWi :
- Je n'ai pas réussi à le faire fonctionner avec un réseau protégé par mot de passe
- Dès que l'on tente de partager sa connexion avec plus d'un seul appareil, la connexion rame ou plante
- Gourmand en batterie pour l'iPhone (bien qu'apparemment cette application soit moins consommatrice d'énergie que celle nativement intégrée sur l'iOS 4.

Petit conseil pour optimiser l'usage de MyWi :
- Installer SB Settings pour pouvoir lancer ou fermer myWi en quelques secondes.

En conclusion, vous l'avez compris : Je recommande MyWi a tous les possesseurs d'iPhone qui souhaiterait pouvoir partager leur connexion Internet avec un iPad ou leur portable sans avoir à dépenser plus d'argent que ce qu'il verse déjà à leur opérateur de téléphonie.

samedi 11 juin 2011

Numéricable et la téléphonie mobile illimitée

Les grands opérateurs ont du souci à se faire, car le fournisseur d'accès Internet Numéricable vient se lancer sur le marché de la téléphonie mobile, et à l'nstar de Free, il propose une offre à prix cassé qui pourrait bien séduire de nombreuses personnes.
Là où ses concurrents proposent des formules illimitées qui frisent les 90-100€ mensuels, Numéricable propose un forfait illimité à moins de 25€ et s'appuie pour l'infrastructure sur le réseau Bouygues Telecom.
Au programme, conversation téléphonique illimitée dans la limite de 99 correspondants par mois (là où Prixtel limite à 50 personnes) et de 2 heures par communication, et ce afin d'éviter que les professionnels ne détournent cette offre à leur profit, SMS et MMS illimités, Internet haut débit illimité jusqu'à 500 Mo par mois.

Autant dire que cette offre est franchement alléchante pour tous ceux qui explosent tous les mois leur forfait ou qui doivent se brider pour ne pas casser leur tirelire.

Les points faibles de l'offre mobile illimité de Numéricable :
- Pas de téléphone inclus à ce prix là, il faudra donc être déjà propriétaire d'un smartphone (iPhone, Blackberry, HTC...) et être sorti de sa période d'engagement pour switcher vers Numéricable.
- Il faut déjà bénéficier d'une offre Internet-téléphone-télévision pour son domicile, sinon l'abonnement mobile illimité hors contrat chez Numéricable coutera près de 50€... mais ce qui reste 2 fois moins cher que la concurrence grands opérateurs.
- La couverture du réseau Bouygues Telecom qui n'est pas aussi bonne que celle de SFR ou Orange.
- L'offre est pour l'instant limitée à un contrat "mobile" par foyer et n'est pas compatible avec l'iphone 4 car Numéricable ne fournit pas de micro sim.

Les atouts de l'offre mobile illimité de Numéricable :
- Son prix imbattable
- Le réseau Bouygues et sa qualité audio
- Numéricable se charge de résilier l'ancien contrat et de faire porter le numéro
- 100€ offert par Numéricable pour couvrir les frais de résiliation

En conclusion, l'offre Mobile illimitée Numéricable est sans conteste l'une des meilleures offres sur le marché et elle pourrait bien entrainer dans la foulée une nette baisse des forfaits proposés par les opérateurs historiques. Son essor devrait également redynamiser le marché de l'occasion des smartphones et permettre à ceux qui viennent de passer à l'iPhone 4 de revendre facilement leur iPhone 3G ou 3GS.

mercredi 1 juin 2011

Vendeurs professionnels de voiture : Attention aux escrocs

Pour une fois, je déroge à ma règle de ne vous parler que de produits que j'ai personnellement testés.
Aujourd'hui j'ai décidé de faire un article sur les vendeurs professionnels de voitures d'occasion dont les annonces fleurissent sur la Centrale, le Bon Coin, Ebay et autres sites.

Et j'ai décidé de vous conter la mésaventure qui est arrivée à un de mes amis en achetant une automobile près de Paris chez AJ Automobile à Pierrelaye. Il croyait avoir réalisé une bonne affaire après avoir déniché après plusieurs semaines de recherche la voiture dont il rêvait : Un break de grande marque, toutes options (clim, sièges électriques et chauffants...) avec un kilométrage assez important mais un moteur quasi neuf "censé" avoir bénéficié d'un échange standard.

Après avoir repéré le véhicule, annoncé à 170 000km dans l'annonce, il a envoyé un chèque de réservation comme il n'habitait pas à proximité du marchand, et cela après que ce dernier lui ai annoncé que le véhicule était en très bon état, avait été entièrement révisé, que les freins et les pneumatiques avaient été changés... bref tout ce qu'il fallait pour le rassurer sur l'état du véhicule.

Cependant les problèmes commencèrent avant même qu'il ne récupère la voiture. Celle-ci devait subir quelques travaux de carrosserie, officiellement juste des réparations esthétiques et passer le contrôle technique, ainsi au lieu de pouvoir la récupérer dans la semaine, il dut attendre 15 jours pour pouvoir venir la chercher.

Arrivé sur place, le véhicule affichait 4000 kms de plus que ce qui était affiché dans l'annonce et surtout il manquait la plage arrière (qui permet de dissimuler ce qui se trouve dans le coffre)... mais le garagiste argua qu'il n'allait pas tarder à la recevoir du concessionnaire à qui il avait racheté le véhicule.

