lundi 24 novembre 2014

TEST : Comment acheter ses cadeaux de noël moins cher sur eBay (conseils & apps spéciales)

acheter moins cher sur ebay grâce à Baytomat, FatFingers, ZeroBidFinder...

Noël approche et la plupart d'entre nous se demande comment gâter toute sa famille sans se ruiner ou avec un budget restreint. Autrement dit comment acheter ses cadeaux de noël moins cher! On sait tous qu'il est possible d'acheter moins cher sur Internet car les marchands ont moins de charges à répercuter sur leurs prix : Pas de fond de commerce et de loyers onéreux, moins de vendeurs, bref moins d'investissement pour pouvoir vendre ses produits et des marges confortables même en vendant moins cher. Et parmi les sites marchands du Web, celui où l'on peut réaliser les plus grosses économies, c'est eBay, où grâce au sytème d'enchères, on peut parfois réaliser de très belles affaires à condition de savoir comment faire!

Aujourd'hui, j'ai décidé de partager avec vous les meilleurs outils et stratégies pour pouvoir acheter encore moins cher sur eBay et offrir à son conjoint, ses enfants ou ses grands-parents les cadeaux dont ils rêvent sans se ruiner!

En effet, si eBay propose permet souvent d'acheter au prix du marché (point d'équilibre entre l'offre et la demande), il n'y a pas non plus que des bonnes affaires et pour acheter en toute sécurité et faire des économies sur eBay, il est très importants d'en connaitre les subtilités et les astuces des meilleurs acheteurs.

I. Le B-A-BA des stratégies gagnantes pour bien acheter sur eBay :


1° Connaitre son produit et son prix habituel

Idéalement avant d'acheter sur eBay, il est fortement conseillé d'avoir vu ou eu en main le produit ou l'objet que l'on compte acheter. Savoir à quoi il ressemble dans les détails, où sont les coutures, les étiquettes de marque ou de contexture sur un vêtement, les grilles d'aération, la marque, le numéro de série sur un produit électronique, etc. Une bonne connaissance du produit que vous souhaitez acheter vous permettra de limiter les erreurs.
Même si eBay veille au grain et fait de son mieux pour éviter la vente de contrefaçons et les arnaques, certains vendeurs malins peuvent néanmoins vous induire en erreur. Normalement un produit équivalent ou compatible doit être signalé comme tel, mais ce n'est pas non plus la 1ère information que le vendeur va mettre en avant. Aussi il est très important de lire l'intégralité du descriptif et de prêter attention à chaque information. Regarder les photos et les détails permet souvent de se faire une idée.
Connaitre le prix public ou généralement appliqué vous permettra aussi de savoir :
- si vous faites une bonne affaire ou pas : certains vendeurs tentent leur chance et proposent des produits sur eBay à des prix largement supérieurs à ceux du marché (et du magasin en bas de la rue).
Il faut également prendre en compte les frais de livraison, économiser 10€ sur le prix d'un objet pour en payer 11 en frais de livraison est un peu stupide, à moins de ne pas pouvoir se déplacer.
- si  c'est une arnaque : Si le prix est anormalement bas, il y a peut-être anguille sous roches : Personne ne veut vendre à perte et il est très rare qu'un vendeur fasse des cadeaux. Si le prix est trop bas, il peut s'agir d'une copie, d'un produit de qualité inférieure, voir d'une arnaque.

2° Vérifier la réputation du vendeur

Pour minimiser les risques et éviter les déconvenues, il est très important avant d'enchérir de regarder les évaluations du vendeur. S'il n'a jamais rien vendu sur eBay, il vaut mieux s'abstenir, de même si il a de trop fréquentes évaluations négatives, mais aussi s'il vend subitement un objet très différent de ce qu'il a l'habitude de vendre. Acheter un objet à 1000€ auprès d'un vendeur qui n'a vendu que des babioles à 2€ n'est pas très prudent. Les power sellers sont généralement des vendeurs auxquels il faudra s'intéresser : Ils ont de très nombreuses transactions qui attestent de leur crédibilité et ils ont souvent tendance à jouer sur les volumes plutôt que sur la marge unitaire. Ils proposent donc généralement des prix très attrayants.
Mais il ne faut pas non plus tomber dans la paranoïa car certaines bonnes affaires se font auprès de nouveaux vendeurs ou de vendeurs occasionnels.

3° En cas de doute, il faut soit s'abstenir, soit éliminer les zones d'ombre.

Ebay propose de contacter le vendeur pour lui poser une question, alors profitez-en. Il suffit parfois d'une question réponse pour s'assurer qu'on a bien trouvé chaussure à son pied ou au contraire, qu'il vaut mieux passer son chemin.

4° Savoir trouver ce que l'on cherche au meilleur prix grâce aux filtres

Ebay permet de filtrer les résultats de recherche avec de nombreux critères dont certains sont très utiles pour réaliser de bonnes affaires :
- Localisation de l'objet : Acheter un piano à l'autre bout de la France risque de coûter très cher en frais de livraison. À l'inverse, un vendeur qui ne peut pas expédier un objet et ne fait que de la "remise en main propre" peut potentiellement permettre de réaliser de très très bonnes affaires si il n'a pas d'acheteurs potentiels à proximité. À l'inverse, acheter à l'étranger peut permettre d'acheter certains produits nettement moins cher. Mais attention aux frais de livraison et aux taxes d'importation éventuelles qui peuvent réserver de mauvaises surprises.
- Neuf ou occasion : Un produit d'occasion s'achètera toujours moins cher que le même neuf. Alors si vous n'avez pas besoin de la boite d'origine , si quelques rayures ne vous gênent pas, c'est avec les produits d'occasion que vous réaliserez les plus belles économies, notamment les produits reconditionnés. Attention toutefois à certains produits dont l'obsolescence programmée ne garantie pas une longue durée de vie, notamment tous les produits avec batterie ou à minima un remplacement de celle-ci devra être envisagé à court terme. Idem pour les objets ayant des mécanismes ou parties pouvant s'user à l'usage : les mâchoires d'un robot de cuisine par exemple, les jouets de construction pour enfant...
- vendeur pro ou particuliers : chacun peut avoir l'avantage en fonction du type de produit recherché. Un particulier veut parfois seulement se débarrasser d'un objet dont il n'a plus l'utilité en gagnant un peu d'argent ou sans avoir à le porter à une décharge. Un vendeur pro proposera souvent de meilleures garanties, notamment de remplacement si l'objet est défectueux.

