lundi 23 mai 2011

Wikango, dispositif d'assitance à la conduite et avertisseur de radar


On en parle beaucoup depuis 10 jours, les dispositifs d'assistance à la conduite, nouveau nom fort opportun des avertisseurs de radar sont dans le collimateur des pouvoirs publics qui ont décidé de durcir le ton face aux chauffards suite à la forte hausse du nombre de tués sur les routes depuis le début de l'année 2011.

Aujourd'hui je vous propose le test d'un système développé par une entreprise française Wikango dont une des principales spécificités est sa gratuité, qui outre la recrudescence du nombre de radars et de contrôles de vitesse provoque un engouement pour cette application embarquée à bord de smartphone, iPhone en tête.

Wikango est donc une application gratuite disponible sur l'Apple Store ou sur Cidya qui est aussi facile à utiliser qu'à installer. À l'instar d'iCoyote dont je vous avais déjà parlé il y a quelques mois, Wikango propose 3 fonctionnalités principales.

La première lui permet grace à la géolocalisation de déterminer sur quelle route vous circulez et de vous avertir de la présence de radars fixes sur votre parcours. Il devient ainsi fort difficile de se faire flasher par distraction. Pourtant suite aux nouvelles directives de la sécurité routière, la carte des radars fixes de France ne sera bientôt plus publiée et officielle, aussi cette fonctionnalité n'est pas la plus intéressante pour le futur.

Deuxième fonctionnalité phare de l'application, ses capacités réseau en temps réel. En effet, Wikango est également capable de recenser les véhicules circulant sur le même axe routier que vous et dans le même sens et de vous avertir de la présence d'un radar mobile à condition que celui-ci ait été préalablement déclaré par un autre usager. Heureusement avec près de 2 millions d'utilisateurs, les grands axes sont généralement bien couverts. Cependant les nouvelles directives prévoient malheureusement de rendre hors la loi ce type de dispositif, qu'il soit embarqué à bord d'un boitier dédié ou sous forme d'application dans votre téléphone. Dans la pratique, il ne sera pourtant pas facile à un agent de pouvoir légalement contrôler le contenu de votre téléphone portable sans un mandat spécial, ce qui rend l'application de cette directive assez difficile et garantie encore de beaux jours à ce système.

Troisième fonctionnalité phare de Wikango, également présente sur iCoyotte et fonctionnant sur le même principe que la précédente à savoir l'entraide du réseau, l'application est capable de vous signaler un danger potentiel sur votre itinéraire : accident, travaux, etc. Et c'est bien cette dernière fonctionnalité qui pourrait sauver la mise de ces dispositifs et légitimer leur appellation de dispositif d'aide à la conduite, car en cas d'accident, la réactivité peut souvent s'avérer salutaire pour d'autres véhicules empruntant un itinéraire sur lequel s'est produit un accident. La réactivité de ce type de dispositif en l'espèce est incomparable avec celle des compagnies de sécurité des autoroutes ou des radios "trafic" qui ne sont disponibles que sur les autoroutes et que tout le monde n'écoute pas.

Mon avis sur l'application Wikango:

Si je dois la comparer à iCoyotte, je dois avouer que je la trouve moins ergonomique bien que son fonctionnement soit extrêmement facile. On allume l'application et il ne reste plus qu'à attendre les alertes pour lever le pied ou changer d'itinéraire ou encore pour déclarer un radar mobile ou un danger. Car pour que ce type de dispositif soit efficace, il faut que toute la communauté joue le jeu. Il n'est pas suffisant de prendre, il faut aussi donner en retour! Et pour cela Wikango compte sur sa base de 2 millions d'utilisateurs actifs, chiffre qu'il faut nuancer car 1,5M de ces utilisateurs n'utilisent pas les fonctions Live. Aussi ne peut-on compter que sur 500 000 utilisateurs réels, ce qui place cette application , pourtant gratuite, légèrement en retrait face au leader iCoyote. Ainsi sur des axes moins fréquentés, il est parfois assez difficile ou hasardeux de se fier à ce système. L'écran de contrôle de l'application est plus simple que celui d'iCoyote mais donne en conséquence moins d'infos.
je déplmore également que cette application ne puisse tourner en tache de fond, ce qui permettrait d'utiliser d'autres applications en même temps tout en bénéficiant toujours du service. À l'heure actuelle, en cas d'appel téléphonique, l'application est désactivée et il faudra la relancer après chaque appel.
Heureusement il existe une parade grâce à une application sur Cidya qui permet un véritable multitâche et donc de prendre en appel tout en laissant Wikango ou consors actif.

Les + de Wikango :
- Totalement gratuit
- Plus de 500 000 utilisateurs réels, chiffre en croissance exponentielle et dont les nouvelles lois ne devrait que renforcer la progression
- permet d'éviter les radars fixes, mobiles et les accidents

Les - de Wikango :
- Graphiquement moins réussie qu'iCoyotte
- Impossible d'utiliser une autre application à moins d'avoir jailbreaké son iPhone et téléchargé l'application Circuitous sur Cidya.
- réseau secondaire mal desservi

1 commentaire:

  1. Je rencontre depuis quelques temps des problèmes avec Wikango, l'écran et l'appli se figent, ce qui se traduit par une vitesse qui ne varie plus. D'autre part, je me suis fait flashé il y a 2 jours avec un radr non signalé et lorsque j'ai voulu le signaler, impossible.
    Est-ce qu'ils auraient déjà commencé à se plier aux nouvelles lois et ne laisseraient plus leurs utilisateurs se signaler les radars mobiles. Si oui, c'est la fin de cette appli en tous les cas pour moi... Sans cette dimension, je n'en vois plus l'utilité.

    RépondreSupprimer

Attention : Tous les commentaires grossiers, hors sujet ou dénigrant gratuitement les produits, services ou l'auteur de ce blog seront supprimés.

Si vous aimez ce blog, rejoignez-nous sur Facebook en cliquant "j'aime" en haut à gauche de cette page et sur Twitter. Merci de votre soutien.

Related Posts with Thumbnails