samedi 31 décembre 2011

TEST : Shampooing antipelliculaire Menthol-Fresh by Fructis de Garnier : Fraicheur surprise!


Billet indépendant rémunéré

Aujourd'hui le Cobaye-Conso teste la dernière innovation des laboratoires Garnier en matière de lutte contre les pellicules, le shampoing Fructis antipelliculaire avec actif antibactérien dans sa version Menthol-Fresh.


Si je connaissais déjà des mousses à raser, des soins pour le visage ou des dentifrices aux extraits de menthol, c'est la première fois que je teste un shampoing au parfum de menthe et je dois avouer que je suis plutôt intrigué à l'idée de me laver les cheveux dans une ambiance mentholée.

Alors sans plus attendre, attaquons le test de ce shampoing pour tous types de cheveux, que son packaging proclame comme étant efficace dès la première utilisation et ainsi capable d'éliminer 100% des pellicules visibles et des "mystérieux" agents responsables des pellicules.

Premières observations sur le shampoing Fructis Menthol Fresh antipelliculaire avec actif antibactérien par Garnier :
Un packaging bleu avec des textes blancs qui évoque la fraîcheur, un peu de vert pour souligner la présence de menthol et un peu de rouge pour mettre en relief deux informations importantes, 1° c'est un nouveau produit, 2° il intégre un actif antibactérien.
La bouteille est plutôt haute et fine, ce qui donne à penser qu'elle ne sera pas forcément très stable sur un rebord de baignoire, et surplombée par une petite perle blanche qui permet d'ouvrir facilement la bouteille.
Au dos de la bouteille, on trouve les réponses à toutes les questions que l'on peut se poser réparties sur 5 encarts :
- un petit schéma qui nous montre les racines de nos cheveux sur le principe du avant-après, 
- un petit paragraphe "son secret", qui nous révèle les 2 composants clés de sa formule, le fameux Zinc Pyrithione et l'Acide Salicylique qui est extrait du saule et donc 100% naturel,
- l'argument efficacité : "c'est prouvé et mesuré",
- le développement durable,
- et enfin, la composition exhaustive du shampooing.

Premières sensations avec le shampoing Fructis antipelliculaire avec actif antibactérien par Garnier (Menthol-Fresh):
Et hop dans la douche! Passée la première surprise liée à son parfum prononcé, l'odeur est plutôt agréable.
Côté texture, le shampoing est assez crémeux, plutôt facile à appliquer et à faire mousser. La mousse est vite abondante et je shampooine mes cheveux (mi-longs) sans que cela tire. 
Côté sensation, à l'instar des crèmes pour le visage que j'ai pu tester, le menthol apporte immédiatement une impression de fraîcheur plutôt apaisante sur le cuir chevelu. 
Passons au rinçage. Personnellement je n'aime pas me rincer les cheveux avec de l'eau trop chaude ni y passer des heures pour éliminer la mousse. Le rinçage du shampoing Fructis antipelliculaire répond plutôt bien à mes critères et 2 minutes plus tard, je suis sorti de la douche et prêt à les sécher.

Premières constatations après shampoing avec Fructis Menthol-Fresh antipelliculaire + actif antibactérien par Garnier :
Je ne suis pas un fana du séchoir, mes cheveux, je les sèche d'un coup de serviette, je leur donne le mouvement requis d'un coup de main et je laisse le temps faire le reste. Pas de brushing, pas de gel, je vais au plus simple, au plus vite et au plus naturel et j'attache la plus grande importance à ne pas me retrouver avec les cheveux gonflés, façon casque. Du volume, oui, l'effet Gildas, non! 
Verdict après utilisation de ce shampooing : Positif, mes cheveux gardent le pli et sont plutôt brillants, visiblement propres.
Mon principal problème avec les shampooings anti-pelliculaires, c'est que bien souvent je les utilise dès les premières pellicules et juste après ce shampooing, censé enrayer le phénomène, je me retrouve pendant quelques jours et au moins 3 shampooings, avec encore plus de pellicule. Là au lendemain de ce shampooing, j'ai beau passer ma main dans les cheveux, les ébouriffer dans tous les sens, pas une pellicule ne tombe sur mes épaules. Mission accomplie!