5° Savoir quand acheter et quel est le meilleur prix que l'on peut espérer

Quand on achète sur eBay, il n'est pas rare d'être en compétition avec d'autres acheteurs dont les habitudes d'achat vont être différentes selon qu'ils soient des personnes agées, des pros, des enfants ou des ados... Un jeu vidéo se vendra, par exemple, plus cher si son enchère se termine un week-end plutôt qu'un lundi matin à 10h quand ses acheteurs potentiels sont à l'école. Certains vendeurs tiennent compte de ces paramètres mais d'autres pas. Les enchères qui se terminent tard le soir ou en pleine nuit ou à l'heure des repas seront potentiellement moins disputées. Une bonne façon de se faire une idée du meilleur moment pour acheter un objet au meilleur prix est de consulter les ventes terminées pour des des objets identiques ou similaires. Regardez quel jour et à quelle heure se sont terminées les enchères pour les ventes les plus intéressantes. profitez-en également pour noter dans quelle fourchette de prix ont été adjugé les objets qui vous intéressent. Cela vous permettra d'ajuster vos enchères...

6° Savoir enchérir pour acheter au meilleur prix et ne pas rater un objet

La meilleure stratégie, c'est de placer son enchère dans les derniers instants en proposant le prix maximum que l'on est disposé à payer (en ayant pris en compte les recommandations précédentes, notamment sur la fourchette de prix du marché) pour cet objet afin de remporter la vente. Pourquoi? Car certains acheteurs ne sont pas présents à la clôture de l'enchère pour surenchérir ou n'ont plus le temps nécessaire ou ont fixé une enchère max trop faible. Il est important de mettre son enchère max, car si un objet rare vous échappe à quelques euros près, vous risquez de vous en mordre les doigts. Technique qui peut être nuancée si le produit convoité est vendu par de nombreuses personnes, on pourra alors réellement chercher la meilleure affaire sans risquer de se retrouver le bec dans l'eau.

II. Les outils "secrets" qui vont vous permettre de réaliser les meilleures affaires sur eBay


Maintenant que nous avons évoqué les techniques de base pour bien acheter et acheter moins cher sur eBay, je vous propose dans cette partie quelques outils dont vous n'avez peut-être jamais entendu parler et qui peuvent vous permettre d'acheter encore moins cher sur eBay.

dimanche 9 novembre 2014

Comparatif : iPhone 6 ou Galaxy S5, comment faire le bon choix


Le Samsung Galaxy S5 et l'iPhone 6 sont les 2 meilleurs smartphones du marché en cette fin d'année 2014 et nous sommes nombreux à nous poser la question de savoir lequel acheter?  Je vous propose donc une petite synthèse d'arguments solides pour vous aider à faire votre choix entre ces 2 téléphones portables. Voici les points forts et différenciants du Samsung Galaxy S4 et de l'iPhone 6.

Les atouts du Samsung Galaxy S5 par rapport à l'iPhone 6 :

- Le Galaxy S5 est certifié IP57, il est donc water-résistant et sera donc à priori un meilleur compagnon de voyage ou de travail pour celles et ceux dont l'environnement professionnel ne se résume pas au bureau. Vous pourrez le faire tomber dans l'évier sans conséquences et passer vos appels sous la pluie.
- Son écran tactile réagira même si vous portez des gants, ce qui n'est pas le cas de l'iPhone 6. Ceux qui vivent à la montagne auront donc un argument sérieux dans la balance pour choisir le Galaxy S5.
- Une plus grande autonomie grâce à sa batterie 2800 mAh versus 1800 mAh pour l'iPhone et grâce à son mode ultra power saving qui permet d'ajouter 24h d'autonomie au Samsung
Conclusion : Même s'il n'est pas "tough", le samsung convient mieux aux baroudeurs!



- Le samsung S5 reste le champion du grand écran avec 5'1 (pouces) versus 4'7 pour le nouvel iPhone qui progresse pourtant sur ce critère.
- Seul le samsung propose un véritable multi-taches grâce à la possibilité d'afficher 2 applications en même temps sur l'écran. (multi windows) Une fonctionnalité très utile et pratique.
- On notera également que la plage de contraste (ajustable) est bien plus large que celle de l'iPhone.
Conclusion : Un meilleur écran qui offre plus de perspectives

- Le S5 s'illustre notamment par sa faculté à s'adapter aux besoins de son utilisateur, que cela soit par la configuration très souple et poussée de l'écran d'accueil ou par la rapidité d'accès aux applications les plus utilisées/utiles.
Conclusion : Les fans de customisation seront plus heureux avec un S5 qu'avec un iPhone 6 dont l'OS non jailbreaké est bien moins personnalisable.

Des arguments "très lourds" en faveur du Galaxy S5 :
- La batterie amovible du Galaxy S5 est également un autre avantage indéniable du téléphone Samsung, là où une batterie morte (ou ayant perdu de son efficacité) implique un passage quasi obligatoire par le SAV Apple.
- Autre argument massue en faveur du Samsung, notamment pour les grands consommateurs ou créateurs de contenus multimédias (photo, vidéo...), il offre un emplacement micro-sd qui permet d'ajouter, pour un coût somme toute limité, jusqu'à 128 gb de mémoire de stockage.
- Le Galaxy S5 propose un port usb à la norme OTG (ou O-The-Go) qui permet d'y connecter de nombreux périphériques comme une clé de stockage usb (très utile pour libérer de l'espace sur son téléphone quand on a pas son ordi sous la main, notamment en voyage), un clavier ou une souris, voir une manette de jeu pour le plus grand bonheur des gamers.
- Le téléphone Samsung offre un super clipboard, comprenez presse-papier, qui garde en mémoire 20 éléments copiés, prêts à être collés là où vous en avez besoin. Un gros gros plus pour ceux qui ont un usage professionnel de leur téléphone et qui sont accros au copié-collé

- Les réalisateurs en herbe apprécieront également la possibilité d'enregistrer des vidéos en 4K, pour simplifier une qualité 4 fois supérieure à celle proposée par l'iPhone 6.

Des petits plus intéressants :
- Le système NFC intégré aux 2 téléphones et permettant le fameux paiement sans contact (comprenez sans sortir votre carte bleue), permet en outre sur le samsung de jumeler des périphériques (casque ou enceinte sans fil, imprimante, etc.) ou d'échanger des fichiers entre 2 appareils en toute simplicité.
- Le samsung permet nativement de protéger l'accès à certains fichiers ou dossiers, ce qui nécessite une application tierce sur l'iPhone.
- Une petite diode led prévient son possesseur qu'il a des notifications qui l'attendent (nouveau sms, email, ...) là où l'écran noir de l'Apple reste muet.
- On aimera aussi la fonction "assistance sécurité" qui permet en 3 clics sur le même bouton d'envoyer un appel de détresse avec sa position et même des images à une liste de contact prédéfinie.

Un panier de la mariée qui fait réaliser quelques économies :
- Sur l'Androïd market et le Play Store, on peut être remboursé quand on achète une app qui ne nous plait pas si on change d'avis dans les 2 heures pour certaines apps, 15 minutes pour la majorité. Une politique dont Apple ferait bien de s'inspirer!
- Les heureux acquéreurs d'un Samsung galaxy S5 bénéficient en outre de quelques cadeaux de bienvenue négociés avec des partenaires sympathiques : 3 mois d'abonnement Premium Linkedin, 25 Go de stockage chez Dropbox...

