samedi 12 novembre 2011

TEST Dragon Dictate, votre nouvelle sténo dactylo : dictez, elle transforme la voix en texte



Je me souviens que j'avais été fasciné dès 1999 par la perspective de pouvoir dicter un texte à son ordinateur et que celui-ci, comme une véritable sténo-dactylo numérique, transcrive notre parole sous forme d'un texte fidèle. Aussi à l'époque, avais-je fait l'acquisition d'un logiciel qui semblait mettre cette promesse révolutionnaire à portée de chaque ordinateur personnel : Dragon naturally speaking.

Autant vous dire que j'avais très vite déchanté en constatant que malgré tous mes efforts d'articulation, la transcription de mes paroles par le logiciel n'avait que très peu à voir avec le discours prononcé. J'en avais naturellement conclu que le logiciel n'était pas au point et ainsi tout juste bon à faire rigoler la galerie avec des messages sans queue ni tête. Dragon Naturally Speaking avait alors fini ses jours au fond d'un tiroir en attendant une mise à la poubelle quelques années plus tard quand le logiciel était devenu définitivement incompatible avec les nouveaux systèmes d'exploitation.

Mais en 10 ans, je me suis dit qu'il était fort possible que les logiciels de  reconnaissance vocale aient fait de gros progrès, comme semble en attester la sortie du service Spinvox, qui transcrivait les messages vocaux laissés sur nos répondeurs en SMS faciles à consulter, ou plus récemment, avec l'assistant personnel Siri qui équipe les iPhones 4S.

J'ai donc fait l'acquisition de l'arrière arrière petit fils naturel de Dragon Naturally Speaking, Dragon Dictate, une version grand public, au titre un peu moins ronflant et prétentieux que son ainé, qui était pour le coup, totalement incapable de reconnaitre un discours humain débité à flux naturel et régulier.

Aussi pour tester et vous montrer le potentiel réel de cette nouvelle version du logiciel de reconnaissance vocale Dragon, je vais poursuivre cet article en utilisant ses services et en ayant le moins recours possible à des corrections (manuelles avec le clavier), sauf quand cela s'avérera obligatoire à la bonne compréhension de ce test de Dragon Dictate 2.5.1.

---   début du test de reconnaissance vocale avec Dragon Dictate

 installation et configuration du logiciel :
contrairement à ses prédécesseurs qui nécessité plusieurs CDs pour l'installation, Dragon Dictate est plutôt rapide à installer sur 1 ordinateur moderne. Ici en l'occurrence 1 MacBook est dernière génération. Quand auparavant, il fallait passer de longues heures à lire 1 texte pour que le logiciel s'habitue à notre voix, à notre prononciation et à notre accent, Dragon Dictate a été configuré en moins de 10 minutes.   1 fois le profit créé enregistré, il ne reste plus qu'à essayer le logiciel sur un document texte.


1e constatation : en 10 ans,  Dragon Dictate  a fait de sérieux progrès. Dorénavant, lorsque je parle Dragon Dictate semble être capable de reconnaître environ 90 % des mots que j'ai employés. Certains noms propres sont mal compris, ainsi que certains mots propres à nos vocabulaires respectifs, mais dans l'ensemble des capacités de reconnaissance vocale Dragon Dictate ont bien progressé. Lorsque je parle même rapidement, comme dans cette phrase que je suis en train de dicter, Dragon Dictate parvient à restituer 100 % des mots que j'ai prononcés. 


 2e constatation : la 1e chose qui manque à mon avis avec  Dragon Dictate, c'est 1 didacticiel intégré qui permette d'expliquer aux nouveaux utilisateurs les 15 20 commandes les plus utiles, Ce didacticiel pourrait d'ailleurs faire parti du test de création du profil. Le nouvel utilisateur pourrait ainsi à prendre les commandes, les mettre en pratique, tout en améliorant encore les capacités de reconnaissance vocale du logicielle dictée.


3e constatation : comme vous pouvez le constater à la lecture de ces 3 premiers paragraphes, Dragon Dictate fait encore quelques fautes de reconnaissance et il semble qu'il sera encore nécessaire de relire le texte afin d'éliminer les principales coquilles.


4e constatation : la prise en main des commandes qui sont censées nous permettre de commander les autres applications de notre mac, de déplacer le curseur de la souris sur l'écran, de cliquer ou de double cliquer à l'endroit de notre choix rien qu'en utilisant votre voix est plutôt difficile et peu intuitive. J'ai bien réussi à lancer l'application iChat, mais je ne suis pas parvenu à sélectionner le correspondant mon choix avec la voix et j'ai du ouvrir la fenêtre de conversation manuellement. En revanche, ensuite j'ai pu dicter et envoyer des messages plutôt correctement.