Conclusion de mon test du shampoing Fructis antipelliculaire + actif antibactérien Menthol Fresh par Garnier : 
Je suis positivement surpris. Moi qui n'imaginais pas me laver les cheveux dans un parfum de menthe, j'ai immédiatement pris goût à cette sensation de fraicheur et de propreté. Plus important encore, mes cheveux sont visiblement sains, brillants et faciles à coiffer. 
Je suis par ailleurs assez sensible aux efforts de Garnier pour limiter son impact sur l'environnement en allégeant la teneur en plastique de ses packagings. 
Ma seule interrogation porte sur l'astérisque qui suit les nombreuses mentions "pellicules visibles" et dont je n'ai pas trouvé la légende malgré une inspection attentive du flacon.
Et biensur, il faudra voir ce que l'utilisation de ce shampooing donne sur le long terme et avec des usages fréquents, mais vous pouvez compter sur moi pour compléter cet article dans quelques semaines. 

Mention spéciale à la campagne de com déjantée autour du lancement de cette nouvelle gamme de Shampooing Fructis, où Gonzague relève les défis des internautes et devient le cobaye de vos idées les plus saugrenues. Moi j'ai adoré celle où il tente de faire manger des pellicules aromatisées sur un salon étudiant et je l'ai mis au défi de créer des paysages de neige, à l'instar de la scène culte du fil Breakfast Club. Et vous, qu'allez-vous lui proposer?



PS : La gamme complète de shampooings antipelliculaires Fructis est déjà disponible en grande surface, mais si vous voulez les tester sans risque avant d'acheter, demandez des échantillons gratuits grâce au widget ci-dessous!

mercredi 21 décembre 2011

Test du four AEG série BP : la nouvelle rolls de ma cuisine



Cette année j'ai été très gâté pour mon anniversaire. On m'a offert un nouveau four et pas n'importe lequel : le four AEG BP7304021M, une référence à rallonge pour un four qui mérite ses lettres de noblesses.

Eh oui, la simple lecture des premières lignes de ce billet vous donne tout de suite une idée de la tonalité de mon avis sur ce four. Pas de mystère donc, ce four AEG est véritablement une merveille qui relègue très loin dans mes souvenirs mon vieux four Faure, qui, accordons-lui au moins ça, a eu le mérite d'exister et qui fonctionne encore aujourd'hui après 6 ans de bons et loyaux services.
Par respect à son égard, je ne vais donc pas écrire cet article sur un mode comparatif, car mon nouveau four place la barre trop haut et le combat serait bien trop déséquilibré, d'autant que les 2 machines ne boxent pas dans la même catégorie, ne serait-ce que par leur prix, entrée de gamme inox pour l'aïeul contre 799€ en promotion pour le nouveau roi de ma cuisine.

Voici le résultat et mon avis sur le test du four AEG BP7304021M :


Les qualités et les atouts du four AEG BP7304021M :
- Une très grande capacité (74l) qui permet réellement de cuire plusieurs plats en même temps à différents niveaux du four.
- Nettoyage pyrolyse, bien évidemment.
- Porte froide, et quand je dis froide, c'est vraiment froid, pas tiède, ce qui est très rassurant avec les enfants.
- Commandes tactiles avec verrouillage de sécurité pour éviter que les enfants n'allument le four en jouant avec les boutons.
- Vitesse de chauffe impressionnante, en tous les cas par rapport à l'ancien, environ 7 minutes pour arriver à 200C°.
- Sonde à viande pour piquer les morceaux à coeur et stopper la cuisson au bon moment, comme un pro.
- Multiples programmes intelligents : vous indiquez ce que vous souhaitez cuire, son poids et le four fait lui même ses réglages et quand c'est prêt, il vous sonne respectueusement.
- Plusieurs lèche-frites et une grille extra large
- Grande porte avec surface vitrée maximum pour pouvoir tranquillement surveiller sa cuisson sans avoir à ouvrir, et notamment grâce à un éclairage très performant. Ouverture de haut en bas, l'idéal avec les enfants et pour ne pas perdre trop de chaleur quand on doit ouvrir en pleine cuisson pour retourner une viande par exemple.
- Un design élégant et vraiment très réussi
- Simplicité d'utilisation (certes avec le guide des programmes sous les yeux, car il est difficilement mémorisable)
- Silencieux... beaucoup plus silencieux que son prédécesseur, on l'entend à peine, même en chaleur tournante.
- Économe : Classe énergétique A et pré chauffage rapide...
- Porte avec système de fermeture en douceur pour garder une ambiance zen dans la cuisine.