Vous vous dites que le galaxy S5 est le grand gagnant de ce comparatif des derniers téléphones Samsung et Apple!? Attendez... ne vendez pas la peau de la pomme avant de l'avoir avalée :)

Les atouts de l'iPhone 6 par rapport au Samsung Galaxy S5 :



- Sauf à être d'extrêmement mauvaise foi (ou à avoir mauvais goût), la finition métal de l'iPhone a un aspect nettement plus luxe ou du moins plus Premium que le tout-plastique du Galaxy S6.
- L'iPhone est également plus petit (tenant ainsi mieux en main), plus fin et plus léger que son concurrent.
Conclusion : L'iPhone 6 est un très bel objet

Un système d'exploitation qui est peut-être le meilleur au monde :
- Bien que moins customisable, iOS 8 est nettement plus stable et ergonomique que son rival, plus simple d'utilisation aussi. Un exemple parmi tant d'autres, le partage d'une vidéo avec l'iPhone est bien plus simple que sur le Galaxy, la vidéo est immédiatement et automatiquement compressée pour avoir un format "partage friendly"
- Les mises à jour des iOS Apple sont également plus nombreuses et plus rapidement disponibles.

Des caractéristiques techniques de pointe :
- La puce A8 (64 bits vs 32 pour le S5) est un monstre de puissance qui procure une rapidité de calcul inégalée : Les applications démarrent plus vite, le téléphone est globalement plus réactif et la navigation beaucoup plus fluide
- Si l'iPhone 6 ne filme pas en 4K, et heureusement comme sa capacité de stockage est limitée, son mode slow motion à 240 fps (images par seconde) tient le haut du pavé, et en plus, il enregistre l'audio pour donner plus de relief aux vidéos ainsi produites.
- La qualité de la caméra frontale, chère aux amateurs de selfie, est également nettement supérieure et produit de bien meilleures images.
- L'AF Tracker permet de conserver la mise au point sur un sujet en mouvement
- Le mode rafale prend plus de photo sur un laps de temps équivalent et est disponible sur les 2 caméras avant et arrière.
- Le flash de l'iphone 6 est également beaucoup plus efficace que celui du Samsung, générant ainsi des images de nuit ou en conditions de faible luminosité d'une bien meilleure qualité.
- La qualité audio de l'iPhone est aussi nettement supérieure : Meilleure restitution des sons, plus de puissance des hauts-parleurs, moins de saturation... ce qui le placera en tête dans le coeur des mélomanes. Côté micro, l'iPhone 6 dame également le pion au S6 avec des conversations toujours plus audible grâce à une meilleure réduction des bruits de fond notamment.

L'appareil de prédilection de ceux qui voyagent à travers le monde : 
- Compatible avec 20 LTE, l'iPhone 6 sera utilisable sur pratiquement l'intégralité des réseaux mobiles mondiaux.

L'appareil de prédilection des App maniaques :
- L'App Store propose la plus vaste collection d'applications.
- Seul un iPhone permet d'accéder à l'app store et aux applications exclusives iPhone, tandis que quasi toutes les applications disponibles pour le Galaxy S5 le sont également sur l'Apple Store.
- Il est également beaucoup plus facile de contrôler et limiter ce que les applications tierces peuvent faire et à quelles infos elles peuvent accéder sur iOS 8.

- Le capteur d'empreinte digitale est beaucoup plus accessible sur un iPhone que sur le Galaxy S5 et est compatible et utilisable par un plus grand nombre d'applications tierces.
- En plus de proposer le paiement sans contact (NFC), Apple Pay permet de faire des achats en ligne avec son empreinte digitale, donc de manière beaucoup plus rapide. Le montant des achats sera débité directement par Apple et nos informations bancaires et de paiement circulent moins et sont ainsi plus en sécurité.

- Si l'iPhone n'a pas de diode clignotante pour avertir que des notifications sont disponibles, son utilisateur peut le mettre en mode silence sans avoir à allumer l'écran et à naviguer, ce qui peut être très pratique quand on se trouve en réunion et que l'on ne peut se permettre de faire mumuse avec son smartphone (via le bouton de verrouillage)

- Malgré un format propriétaire agaçant dans son concept et une certaine fragilité, le connecteur lightning peut être inséré dans n'importe quel sens, ce qui est pratique quand on doit mettre son téléphone en charge dans le noir

Des fonctionnalités bien pensées :
- Guided access vous permet d'empêcher un enfant de changer d'application et de mettre du bordel dans la configuration de votre téléphone. Vous voulez qu'ils jouent à Sonic et à rien d'autre, c'est possible!
- L'énonciation ou lecture à haute voix se révèle très pratique quand on a envie de lire un article sur le Web et que l'on est en train de conduire ou que l'on ne peut pas garder les yeux rivés sur son écran (actionnable dans Paramètres>Général>Parole>Enoncer la sélection
- L'iPhone vous signale le niveau de batterie des périphériques bluetooth connectés à lui
- Une simple tape en haut d'écran permet de scroller en haut de page en un clin d'oeil, très utile sur excel ou les pages Web à rallonge

L'iPhone vous fera aussi faire des économies / gagner de l'argent! Si si c'est vrai :
- En cas de revente, l'iPhone d'occasion décote nettement moins que le Galaxy S5
- Et cerise sur le gâteau, le nouveau principe de partage familial, permet à 6 personnes de la famille de bénéficier des apps, musiques et livres achetés sur le compte du "chef de famille", qui devra approuver ou non, les achats que souhaitent effectuer ses enfants ou son conjoint, qui seront alors débités sur la carte de crédit associée à son compte Apple.  


Conclusion du comparatif iPhone 6 - Galaxy S5, comment faire le bon choix

Comme vous pouvez le constater, il n'est pas si facile de trancher entre les 2 appareils, qui sont l'un et l'autre, les fleurons respectifs d'Apple et de Samsung. Personnellement, j'aimerais bien qu'Apple, qui garde ma préférence s'inspire un peu plus des bonnes idées venant d'ailleurs, notamment la batterie amovible (et l'argument de l'étanchéité ne tient pas comme le samsung est certifié IP57, contrairement à l'iPhone), qui outre le bénéfice client apporté, serait un bon pas dans une direction plus éco responsable de la firme à la pomme. Il est temps qu'Apple prenne un peu mieux en compte les aspirations de ses supporters, en les considérant un peu moins comme de gros porte-monnaie potentiels, mais comme des consommateurs également responsables. Si je reste attaché à l'iPhone et à ses performances, je ne peux que louer, le cable USB OTG, le logement carte micro-SD, le côté water-resistant et cette batterie amovible et d'une capacité plus en adéquation avec nos usages intensifs.                                                                                                                

vendredi 7 novembre 2014

TEST: iPhone drop test, que nous apprend le test de chute de toute la gamme iPhone du plus anciens au plus récent?