5e constatation : il est très facile d'améliorer la reconnaissance vocale de Dragon Dictate sur notre vocabulaire courant. En effet il est possible de soumettre des documents qu'on a rédigés à Dragon Dictate. il en assimile le vocabulaire. et il devient ainsi beaucoup plus facile de dicter ses textes.


Les avantages de Dragon Dictate 2.5. 1 :
- quand on n'a pas les moyens de se payer 1 secrétaire, 1 sténodactylo, et que l'on souhaite malgré tout pouvoir dicter ses pensées, ses e-mails, ces présentations, brefs tous les documents qu'on peut être amenés à rédiger, Dragon Dictate, logiciel de reconnaissance vocale,  offre 1 des meilleures solutions grand publiques de saisie numérique à partir d'une reconnaissance vocale.


Les défauts et imperfections de Dragon Dictate 2.5.1 :
- Dragon Dictate n'est pas HAL dans 2001 l'odyssée de l'espace. S'il est possible d'être compris alors que l'on parle normalement, il faudra parfois faire preuve d'une extrême pédagogie pour que le logiciel transcrive exactement ce que l'on dit.
- aussi il est très important de savoir exactement ce qu'on veut dire,  car le moindre chaos dans la narration va donner des résultats surprenants de la transcription., Il ne faut surtout pas approcher les mots, bégayer, ou perdre le fil de son discours en plein milieu la phrase.
- En 3 jours d'utilisation, l'application implantée quasiment 2 fois par jour. Fort heureusement les documents sont bien conservés et on a pas tout son travail si on a oublié d'enregistrer.
- Il semblerait également qu'il faut mieux bénéficier d'un ordinateur avec 1 processeur puissant  et pas mal de RAM,  car l'application semble être assez gourmand en ressources. De même si vous utilisez 1 ordinateur portable, sachez que le micro interne n'est clairement pas recommandé. Il vaut mieux faire l'acquisition d'un micro compatible avec l'application.
- Apprentissage des commandes vocales utiles un peu difficile, manque un didacticiel pédagogique, un peu à la manière de ceux proposés sur certains jeux vidéos. disponible à partir de 600 €
- lorsque l'on s'enhardit, et que l'on se met à parler un peu plus vite et enchaîner les phrases, je constate également que parfois l'ordre des phrases est inversé dans la retranscription.
- logiciel encore trop cher face à son efficacité réelle (du moins avec ma configuration informatique)


En théorie, Dragon Dictate et l'application dont toutes celles et ceux qui rédigent sur ordinateur régulièrement rêvent. En pratique, il ne faut pas encore trop exigeant avec cette version grand publique du logiciel de reconnaissance vocale. 

----  fin du test de reconnaissance vocale avec Dragon Dictate


Je poursuis avec le clavier pour vous servir ma conclusion : Je n'ai testé le logiciel que pendant 48h, mais comme vous vous en doutez, si je termine cet article au clavier, c'est que cela reste plus rapide pour moi. Il faudra certainement que je révise ma position sur Dragon Dictate quand j'aurais un peu plus domestiqué ce logiciel, sur le papier très prometteur, mais pour l'instant je reste dubitatif sur sa valeur ajoutée pour une utilisation professionnelle. Hors de question d'envoyer un texte dicté sans l'avoir relu et fait les corrections nécessaires. Mais à la décharge de l'éditeur du logiciel, la reconnaissance vocale est un processus complexe et difficile.

L'idée reste néanmoins excellente et séduisante et représente certainement l'un des défis futurs des nouvelles technologies... Et il est certain que ceux qui maitriseront cette technologie pourront certainement se frotter les mains quand elle sera au point et qu'elle intégrera de série nos systèmes d'exploitation... ce qui me fait penser que j'ai vraiment hâte de tester l'iPhone 4S et SIRI.


PS : À noter qu'une app iPhone gratuite permet d'utiliser son téléphone comme microphone. (idem sur iPad)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Attention : Tous les commentaires grossiers, hors sujet ou dénigrant gratuitement les produits, services ou l'auteur de ce blog seront supprimés.

Si vous aimez ce blog, rejoignez-nous sur Facebook en cliquant "j'aime" en haut à gauche de cette page et sur Twitter. Merci de votre soutien.

Related Posts with Thumbnails