mardi 19 avril 2011

Thermomètre infrarouge Thermoflash LX-26, de très bonnes intentions...


Quand on a un enfant et qui plus est toujours à l'âge des couches, la prise de température rectale peut vite virer au cauchemar, surtout si l'on doit réitérer l'opération 4 fois par jour. Le déshabillage rhabillage est déjà difficile, mais infliger le thermomètre pendant 1 à 2 minutes à un enfant malade qui n'a qu'une envie, c'est de bouger, c'est à mon sens carrément inhumain.

C'est pourquoi après un passage chez mon nouveau médecin de quartier, j'ai décidé d'investir dans un thermomètre à infrarouge, qui permet de prendre la distance d'un enfant au niveau du front, à distance et de manière instantanée.



Après quelques hésitations, car on trouve de nombreux modèles de thermomètre électronique en vente en pharmacie notamment, dont les prix s'échelonnent entre 25€ et plus de 100€, mon choix s'est porté sur le Thermoflash LX-26 de Visiomed France. Ce thermomètre infrarouge a l'allure d'un pistolet échappé d'un épisode de Star Trek, ce qui a tout pour me plaire et le nombre de boutons, dont la gâchette, limité à 4 me semblait garantir une utilisation extra simple.

Voici mon avis sur le thermomètre infrarouge ThermoFlash LX-26 :

Les avantages :
- Prise de température instantanée : on presse la détente et la température s'affiche
- Pas besoin de se déshabiller, la température est prise sur le front
- Le prix, en milieu de gamme
- Pas besoin de toucher, la température est prise à distance entre 5 et 8 cm

Les inconvénients :
- Le manque de précision!!! Rien ne vaut la précision de la température rectale. Il vous faudra la plupart du temps rajouter entre 0,5° et 1° pour avoir la température de l'organisme, même si la machine et son mode d'emploi affirment le contraire.
- L'échelle de mesure limitée : dès que l'on sort des températures humaines, le thermomètre n'annonce plus que HIGH (trop chaud) ou LOW (trop froid) avec un bip sonore. On peut donc oublier l'idée de mesurer la température du rôti ou de l'eau en train de bouillir.
- le bip sonore est un peu fort et vous empêchera de prendre discrètement la température de bébé pendant qu'il dort, à moins que vous ne coupiez le son totalement.


Conclusion sur le thermoflash LX-26 de Visiomed :
Si ce type de thermomètre infrarouge n'est jamais ultra précis, le modèle de mon docteur à près de 100€ présente les mêmes faiblesses, ce gadget demeure extrêmement pratique, à partir du moment où on l'a bien étalonné et où l'on connait bien la marge d'erreur, pour prendre rapidement sa température, celle d'un bébé sans avoir à le déshabiller ni à le traumatiser en lui introduisant un thermomètre dans l'anus et en l'empêchant de bouger ou encore celle d'un animal de compagnie. Et en cas de doute, il ne faut pas hésiter à contrôler avec le bon vieux thermomètre rectal.

5 commentaires:

  1. C'est top! Perso, sauf gros doute ou je prend le rectal, je n'utilises que ça!

    RépondreSupprimer
  2. A QUOI SERT UN THERMOMETRE VOUS DISANT QUE VOUS AVEZ 37° alors que vous avez 38.6°
    Le thermoflash LX26 est totalement NON FIABLE et complètement inutile. C'est une escroquerie.
    Achetez en Pharmacie.
    Une suite de mesures sur plusieurs jours, donnent des valeurs allant de 36 à 39.3 alors que la référence par thermomètre à mercure rectal est 38.6 avec ressenti physique de la fièvre.
    J'ai testé des prises sur la langue, à 5 cm, qui arrivent 1 fois sur 4 a s'approcher de la vérité. Les mesures frontales sont elles bien plus souvent fausses.
    Effectivement, et dommage, car c'est facile d'usage, mais totalement inutile.

    RépondreSupprimer
  3. Manifestement beaucoup de parents sont gênés par la prise rectale, leur enfant serait paniqué rien qu'à la vue du thermomètre. Ces parents ne savent tout simplement pas mettre un thermomètre. Normalement se serait le rôle du médecin d'expliquer comment faire, mais beaucoup d'entre eux l'ignorent et appliquent sur leurs patients, une technique proche du supplice du Pale. La mise en place d'un thermomètre est un acte indolore et neutre, moins agressif que l'essuyage avec un papier wc après la selle. Pratiquant mal, des parents hésitent à utiliser le thermomètre rectal.
    C'est pourtant la méthode la plus efficace à ce jour.
    Pour mettre un thermomètre rectal, il faut lubrifier "crème à l'eau genre nivéa ou uriage" "graisse, genre beurre, ou vaseline" le bout du thermomètre, voir l'entrée de l'anus, puis glisser le thermomètre avec lenteur et douceur, il entre facilement, ne pas forcer s'il butte, mais réorienter légèrement, avec un mouvement d'aller retour doux et lent. Ainsi aucun problème.
    La présence d'un thermomètre en rectal n'est pas gênante, s'il est bien introduit, et bien axé "pas de travers, avec le bout pressant sur la paroie", au point que certains l'oublient, se lèvent, et le cassent.

    RépondreSupprimer
  4. Nouvel idée d'Essai du Thermoflash LX26 : Le truc posé sur la peau du front, et non à distance. Lamentable échec. Ce bazar affiche 36.4 à chaque prise, même quand ma température monte de 37.4 à 37.8, ce qui interdit d'espérer mettre un correctif "du genre +1". Une température de 37.8 où le malade est mal et le médecin alerté, n'a rien à voir avec une température de 37.4, où le sujet est ok et le médecin non alerté.
    Je n'ai donc pas trouvé de moyen d'utiliser se machin juste bon pour la poubelle.

    RépondreSupprimer
  5. Attention Danger Du Thermoflash LX26 avec les enfants
    Les enfants, surtout les nourrissons, sont particulièrement sensibles à la fièvre et ne peuvent signaler qu'ils sont mals.
    Certains parents se réjouissent de cette machine qui évite la corvée de la prise de température rectale, mais n'ont manifestement pas testé en comparatif sérieux, la fiabilité de ce bidule qui est un jouet dangereux. C'est carrément scandaleux que ce matériel puisse être en vente, dans les indications qui sont les siennes. Une simple photo de son écran le remplacerait avantageusement et pour moins cher, et sans tromper l'usager. Des parents vont croire leur enfant sans fièvre en se fiant à ce machin, qui est totalement incapable de donner un résultat fiable, ni même stable dans son erreur, empêchant tout correctif systématique. A l'inverse il peut aussi faussement indiquer de la fièvre qui n'existe pas, conduisant le parent à administrer un fébrifuge.

    RépondreSupprimer

Attention : Tous les commentaires grossiers, hors sujet ou dénigrant gratuitement les produits, services ou l'auteur de ce blog seront supprimés.

Si vous aimez ce blog, rejoignez-nous sur Facebook en cliquant "j'aime" en haut à gauche de cette page et sur Twitter. Merci de votre soutien.

Related Posts with Thumbnails