Le drop test revient à prendre un iPhone et à le faire tomber afin de constater les dégâts. Dans la vidéo que je vous présente aujourd'hui le testeur va répéter l'opération sur tous les iPhones commercialisés par Apple depuis la sortie du 2G : 2GS, 3G, 3GS, 4, 4S, 5, 5C, 5S, 6 et 6 plus, en les faisant tour à tour tomber sur le côté puis sur l'écran.

Alors que nous apprends ce drop (crash?) test de l'iPhone? A mon humble avis, rien ou au mieux, pas grand chose :
- Faites tomber un iPhone sur le côté, vous allez probablement abimer un angle du boitier,
- Faites-le tomber sur l'écran et vous serez bon pour le remplacer,
- Mais à priori, le hardware tiendra bon le choc!
- Enfin et pour conclure, il faut mieux éviter de faire tomber 2 fois de suite son iPhone

Ce test est à mon avis totalement inutile voir ridicule pour les raisons suivantes :
- Quitte à flinguer 11 modèles d'iPhone, il eut été plus scientifique et pas forcément très compliqué ni onéreux de mettre au point un dispositif de largage qui assure une chute identique à chaque appareil.
Une simple variation même infime de l'angle de "largage", rend toute velléité de comparaison ridicule.
- Le principe de faire chuter 2 fois le même appareil sur le côté puis sur la face rend le 2e impact encore plus aléatoire à analyser, comme on ne peut mesurer la fragilisation résultante du 1er.
- Pour bien faire, il aurait fallu au moins prendre iPhone intact pour chaque "lancer" et pour mieux faire encore, répétez chaque drop test avec 5 à 10 appareils de chaque modèle appartenant à des séries différentes.

Dans ces conditions, il aurait éventuellement été possible de tirer des conclusions "scientifiques" et pas de simples leçons de bon sens qui ne requerraient aucunement le gaspillage de 11 iPhones. Nul besoin d'être sorti de Saint Cyr ou de Polytechnique pour se douter qu'il y a de fortes probabilités que la vitre d'un iPhone se brise si l'on fait tomber l'écran sur un sol en bitume non lisse.

Si vous avez 12 minutes et 26 secondes à perdre, je vous invite à vérifier mes conclusions :)



Test: Doubler l'autonomie de son iPhone 5, c'est possible... grâce à la coque batterie Lenmar Meridian 2300 mAh






Le gros problème de l'iPhone depuis son lancement, c'est son autonomie, qui augmente certes de modèle en modèle mais pas autant que ses besoins. Effectivement ce téléphone est un véritable bijou de technologie qui regroupe téléphone, appareil photo, iPad, album photo, etc., mais la multiplicité des usages signifie également une ultra sollicitation de sa batterie et certaines fonctionnalités ou app sont extrêmement gourmandes en énergie. Aussi pour un utilisateur "assidu" l'autonomie de l'iPhone fond comme peau de chagrin et il est impossible de tenir une journée durant sans passer par la case recharge. Or lorsque l'on se trouve en situation de mobilité, on n'a pas forcément le loisir de pouvoir recharger son iPhone 2 fois par jour. 

Heureusement Lenmar propose une solution à celles et ceux qui ont besoin d'une plus grande autonomie : La coque Lenmar Meridian est un étui pour iPhone 5/5S intégrant une batterie de 2300 mAh capable de multiplier par deux l'autonomie du smartphone. 

Malgré la présence de la batterie, la coque Meridian sait rester discrète, comme en témoignent son poids contenu de 65 grammes et sa faible épaisseur de seulement 15 mm.

Une fois raccordé au port Lightning et logé dans sa protection, l'iPhone est à l'abri des rayures et des chocs d'une utilisation quotidienne. La batterie externe s'active et se désactive par une simple pression sur le bouton situé au dos de la coque. Un témoin lumineux permet à tout moment de vérifier si le processus de charge est en cours.

Enfin, aucun sacrifice n'a été fait en matière d'ergonomie et d'accessibilité : les ports, boutons et caméras restent parfaitement opérationnels. Il en va de même pour la recharge/synchronisation, qui s'effectue par l'intermédiaire d'un câble USB vers micro USB fourni.


Coque batterie Lenmar Meridian 2300 mAh, les avantages :

- Double la capacité de la batterie de l'iPhone. Lorsqu'on active la recharge alors qu'il ne reste plus qu'1% de batterie sur l'iPhone, celui-ci se recharge à 100%
- Permet de recharger son iPhone en situation de mobilité et de continuer à l'utiliser sans avoir à le brancher à une prise fixe
- Une ergonomie préservée (poids, prise en main et accès aux fonctionnalités), une coque de bonne facture, solide avec un toucher agréable.
- La coque est très rapide à installer et à retirer. Il suffit de faire glisser l'iPhone dans la partie inférieure de la coque Lenmar Meridian puis de faire glisser le capot supérieur.
- La coque offre une bonne protection à l'iPhone
- Un indicateur à 3 couleurs permet de se faire une idée du niveau de charge de la coque : rouge, à recharger, bleu, utilisable, vert, complètement rechargée.
- Recharge plutôt rapide : Quand l'iPhone s'est éteint, il se rallume quasiment aussi vite qu'il soit connecté au secteur ou à la batterie Lenmar
- Après 6 mois d'utilisation intensive, à minima une recharge complète de la coque batterie Lenmar Meridian par jour, la coque tient toujours la route et les cycles de recharge ne semblent pas avoir été altérés.


Coque batterie Lenmar Meridian 2300 mAh, les inconvénients :

- Un manuel utilisateur inexistant et pas mal de questions restant en suspens pour l'acheteur qui devra un peu tâtonner pour comprendre comment utiliser au mieux sa coque-batterie Lenmar Meridian : Vaut-il mieux brancher la coque directement et limiter la décharge de l'iPhone, puis la retirer quand elle est vide ou vaut-il mieux attendre que l'iPhone soit vide pour le recharger? Comment recharger la coque et l'iPhone en même temps en ne branchant que le port mini-usb sur un ordi ou sur le secteur?
- Il manque un indicateur précis du niveau de charge de la batterie
- Une application dédiée au contrôle/monitorage de la coque-batterie fait également défaut
- Après 6 mois d'utilisation, je ne sais toujours pas si je peux vraiment recharger l'iPhone et la coque-batterie Lenmar en même temps
- Accès à la prise casque nécessitant un adaptateur fourni que l'on se passerait de transporter


Coque batterie Lenmar Meridian, les caractéristiques détaillées :

• Type de batterie : Lithium Polymer

• Capacité de la batterie : 2300 mAh

• Entrée : 5 V / 700 mAh

• Sortie : 5 V / 1 A

• Couleur : noir, finition rubber

• Dimensions : 138 x 65 x 15 mm

• Poids : 65 g

Autonomie : (données constructeur)

• En veille : jusqu'à 225 h

• En conversation : jusqu'à 8 h

• Lecture audio : jusqu'à 40 h

• Lecture vidéo : jusqu'à 10 h

• Surf Internet 4G : jusqu'à 8 h

• Surf Internet WiFi : jusqu'à 10 h

Configuration requise : iPhone 5/5S
Contenu du colis : Coque-batterie Meridian + Câble micro USB vers USB