Après un petit tour du véhicule et un essai rapide "pressé"par un garagiste qui n'avait pas que ça à faire, et où mon ami a juste noté que la voiture ne démarrait pas au quart de tour, il a décidé de finaliser l'achat car après tout, Monsieur Jamet était un pro et son garage avait pignon sur rue. Il lui a quand même fait rajouter une mention signalant qu'il devait lui faire parvenir la plage arrière dès qu'il l'aurait récupérée et éventuellement un 2e jeu de clé, qui, surprise, avait dû lui aussi se perdre.

Sur ce, il prend la route et en chemin, il constate que le véhicule consomme quand même beaucoup plus que ce qui était annoncé et surtout que d'étranges et alarmants voyants s'allument sur la route : notamment le contrôle électronique de trajectoire (ASP). À un moment, des bouchons lui font mettre les warning et il constate, le danger passé, que ceux-ci ne veulent pas s'éteindre. Finalement au bout de 30 tentatives, il parvient enfin à les déconnecter.

Arrivé à son domicile, il décide de conduire la voiture chez un concessionnaire officiel, non sans en avoir averti le vendeur. Verdict sans appel, le capteur baromètrique de sa voiture est HS. Ce qui est une bonne et mauvaise nouvelle à la fois, car de ce petit système à 200 euros, hors frais de main d'oeuvre, dépend le problème de démarrage, d'ASP mais également de consommation.

Mon ami rappelle le garagiste AJ Auto à Pierrelaye et Monsieur Jamet lui dit qu'il va lui envoyer sous 10 jours un nouveau capteur en profitant de l'expédition de la plage arrière et peut-être même le jeu de clefs manquants... Il doit rappeler le concessionnaire.

10 jours plus tard, rien pas de nouvelles. Il laisse encore passer une semaine et rappelle Jamet : Désolé pas eu le temps, je m'en occupe cette semaine.
Une semaine plus tard pas de nouvelles et visiblement AJ auto commence à filtrer ses appels. 15 jours plus tard, il joint M Jamet qui se confond en excuses et lui dit qu'il recevra tout la semaine prochaine.

Et rebelotte, rien n'arrive et Monsieur Jamet n'est jamais là pour prendre ses appels. Pire quelques fois il laisse sonner puis raccroche en tombant sur le répondeur. Puis le garage le rappelle (merci la présentation du numéro), et dès qu'il annonce machinalement son nom au bout du fil, le garagiste raccroche en comprenant son erreur.

15 jours plus tard, mon ami parvient à joindre AJ Auto à Pierrelaye et son patron, Monsieur Jamet est très étonné qu'il n'ait rien reçu... "ce doit être un retard de la poste" car s'il n'a pas encore trouvé le capteur barométrique (d'ailleurs c'est à peine s'il connaissait l'existence de cette pièce, il a cependant envoyé la plage arrière depuis quelques jours. "ça va arriver,  sinon rappelez-moi"

15 jours plus tard, toujours rien reçu et Monsieur Jamet est encore plus étonné, la poste a du perdre le colis... malheureusement il n'a pas de numéro de suivi car il l'a envoyé en paquet simple... (on voit tout de suite le sérieux du bonhomme :) Il va essayer d'en trouver une autre et il le rappelle... Ou plutôt comme des dizaines de fois avant ou encore après ce jour, il rappellera sans faute mon ami dans 10 minutes, une heure, un jour ou la semaine prochaine. Sauf que pas une seule fois, il ne le fera.

Je précise en outre que mon ami n'a jamais reçu le dossier complet du véhicule faisant état de l'ensemble des travaux qui ont été réalisés dessus, qu'il a également découvert que les moteurs du siège électrique passager ne marchaient pas (ce qu'on ne pense pas forcément à essayer quand on est côté conducteur et que cela fonctionne) et que bien entendu, il n'a jamais reçu la plage arrière ni le capteur barométrique ni le jeu de clefs manquant ni le moindre appel de ce garagiste qu'on peut sans ambages qualifier de véritable escroc.

Ainsi les arnaques automobiles ne sont pas seulement le fait d'africains qui vous achètent ou vous vendent des véhicules qu'ils ne possèdent pas (cf plaques floutées dans les annonces, propriétaire à l'étranger...); même les soit-disant professionnels de la vente de véhicules d'occasion peuvent vous vendre n'importe quoi en mentant sur l'état, les réparations effectuées, etc.

Mon ami aurait certes pu être plus vigilant, mais c'est vrai que lorsque l'on croit avoir affaire à un pro, on a tendance à faire confiance... mais c'est une erreur et c'est pour cela que les véhicules d'occasion vendus par les grands concessionnaires et soumis à leurs garanties sont des affaires bien plus sures que celles proposées par ces vendeurs qui ont des garages ou plutôt des entrepôts et dont on peut légitimement se demander s'ils ne magouillent pas pour obtenir des certificats de contrôle technique auprès de professionnels pas très regardants ou alors de mèche avec leur petit trafic.

Une solution serait de repasser un contrôle technique immédiatement après l'achat, mais qui a envie d'engager des frais supplémentaires à ce moment-là?
Related Posts with Thumbnails