Les défauts et les inconvénients du four AEG BP7304021M :
- Les rails télescopiques en option, un peu chiche pour un four à 900€.
- Pas de cuisson vapeur mais ça on le savait avant d'acheter... Mais je regrette un petit peu cette fonction...
- Pas grand chose de plus à ajouetr pour le moment.

Bref, si vous cherchez un cadeau de dernière minute pour une fine cuisinière ou un grand chef, le four AEG BP7304021M est celui qu'il vous faut. Vous pouvez acheter les yeux fermés, d'autant que la réputation de cette marque n'est plus à faire. C'est mon coup de coeur électroménager du mois de décembre.

mercredi 14 décembre 2011

JE ME SUIS TROMPÉ : Test : Centrale vapeur Paranello - Deal Groupon : Une bonne affaire!

---------------------------------

CET ARTICLE A ÉTÉ RÉVISÉ !!!

---------------------------------

Il y a 2 mois, j'ai commandé une centrale de repassage vapeur professionnelle Paranello, proposée en deal Groupon à 69€ au lieu de 179€. Je dois dire que les quelques commentaires lus à droite et à gauche sur Internet m'avaient un peu inquiété, notamment sur les délais de livraison.

Pourtant et n'en déplaise à ceux qui ont eu des mésaventures avec cette marque, notre centrale vapeur est arrivée dans les temps et dans un emballage qui n'a rien à envier aux grandes marques.
Au déballage, la centrale vapeur m'a fait bonne impression, matériaux de bonne qualité et bonne finition générale.

Premiers tests de repassage avec la centrale vapeur Paranello Steam Station :
La centrale et le fer chauffent assez vite et permettent de commencer à repasser dans les 5 minutes après branchement et allumage. Côté vapeur, il faudra attendre un peu plus longtemps, mais moins de 10 minutes.
La semelle du fer en aluminium glisse bien sur le linge et les réglages de température et de débit de vapeur semble être bien réglés et bien fonctionner.
Le repassage est assez facile et le fer n'est pas avare en vapeur. Il élimine ainsi assez facilement les faux plis qu'a pu prendre le linge lors du lavage et du séchage.
En position verticale, le défroissage à la vapeur est lui aussi assez concluant et les 3,8 bars de pression semblent bien être au rendez-vous. Une fois arrivée à température, la vapeur est suffisamment abondante pour pouvoir défroisser rapidement une chemise, sans avoir à laisser reposer le fer pour qu'il reconstitue la vapeur.

Les qualités de la centrale vapeur Paranello Steam Station :
- Prix d'achat compétitif, voir imbattable via le deal Groupon.
- Grand réservoir de 0,8 litre pour faire tout son repassage sans avoir à recharger en cours de travail.
- Le fil de branchement avec enrouleur automatique dans la base est très pratique pour ceux qui n'aiment pas les fils qui trainent lorsque la station est rangée.
- Le fil reliant le fer à la centrale est de bonne longueur et permet ainsi de repasser ou de défroisser à la verticale sans être entravé dans ses mouvements.
- La forme et la taille de la semelle sont assez pratiques pour repasser tous types de vêtements et assurer les finitions difficilement accessible comme les poches de pantalon, les cols, les boutonnières et les manchettes.
- Débit de vapeur suffisant pour le repassage familial (3,8 bars et 95g/minute) mais certainement insuffisant pour une utilisation professionnelle / intensive.
- La poignée en liège est assez agréable en main.
- Design assez séduisant

Les défauts de la centrale vapeur Paranello Steam Station :
- La base de la station vapeur est un peu large (évasée) et prend pas mal de place sur la table de repassage (mais la longueur du fil permet de la poser à côté) et quand elle est rangée.
- Le temps de chauffe pour obtenir la vapeur est un peu long quand on est pressé et que l'on doit repasser une chemise d'urgence pour partir à un rendez-vous.
- Le système qui maintient le fil (cf photo) est un peu gadget et ne tient pas très bien, la tige est simplement enfoncée dans la base et donc trop facilement amovible.
- Le voyant lumineux prévient quand le réservoir est vide, sauf qu'en général le fer est allumé et qu'il faut attendre pour pouvoir ouvrir et re-remplir. Un regard transparent et gradué sur le réservoir aurait été plus pratique et efficace.