Prix de la coque-batterie Lenmar Meridian 2300 mAh  : 67€ sur Amazon, 76€ sur Cdiscount

Conclusion du test de la coque batterie Lenmar Meridian :

Malgré quelques petits défauts ou manquements, cette coque reste un must quand l'autonomie de l'iPhone n'est pas suffisante pour supporter un usage quotidien intensif de l'iPhone 5 ou 5S. Un accessoire indispensable pour celles et ceux qui passent leur journée loin de leur bureau , dans des lieux sans électricité, en voyage, etc.

jeudi 6 novembre 2014

TEST: Planche de surf pour enfant soft top Tribord 6.0

Après quelques mois de pause, je reprends enfin les tests et démarre cette semaine avec une planche de surf destinée aux enfants de 5 à 10 ans, conçue par la société Tribord et commercialisée chez Décathlon : Le surf 100 6' de chez Tribord.

Commençons par un petit descriptif du surf 100 6' de Tribord :

Le shape est sympathique, assez large mais pas trop, afin de permettre à l'enfant de ramer correctement tout seul. Le volume est assez conséquent afin de conférer une bonne flottabilité à la planche et une certaine facilité de rame.
Côté matériaux, le dessus de la planche est en soft top, une sorte de mousse qui amortit efficacement les chocs, donc un bon plus en termes de sécurité.
Le dessous est en plastique rigide à l'instar d'un morey boogie afin d'assurer une bonne glisse sur la surface de l'eau et les ailerons sont en plastique recouvert de caoutchouc afin d'éviter les coupures, ce qui constitue un autre excellent gage de sécurité afin de pouvoir initier de jeunes enfants sans qu'ils risquent de se faire mal.
La taille de 6 pieds soit environ 1m83 représente un bon compromis entre portance et portabilité. Un enfant de 5 ans peut facilement manipuler la planche même si elle reste difficile à porter sur de longues distances.
Enfin côté design, si les couleurs pourraient être un peu plus heureuses, notamment le brun-bordeaux qui est un peu sourd, les petits monstres donnent un côté sympa qui plait beaucoup aux enfants.


Le surf 100 6' de Tribord à l'usage :

Décathlon et Tribord précisent sur leur site que cette planche ne convient pas aux débutants, mais il faut nuancer ce propos. Si en effet un grand enfant de 8 ans bénéficiera d'une flottabilité moindre que sur une plus grande planche comme la 7' ou la 8', un enfant de 5 ans de gabarit normal n'aura à priori pas de difficultés à débuter sur cette planche, si ce n'est pour la rame, mais à priori le problème se posera quelle que soit la planche. En revanche, pour un take-off "poussé", la planche offre une flottabilité largement suffisante pour débuter.
Cette planche était destiné à mon fils de 4 ans qui, il est vrai, est plutôt à l'aise dans l'eau, mais qui n'avait par ailleurs quasiment aucune expérience du surf, sauf quelques essais à l'avant d'un longboard avec un adulte à la rame. Dès son 3e essai, il était debout et à enchainé les take-off réussis.
A noter que nous l'avons initié sur une très bonne vague pour débutant, suffisamment puissante sans être trop creuse, donc idéale pour le mettre en confiance et lui permettre de prendre ses premières vagues sans appréhension. J'insiste sur ce paramètre, indépendant de la planche, la vague pour l'apprentissage doit être adaptée!
Les matériaux évoqués plus haut permettent à l'enfant de chuter sans se faire mal et contribue ainsi à rendre l'apprentissage ludique et serein.
La planche est limitée à 40kg et recommandée jusqu'à 25kg: Sans aucun problème! Je dois confesser que j'ai plusieurs fois essayé sa planche lorsque ses premiers signes de fatigue ou de lassitude apparaissaient, et je n'ai pas eu de problème à faire évoluer la planche avec mes 60-65kg pour 1m75.
Certes la vague doit avoir un minimum de puissance et il faut "rider" avec un pied quasiment sur le nose, mais c'est tout à fait possible et très rigolo. Et cela même dans des vagues un peu plus consistantes, passé la surprise de l'effet amorti au take-off dû à la flexibilité de la planche.

Le Surf 100 6' de Tribord à l'épreuve du temps :

Il faut l'avouer la planche est paradoxalement assez fragile et il faut y faire attention pour pouvoir la conserver sur la durée, mais rien de rédhibitoire. Voici ce dont j'ai fait l'expérience et ce à quoi vous attendre si vous optez pour cette planche :
- le caoutchouc autour des ailerons va forcément s'abimer à force d'atterrir dans le sable en bord de plage et qui plus est si il y a un peu de reef. Mais des ailerons de remplacement sont disponibles chez Decathlon pour moins de 10 euros.
- le revêtement supérieur (pelliculage) a assez vite (moins de 6 mois) pris une bulle d'air, qui s'est percée rapidement. Mais depuis cela, je ne peux pas dire qu'il y ait une différence notable et mon fils continue de surfer sa planche régulièrement et avec autant de plaisir.
- la mousse prend facilement des coupures et il faut donc être assez précautionneux quand on range sa planche en évitant d'y appuyer trop de poids et surtout d'éviter de la mettre en sandwich avec des surfs traditionnels et leurs dérives rigides et coupantes.


Le Surf 100 6' de Tribord, avantages :

- Un design sympa et coloré pour les enfants
- Une conception intelligente et sécurisée pour limiter les risques d'accident
- Un shape sympa, idéal pour s'initier au surf et pour commencer à évoluer prendre ses premières vagues en travers et même faire ses premiers virages
- Une bonne qualité globale à un prix très abordable
- Livré avec un leash

Le Surf 100 6' de Tribord, inconvénients :

- Fragilité du pelliculage et des ailerons, sans être pour autant rédhibitoire : il faudra bien que nos chères têtes blondes apprennent à prendre soin de leur surf, car quand ils passeront sur des modèles epoxy, le manque de soin ne pardonnera pas.
- Le système d'attache du leash aurait pu être identique à celui des surfs pour adulte, toujours dans une idée d'éducation/apprentissage
- Il est dommage que les trous destinés à accueillir les ailerons n'ai pas été gainés ou pelliculés car si un aileron casse, la planche ne doit pas être utilisée, au risque que l'eau s'infiltre dans le pain de mousse qui est à découvert si l'aileron n'est pas fixé.
- Un poids un peu trop conséquent pour qu'un enfant puisse le porter sur une longue distance ou dans le sable, mais le constat est vrai pour toutes les planches de grande taille ou d'initiation / soft top. Papa devra juste se préparer à la porter!

