lundi 11 mars 2013

Avis sur le surf camp de Talalla Retreat au Sri Lanka


Si vous aimez le surf et voyager, le surf camp Talalla Retreat à côté de Tangalle, sur la côte sud du Sri Lanka risque fort de vous plaire. J'y ai passé une semaine au mois d'octobre 2012 et j'ai adoré mon séjour. Talalla Retreat est un petit îlot de tranquillité niché à 40m d'une petite baie quasi-déserte. Le mini complexe plutôt upscale - comprenez que vous n'y croiserez pas de surfeurs post-adolescents crados qui ne parlent que de surf et de fumette du soir au matin- héberge un surf camp et une yoga retreat et constitue un hâvre de paix où il fait bon se ressourcer.


Mon avis sur Talalla Retreat, l'hôtel :
En fait, Talalla Retreat est avant tout un hotel-restaurant qui propose une vingtaine de chambres spacieuses, quasiment des junior suites, à raison de 4 unités par bâtiment. Particulièrement bien conçues, je vous recommande de réserver une chambre au 1er étage pour avoir l'impression de dormir à la belle étoile : Les chambres sont presque totalement ouvertes sur la nature, avec un mur d'un seul côté et de l'autres, seulement fermées à l'aide de stores, ce qui vous assurera des nuits agréablement ventées. J'aime particulièrement les douches des salles de bain installées à l'arrière des chambres en plein air et en dehors de tout vis-à-vis (aucun problème si vous êtes pudique). La décoration est simple mais de bon goût, les matelas confortables, les draps et les moustiquaires impeccables  Les placards fermant à clef, on peut laisser ses effets de valeur et les avoir à disposition dans sa chambre en permanence.
Mes seuls bémols iront au, par ailleurs, très sympathique coin salon sur la terrasse, où les tissus de la banquette et des coussins pourraient, compte-tenu du standing général, être plus régulièrement nettoyés.
On aurait aussi aimé trouvé un peu plus de produits d'hygiène et beauté, que le seul petit savon identique à celui que proposent tous les "petits" hôtels du pays : un shampoing et un savon crème à disposition serait un plus. Et pour être tatillon jusqu'au bout, j'ajouterais qu'ils pourraient retirer l'étiquette des moustiquaires.



Mon avis sur Talalla Retreat, le restaurant :
Côté restaurant, on déjeune à la carte et on dine "buffet" avec plusieurs salades au choix, des grillades, des currys, des desserts... Sans être à tomber par terre, la cuisine est bonne et savoureuse, sagement relevée et très saine. La soupe, proposée tous les soirs, est à ne louper sous aucun prétexte, toujours délicieuse! Le petit-déjeuner est très bon lui aussi, sauf pour les amateurs de café qui risquent d'être déçus en la matière, mais comme dans 99% des établissements au Sri Lanka. Le service est parfois un peu approximatif et longuet, notamment au petit-déjeuner quand on est pressé pour aller surfer.
La salle à manger (et à discuter), ouverte sur ses 4 flancs, est très agréable et on s'y sent bien.
À savoir : N'espérez pas vous faire servir à diner passé 21h, à Talalla, on se couche tôt!


Mon avis sur Talalla Retreat, les cours de surf :
Jack Philips et son équipe sont bien évidemment des mordus de surf, mais également de très bon pédagogues qui aiment transmettre leur passion et qui le font très bien. Jack n'a pas son pareil pour vous emmener sur le bon spot du jour, vous servir un bon briefing avant la session et vous prodiguer les bons conseils pendant et après. Car effectivement, après la session, il y a systématiquement un débriefing, vidéos ou photos à l'appui. Même si je n'ai pas fréquenté beaucoup d'école de surf en 30 de pratiques, je sais néanmoins qu'il est rare que des cours de surf soient aussi bien faits. Pas donnés financièrement non plus, mais avec 2 profs et un photographe, on en a pour son argent. D'ailleurs, je vous recommande de réserver un pack via l'école de Jack (et son site Internet) car les tarifs pratiqués sont bien meilleur marché que si vous deviez payer chaque prestation indépendamment.
Aussi même si vous pratiquez déjà le surf depuis un moment, vous serez surpris de découvrir tout ce que Jack et son équipe peuvent vous enseigner. À noter qu'il est possible de ne pas prendre de cours mais de payer simplement pour être emmené chaque jour sur le bon spot.




Les atouts :
- Jack connait tous les spots du coin et sait parfaitement lequel choisir en fonction des conditions météo du jour
- Une méthodologie vraiment pro et bien pensée, vous ne serez pas livré à vous-même
- Les débriefing avec support photo ou vidéo
- Une équipe vraiment sympa, pédagogue et passionnée.
- Des cours pour tous niveaux à l'instar des participants qui sont loin d'être tous des débutants

Mes bémols :
- Des sessions de surf parfois un peu courtes, notamment quand il faut aller jusqu'à Welligama (40 minutes environ de Tallala), qui est un des meilleurs spots pour les débutants
- Peu de choix de short boards (pour ceux qui ne voyagent pas avec leur planche), quasiment que des mini malibus. La planche la plus courte était une 6.7 pendant mon séjour et avait été réservée à l'avance ;)


Mon avis sur Talalla Retreat, les cours de yoga :
Même si j'avais une formule incluant des cours de yoga, je n'en ai pas fait un seul. Les sessions de surf tombent malheureusement en même temps que le yoga... Mais les adeptes étaient nombreux et cela permet à chacun de trouver son bonheur. Madame pourra faire son yoga pendant que Monsieur partira surfer, ou vice-versa (pour ne pas paraître misogyne).




Test de Talalla Retreat Resort, les bons points :
- Chambres confortables, originales et bien pensées
- Magnifique piscine aux nobles dimensions, parfaitement entretenue
- Très agréable jardin arboré et paysagé, mais sans chichis
- Très bonne ambiance entre les guests, avec forcément plus d'accointances et d'échanges entre ceux qui pratiquent les mêmes activités (surf ou yoga)
- Quelques excursions alentours pour occuper les rares temps morts.
- Un staff mixte (cingalais et "western") aux petits soins, souriants et qui essayera toujours d'apporter une réponse satisfaisante à vos demandes.


Test de Talalla Retreat Resort, les moins bons points :
- Pas grand chose à ajouter à ce qui a été dit précédemment, alors je me contenterais de quelques mises en garde pour que vous ne soyez pas trompé sur la marchandise : Talalla ne sera pas votre tasse de thé si vous espérez faire la fête tous les soirs et si vous avez le sommeil fragile, les bruits de la nature environnante risque fort de vous empêcher de dormir. Si vous êtes dans ce dernier cas, optez plutôt pour une chambre au rdc.


Conclusion de mon test de Talalla Retreat Surf Camp : 
Génial, il me semble difficile de faire mieux! Tout a été bien pensé grâce à la vision éclairée de son fondateur, Laurie Rose, un australien qui a une nette idée de ce qu'il veut pour son resort, ses guests et le développement de la zone alentour... qu'il est fermement décidé à ne pas laisser "pourrir" ou être pervertie par un tourisme de masse. Voilà un resort qui a de l'avenir... de nouvelles unités sont d'ailleurs en construction sur cette vaste propriété.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention : Tous les commentaires grossiers, hors sujet ou dénigrant gratuitement les produits, services ou l'auteur de ce blog seront supprimés.

Si vous aimez ce blog, rejoignez-nous sur Facebook en cliquant "j'aime" en haut à gauche de cette page et sur Twitter. Merci de votre soutien.

Related Posts with Thumbnails