Conclusion du test de la centrale vapeur Paranello Steam Station :
J'aime bien ma nouvelle acquisition! Cette centrale vapeur est assez facile à utiliser, même pour moi et sans avoir lu la notice de long en large. La Steam Station Paranello me semble être un bon investissement avec un rapport qualité-prix imbattable. Il reste maintenant à voir ce que cela va donner dans la durée, mais ne vous inquiétez pas, je vous tiendrais au courant.

Si j'ai le temps, j'ajouterais une petite vidéo à ce test... ;)

mardi 13 décembre 2011

TEST : Cig-Altern, la cigarette électronique vendue en bureau de tabac

Cig 01 de Cigaltern dans son packaging bureau de Tabac



Il a suffit qu'on me la mentionne et j'ai couru la chercher chez mon buraliste préféré, la Cigaltern est une cigarette électronique commercialisée en bureau de tabac. Légèrement échaudé par les presque 2 mois d'attente pour recevoir l'e-lectronikstick Flux Sources et pas 100% convaincu par mon test, je voulais pouvoir la comparer à ses rivales et la Cig-Altern était l'opportunité rêvée.

En bonne place à gauche de la caisse et en surplomb de briquets désormais inutiles, cette e-cigarette m'attendait, protégée par un tube plastique qui lui donnerait un vague air de cigare, s'il n'avait pas été transparent. 

Premières constatations sur la cigarette électronique Cig-Altern :
- La taille : Si l'e-lectronikstick était à l'échelle 1, cette e-cigarette est bien plus grande. (cf photo comparée)
Cigaltern Cig 01 et E-lectronikstick Flux Sources
- Le packaging est plus qualitatif, bien que réduit au minimum ; comme quoi ce n'est pas au poids que cela se joue…
- Le poids : Au déballage, on constate qu'elle est aussi plus lourde.
- La cigarette en elle-même : Elle est composée de 2 parties uniquement contre 3 pour l'e-lectronikstick. Ici la pièce centrale fait corps avec le filtre. 
En terme de finition, les matériaux utilisés ressemblent à s'y méprendre à ceux de la cigarette commercialisée par Flux Sources. 
Cig-Altern met en revanche un peu plus d'argent dans l'habillage : marquage doré sur le corps du vaporisateur "cigaltern.com" et la partie filtre qui semble faite du même plastique que sa rivale, est ici recouverte d'un auto-collant dont le graphisme rappelle celui des filtres des vraies cigarettes, avec en plus la mention Blond 8mg, elle aussi dorée.
La cigarette est légèrement dévissée dans son tube et on en déduit que c'est en la serrant qu'on va l'amorcer et lancer le compte à rebours de son autonomie annoncée de 400 bouffées.

On déduit… car à l'instar de mon précédent test, cette e-cigarette est fournie avec pas loin de zéro information sur sa composition, son mode d'emploi… Visiblement les fabricants et distributeurs de cigarettes électroniques ne sont pas très bavards. 

Premières sensations en fumant la cigarette électronique Cig-Altern :
La e-cigarette Cigaltern est beaucoup plus réactive que sa rivale et dès la première aspiration, cela se confirme : Une grosse bouffée de fumée que, de surprise, j'ai presque du mal à avaler et qui me permet de recracher un nuage satisfaisant.
En terme de gout, cela ressemble au tabac mais sans pour autant vraiment réussir à imiter la complexité des arômes. 
À titre personnel, je peux dire que je n'aime pas, mais pour l'avoir fait "tourner" à 5 amis avec qui j'ai passé la soirée, la plupart d'entre eux ont apprécié et trouvé que le modèle Cigaltern restituait mieux les sensations de la fumée que l'e-lectronikstick.

Les qualités de la Cig 01, cigarette électronique jetable de Cigaltern :
- Une bonne production de fumée/vapeur d'eau qui permet de prendre de vraies taffes et de recracher de convaincantes volutes de fumée.
- Une excellente autonomie : 400 inspirations, soit l'équivalent de 2 paquets de cigarettes. Cigarette ouverte vendredi et toujours fonctionnelle le mardi suivant. (je n'ai bien évidemment pas compter les bouffées)
- Un prix accessible pour tester le concept de la cigarette électronique : 13€