Le Surf 100 6' de Tribord, fiche technique :

Composition :
stringer en bois (latte centrale, non apparente), noyau en polystyrène, peau en polyethylène. 
Leash en polyurethane de 2m5 à double émerillons
Prix public chez Décathlon : 99,95€
Aileron de rechange : 4,95€

Conclusion de mon test de la planche de surf Tribord 100 6' :

Une excellente planche pour initier les enfants au surf avec un tarif très abordable et un parti-pris dans la conception qui fait la part belle à la sécurité, qui devrait rassurer les parents. Parents tranquilles, enfants qui s'éclatent, que demander de plus?


Ce test a été réalisé en partenariat avec le site Surf et Grosses Vagues.


mercredi 21 mai 2014

Test: Cinamatic, faut-il se laisser tenter par la nouvelle app des créateurs d'Hipstamatic?


CINAMATIC... Son aura est déjà très grande comme c'est la petite cousine de l'une des app blockbuster en matière de photographie, j'ai nommé Hipstamatic, l'application qui donne à chacun la sensation d'être devenu un grand photographe. Le lancement se fait d'ailleurs via un ciblage des utilisateurs d'Hipstamatic qui sont invités à venir découvrir le dernier bébé: Cinamatic, l'app qui fera de vous un des grands noms du 7e art?

Pourquoi craquer pour Cinamatic? 

Ben... parce qu'elle est sortie de la caboche des créateurs d'Hipstamatic qui ne s'est pas hissée là où elle est dans le coeur des utilisateurs d'iPhone par hasard, mais juste parce que c'est réellement une des meilleures apps du marché : Beau look and feel, facile à utiliser, bien pensée, efficace, etc. On se dit que de leurs lignes de code ne pourrait sortir qu'une petite merveille dans le domaine ô combien connexe pour ne pas dire imbriqué dans la photo que représente aujourd'hui la vidéo numérique. Pas de doute, si quelqu'un a une certaine légitimité à vouloir s'attaquer à la vidéo, c'est bien eux et l'on sait d'avance qu'ils doivent avoir concocté un truc qui va nous plaire, et pas juste une Xe application vidéo. Un marché d'ailleurs encore très prometteur où à l'exception de 3-4 applications ayant acquis une certaine réputation, la compétition reste très ouverte pour un new comer avec une application "pépite".

Premier contact avec Cinamatic:

Un look and feel toujours très réussi et sans concession pour l'ergonomie et la facilité d''utilisation, à l'instar de celui d'Hipstamatic... Mais quasiment trop dirigé, on aimerait bien que l'app nous laisse plus de latitude de navigation au sein de son interface, surtout pour une app qui n'est pas gratuite (pas de version lite, gratuite)
Un gros bouton rouge, quasi trop omniprésent, nous invite à l'essayer et à commencer à enregistrer notre première séquence.
L'écran nous offre aussi la possibilité d'accéder au menu du flash, d'inverser les caméras pour utiliser la caméra frontale pour un selfy (la fonctionnalité réellement manquante sur Hipstamatic (avec le déclencheur programmé et une option remote) et d'accéder aux vidéos précédentes.
Dès que l'on presse le bouton rouge, la caméra filme dans un format (une fenêtre carrée) et il faut maintenir le doigt appuyé pour enregistrer une séquence avec une durée max de 15s.
Il suffit donc de relever le doigt, changer de cadrage et ré-appuyer sur le déclencheur pour abouter une nouvelle séquence.
La progression (et le temps restant) est signalée par un minuteur à chiffre et sous la forme d'un disque qui se remplit autour du bouton d'enregistrement.
Une fois épuisé le crédit de 15 secondes (durée max d'un clip sur Cinamatic), on se trouve automatiquement redirigé sur une nouvelle page de l'interface où le clip que l'on vient de terminer est prêt à être "traité", comprenez "qu'on lui applique un filtre", par défaut, celui intitulé "Marc"
Mais on peut en 1 clic passer à un autre, puis à un autre, et ainsi de suite en faisant défiler la fenêtre jusqu'à ce qu'on arrive sur des "filtres" qu'il faudra acheter en plus! En gros le même principe commercial que celui d'Hipstamatic.


Mon avis sur les filtres proposés par Cinamatic :

- Marc : un côté un peu rétro, tons estompés  parasites rétro-techno. efficace même si ce n'est pas le filtre idéal pour rendre hommage à une belle journée ensoleillée
- Bennett : Niveau couleur, c'est l'antithèse de Marc avec des tons ultra saturés et des effets floutés sur les bordures de l'image. Résultat sympa et assez gai
- Andrei : Un film rétro en noir et blanc avec des contrastes assez doux, un noir jamais vraiment noir et des blancs toujours un peu grisés.
- Darwin : Le film rétro couleur type année 70, un peu surexposé, beaucoup de grain et bruit et des lignes verticales sporadiques façon défaut du film 8mm.
- Robert : Couleurs désaturées et effet mirroir. Un peu lassant et pas toujours adapté aux prises de vue classiques.

Le reste, c'est en option à 0,89€ l'unité ou en pack à 1,79€ (Vintage pack) ou 3,59€ (Starter Cinapak)
- Filtre "Charlie", un autre B&N plus contrasté avec grains et défauts
- Filtre "Christopher", couleurs un peu ternes et floues, dont on ne voit pas l'utilité de prime abord mais qui peut parfois s'avérer utile quand on a besoin d'atténuer un décor un peu criard ou peu intéressant
- Filtre "Crokite", un B&N palot avec beaucoup (trop?) de grain
- Filtre "Frank", dont la seule particularité notable est de proposer des minis effets de transition
- Filtre "Federico", bienvenue dans le monde du fondu au blanc
- Filtre "Oliver", effet rétro sur une image assez ensoleillée, avec cadre façon hipstamatic
- Filtre "James", pour reconstituer l'assassinat de JFK
- Filtre "Walt", pour des images au piqué impeccable?
- Filtre "David", pour un rendu "90's/nineties"?
Je recommande de choisir à l'unité celui ou ceux qui vous plaisent vraiment, car même si le prix du pack est plus intéressant, on ne vous offre pas forcément les plus meilleurs (50% de semi daube au pack, à mon avis)

Le résultat Cinamatic : 

Un clip (trop court pour être qualifié de film) plutôt sympa à visionner avec un format carré assez rare dans l'univers de la vidéo. Un petit film léger, idéal à partager sur les réseaux sociaux avec son petit effet "Réal"




Mon avis sur Cinamatic après test, les côtés "plus" :

- Un résultat final sympathique à regarder... même si le sujet n'est pas passionnant, le calvaire potentiel ne dure que 15 secondes! :)
- C'est globalement une application de bonne facture

Mon avis sur Cinamatic après test, les côtés "moins" :

- Une app un peu "légère" pour une version payante
- Un nombre d'effets inclus trop limités,
- Pas de possibilité d'appliquer plusieurs effets au même film, tout le film doit être traité avec un seul film
- Un format "contraint" carré, qui ne s'exportera pas facilement dans un montage avec d'autres films au format classique 16/9 ou 3/4, sauf via des logiciels proposant de l'incrustation d'image. -
- L'utilisation des séquences est donc exclusivement limitée aux réseaux sociaux, voir au MMS.

Conclusion de mon test de l'app Cinamatic pour iPhone (sur iPhone 5S) :

Sympatoche... même si je m'attendais à quelque chose de plus exceptionnel/abouti de la part des développeurs d'Hipstamatic dont je suis un fan inconditionnel... à quelques remarques près : format d'image carré obligatoire, impossibilité de permuter les caméras, pas de retardateur ou de remote.
Malgré tout l'app ne vous coutera que 1,89€ et vous permettra de réaliser des vidéos marrantes et assez graphiques, et même si je pense que comparativement, on en a plus pour son argent avec Hipstamatic, Cinamatic est une appli intéressante qui séduira certainement les ados et quelques community managers... Mais attention au risque de "saturation" à force de voir quasiment la même vidéo partout, je ne suis pas sur que Cinamatic devienne un classique à l'instar d'Hipstamatic.

lundi 17 février 2014

Pour partir au Sri Lanka, évitez de choisir Sri Lankan Airlines



Il y a un an, nous avions publié un test de la compagnie Srilankan Airlines et notre avis était plutôt positif dans l'ensemble or, fait rarissime dans l'histoire de ce site, aujourd'hui nous publions cet article plutôt qu'un simple édit comme nous avons reçu des retours au ton diamétralement opposé, de la part de lecteurs mais également de nos très estimés confrères de MAST (Mon Avis Sur Tout).

Visiblement nous étions bien tombés lors de notre test de la compagnie Srilankan Airlines ou plutôt, nous avions eu la chance que tout se passe bien pour nous, mais visiblement quand ça commence à déraper, cela dérape sévèrement avec Srilankan Airlines : vols retardés de plusieurs heures, aucune notification adressée aux passagers des classes eco, même lorsqu'ils sont membres du programme de fidélité de la compagnie, aucune compensation proposée par la compagnie type hébergement ou repas, objets volés dans les bagages et un service client, n'en déplaise à Alecse (qui avait laissé un commentaire très positif à leur sujet lors de notre premier article, en dessous de tout; qui ne reconnaît pas les manquements de la compagnie et n'essaye donc absolument pas de les rectifier... Et cerise sur le gâteau, une des très rares compagnie aérienne à ne pas avoir adhérer à la charte européenne pour la protection des passagers, pourtant ratifiée par quasi toutes les compagnies mondiales et pas que les plus recommandables.

Bref comme nous ne voulons pas que vous vous retrouviez dans les tracas vécus par ceux qui nous ont contacté et décrits dans l'article de MAST, qui plus est si nous avions pu contribuer à votre décision de voler avec Srilankan Airlines, nous tenions à apporter ce rectificatif. Nous ne recommandons pas ou plus de se rendre au Sri Lanka avec la compagnie Srilankan Airlines et nous vous invitons à lire cet article pour comprendre à quoi vous vous exposez : MAST - Coup de gueule Srilankan Airlines

vendredi 31 janvier 2014

TEST : Mon avis sur les systèmes de zoom pour iPhone et notamment sur le grossissement x8

l'objectif zoom x8 pour iPhone que j'ai acheté


Il y a encore 5 ans, je voyageais avec un téléphone, un appareil photo numérique et une caméra DVD pour immortaliser mes vacances, et afin d'être toujours prêt à capturer la bonne photo ou la bonne vidéo, je trimbalais tout ce bazar avec moi dans un sac à dos. Aussi quand les APN se sont perfectionnés, j'ai été enchanté de pouvoir remiser mon dernier camescope presque flambant neuf sur une étagère de la remise.

Autant vous dire que depuis que mon iPhone prends des photos en 8mpx et des vidéos en full HD, mon appareil photo numérique adoré (Lumix TZ10) ne sort plus que pour les grandes occasions et notamment quand j'ai besoin d'un téléobjectif (zoom) pour pouvoir me rapprocher de mon sujet.

Effectivement, pour ce qui est de mon usage personnel (je ne suis pas un photographe professionnel et je n'ai pas la velléité d'exposer mes tirages), l'iPhone est le parfait compagnon technologique dans ma vie de tous les jours comme en vacances à l'étranger. Son seul défaut notable, l'absence d'un zoom optique qui rend totalement vaines certaines tentatives de prise de vue et sa fragilité, mais ça c'est encore un autre sujet.

Bref, le problème avec un iPhone, c'est que lorsque le sujet est trop éloigné, les photos ne rendent rien / n'ont aucun intérêt. C'est pourquoi l'envie de commander un de ces petits zooms qui se vissent sur la caméra arrière de l'iPhone grâce à une coque de protection spécialement conçue à cet effet avec un pas de vis, m'a tout de suite titillée.
N'ayant trouvé quasi aucun avis sur la qualité de ces objectifs additionnels pour iPhone (sont également disponibles des grands angles et autre fish-eye), j'ai malgré tout décider de me lancer, quitte à essuyer les plâtres, d'autant que ces gadgets ne sont pas hors de prix : Une vingtaine d'euro, coque et trépied inclus.
 J'ai donc commander un objectif amovible zoom x8 (sans marque) pour mon iPhone sur eBay que j'ai reçu quelques jours plus tard.

Mes premiers pas avec le système d'objectif amovible zoom x8 pour iPhone :
Pour être très honnête, la qualité de l'objet (l'objectif que j'ai choisi et des autres modèles que j'ai vu depuis) en lui-même, ne fait pas rêver, quelle que soit sa finition, plastique noir ou métallisé. L'ajustement est facile et son utilisation ne requiert aucun logiciel particulier; ce qui est très bien car cela signifie que vous pouvez utiliser ces zoom amovibles pour iPhone avec n'importe quelle application.
J'utilise mon zoom X8 avec l'appareil photo natif de l'iPhone, mais également avec Hipstamatic, 8mm (app vidéo), instaweatherpro (app météo) et parfois d'autres applications : Le zoom x8 fait son job, il rapproche énormément le sujet et permet ainsi de capturer des vidéos de surf, par exemple, où l'on reconnait le protagoniste, versus un petit personnage méconnaissable sur une vague miniature perdue dans l'image. :)

détail sur la bague de règlage de la netteté du zoom x8 pour iPhone

Le principal hic c'est que ce zoom, comme tous les autres proposés sur le marché, n'est pas autofocus : il faut donc régler manuellement la netteté (mise au point) et il est donc impossible de l'ajuster si le sujet se rapproche, sans rendre l'image in-regardable tellement cela bouge. Effet mal au coeur!

L'utilisation d'un trépied est donc vivement recommandée, même si les mini-trépied vendus avec ces objectifs font plus office de gadget que de panacée.

 Système d'objectif amovible zoom pour iPhone, les bons points : 
- Un grossissement de l'image qui permet de capturer des scènes impossible à immortaliser sans.
- Un prix d'achat très léger entre 15 et 40 euros selon le modèle et le niveau de grossissement (en général de x6 à x12). À ce propos, je trouve que le x8 présente un bon compromis, comme il sera encore moins aisé de capturer des images nettes avec un zoom au grossissement supérieur, sauf à disposer d'un trépied et d'un sujet fixe.
- Une grande simplicité d'utilisation : on installe la coque, on visse l'objectif, on choisit l'application vidéo ou photo de son choix, on règle manuellement la netteté avec la bague prévue à cet effet et on prend ses photos.
- La possibilité d'utiliser n'importe quelle photo ou vidéo app
- Le faible encombrement de l'ensemble
- Le look sympa de l'iPhone avec son zoom, presque celui d'un véritable appareil photo numérique (en plus plat). Le zoom ne passe pas inaperçu et suscite une grande curiosité des autres possesseurs d'iPhone.

Système d'objectif amovible zoom pour iPhone, les mauvais points : 
- Pas de système d'assistance autofocus sur le zoom : Mise au point (netteté) très difficile à obtenir malgré l'aide du dispositif autofocus de l'iPhone qui fait cependant de son mieux pour rendre une image nette.
- Stabilité de l'image : Vraiment pas terrible notamment quand le sujet bouge. Impossible de réaliser un travelling qui ne donne pas mal au coeur. Il faut donc mieux choisir un angle de vue fixe.
- Les bouchons (caches de protection) de l'objectif sont d'une qualité encore plus ridicules et je les ai perdus quasi immédiatement.
- Difficile d'obtenir une netteté vraiment parfaite sur une vidéo.
- Aucun objectif proposé par apple qui puisse être vraiment couplé à l'iPhone et pris en charge par le processeur pour obtenir de vraies bonnes images! La meilleure solution sur le marché à l'heure actuelle serait la coque adaptateur SLR iPhone mount, qui permet de monter n'importe quel objectif Canon ou Nikkon sur un iPhone, mais son prix est prohibitif (environ 200€) sans pour autant permettre d'obtenir des images à la hauteur des objectifs (on reste limité aux capacités de la cellule photographique de l'iPhone)

- La coque proposée ne permet que de visser l'objectif et ne protège pas réellement l'iPhone, les amateurs de rabat de protection sur l'écran devront donc se trimballer en permanence avec 2 coques.


Conclusion du test du système d'objectif amovible - zoom pour iPhone :
Je vois déjà les mimiques sceptiques de certains d'entre vous, notamment les photographes qui n'envisagent pas de capturer une image digne de ce nom sans un reflex, mais pourtant je dois avouer que je suis, malgré ses nombreux défauts, très content de mon petit zoom x8 pour iPhone et que celui-ci m'accompagne désormais plus régulièrement que mon Lumix. Mais je rêve d'un produit vraiment mieux étudié pour lequel je serais prêt à dépenser plus! En attendant, mon Lumix a encore de beaux jours devant lui pour les situations où j'ai besoin de netteté et de filmer en mouvement... même si je regrette alors qu'il ne me propose pas les mêmes fonctionnalités, bordures et effets que mes apps favorites sur iPhone!

À quand une coque pour iPhone qui sera étanche, permettra d'adapter et de piloter des zooms avec autofocus, protégrea l'écran et offrira un surcroît de capacité à la batterie (dont l'autonomie diminue à vue d'oeil dès que l'on utilise l'appareil photo de l'iPhone)?

jeudi 23 janvier 2014

TEST : Plouf, le maillot de bain flottant pour les enfants, testé et adopté!





Après une longue absence suite à la naissance de mes sextuplés ;), je vous propose aujourd'hui mon avis sur un produit que je trouve vraiment super : Le maillot de bain Plouf, un maillot de bain flottant qui représente une alternative géniale aux bouées en tous genres pour familiariser un enfant avec l'eau. Je ne m'attarderais pas sur la description du produit, une sorte de gilet de sauvetage en mousse rattaché à un maillot de bain, le tout recouvert d'un tissu synthétique qui sèche plutôt vite, fermé sur le devant par un zip, l'ensemble composant une combinaison de bain flottante plutôt souple versus la rigidité habituelle d'un gilet de sauvetage.

Si ce maillot ne dispense en aucun cas les parents d'une vigilance et d'une surveillance de tous les instants, ils apprécieront néanmoins une plus grande tranquillité d'esprit quand leurs chères petites têtes blondes se baignent, notamment dans l'océan lorsqu'il y a des vagues.

Si le produit ne convient pas vraiment à des enfants de moins de 2 ans, à partir de cet âge-là et jusqu'à ce que l'enfant sachent nager, c'est vraiment la meilleure solution pour permettre aux enfants de prendre confiance quand ils sont dans l'eau.  


Les avantages du maillot de bain flottant Plouf! :
- Un maillot combinaison de bain plutôt facile à enfiler
- un aspect assez ludique qui plait aux enfants qui ont la sensation d'enfiler un costume de super héro aquatique et qui outrepassent ainsi le côté un peu bébé des flotteurs - une excellente flottabilité qui rassure tout de suite l'enfant
- le fait que le maillot et le gilet soient rattachés assure un excellent maintien et favorise naturellement la "mise à plat" de l'enfant à la surface de l'eau
- le côté sans manche permet également que les mouvements de l'enfant ne soient pas entravés et les incitent, libérés de la crainte de ne pas flotter, à essayer de se mouvoir.
 - une solidité nettement supérieure à celle des bouées et autres flotteurs qui font rarement plus d'une saison
- il peut servir de gilet de sauvetage en bateau et sera mieux supporté par l'enfant qu'une brassière classique  



Les inconvénients du maillot de bain flottant Plouf! :
- Un prix d'achat plus onéreux que celui des flotteurs classiques mais nettement amorti dans la durée et justifié par la qualité du produit
- un design graphique pas toujours très réussi ou "de bon goût"... On regrette que la marque ne propose pas de simples modèles unis ou des modèles co-brandés aux couleurs de leur héros favoris. Les designs proposés font un peu "cheap" et les associations de couleurs ne sont pas très heureuses
- Un temps de séchage un peu handicapé par les flotteurs en mousse qui se gorgent d'eau - le tissu s'élime un peu à l'usage et à tendance à retenir le sable dans ses fibres

 Mon avis sur le maillot de bain flottant Plouf! Même si certains argumentent que ce type de maillot risque de retarder le moment où l'enfant nagera seul et sans aide, je pense que ce maillot de bain flottant constitue la solution idéale pour les enfants qui ne savent pas encore nager. Ils prennent naturellement confiance en jouant dans l'eau sans appréhension, rendant les séjours en bord de mer beaucoup moins stressant pour les parents. Cela fait maintenant 1 an que je teste ce maillot de bain sur mes enfants et je ne regrette pas un seul instant cet investissement, qui constitue la solution pour pouvoir initier des enfants à des sports nautiques sans avoir à attendre qu'ils deviennent de bons nageurs.
Related Posts with Thumbnails