Les défauts de la Cig 01, cigarette électronique jetable de Cigaltern :
- Un prix aligné sur celui de l'équivalent tabac : 13€ chez mon buraliste, sachant que 1 Cig 01 = 400 bouffées soit environ 2 paquets. Autrement dit, pas d'économies en perspective pour ceux qui arrêteront de fumer en adoptant la cigarette électronique. D'autant que comme elle ne s'éteint jamais ou du moins pas comme une cigarette, on a tendance à biberonner non-stop.
- Une taille trop volumineuse qui s'accompagne d'un poids trop important, le bon côté c'est qu'on ne confondra pas cette cigarette électronique avec une cigarette réelle, le mauvais, c'est qu'elle n'est pas très agréable à garder en bouche comme un clope (au bec).
- Un filtre trop rigide qui augmente l'inconfort en bouche
- Toujours trop peu d'informations sur la composition de la vapeur d'eau inspirée par nos poumons, ni sur les matériaux entrant dans la fabrication de l'e-cigarette.

Ce que l'on apprend en allant surfer sur le site Cigaltern.com :



- D'abord sur la composition : "Ces cigarettes électroniques sont composés d’une batterie au lithium certifiée RoHs, d’un vaporisateur certifié RoHs, d’une cartouche, vissable "anti fuite" pour les modèles CIG 01 et CIG 02, emboîtable pour la CIG 03. Les cartouches contiennent un liquide aromatisé composé principalement de glycol végétal."

Traduction :
Commençons par le plus simple : les cartouches contiennent du glycol végétal aromatisé, RAS de ce côté-là, il est présent dans de nombreux produits de consommation courante.

En revanche, qu'est-ce que cette mystérieuse certification RoHs?

Il s'agit en fait d'une directive européenne visant à interdire l'utilisation de certaines substances dans des appareils électriques et électroniques. L'acronyme RoHs signifie Restriction of the use of certain Hazardous Substances et vise: le plomb, le mercure, le cadmium, le chrome hexavalent, les polybromobiphényles (PBB), les polybromodiphényléthers (PBDE) qui doivent non pas être totalement absents de la composition, mais présents avec une concentration inférieure à 0,1% par unité de poids homogène. (source : Wikipédia)

© cigaltern.com



- Sur la gamme proposée par Cigaltern : La Cig 01 est jetable mais existe en modèle rechargeable Cig 02, et dans une dimension plus proche de celle d'une vraie cigarette, la Cig 03. Tous les modèles sont en revanche proposés dans différents arômes (tabac blond, vanille, fraise, menthe, pomme, café, avec ou sans nicotine pour le goût tabac.

© cigaltern.com


- Le site joue la transparence et propose un lien direct vers la position officielle de l'OMS qui déclare en 2008, qu'en l'état actuel de leurs connaissances sur le sujet et en l'absence de tests réalisés indépendamment et suivant un protocole sérieux, que la cigarette électronique n'est pas considérée comme une thérapie permettant le sevrage tabagique. Aussi Cigaltern déclare que c'est une altrenative à la consommation de cigarettes à combustion.

- Contrairement à l'é-lectronikstick, les recharges (filtres) des cigarettes Cigaltern sont livrées dans des emballages individuels sous vide qui doivent ainsi mieux préserver les arômes.

- Le site est honnête sur l'utilisation de la cigarette électronique dans les lieux publics. Elle est à priori autorisée, mais il vaut mieux demander l'avis du personnel et règle élémentaire de savoir-vivre aux personnes à proximité, car la cigarette dégage de la fumée et une odeur de tabac très convaincante et donc pas forcément agréable pour ceux qu'elle incommode.

- 2 autres bons points : Le site fait "sérieux", la partie FAQ répond aux principales questions que l'on peut se poser, il est possible de payer via Paypal et les frais d'expédition sont gratuits.

Conclusion de mon test de la Cig 01, cigarette électronique de Cigaltern :
Hormis son volume un peu trop imposant et ses matériaux encore peu agréables en bouche, notamment le filtre trop rigide et le poids dérangeant, la Cig 01 bénéficie d'une meilleure production de fumée et d'une meilleure autonomie que l'E-lectronikstick. Je n'ai pas été impressionné par le goût du tabac, mais j'ai très envie de tester les autres arômes. Bref si vous souhaitez diminuer votre consommation de cigarettes, tromper l'ennui ou la nervosité dans les transports en commun ou avoir un sujet de conversation tout trouvée avec des inconnus dans un bar, n'hésitez pas à essayer cette cigarette électronique.

Si le test de cette ecigarette ne vous a pas convaincu, je vous invite à consulter mon avis sur l'ecig eGo Tank

lundi 12 décembre 2011

Test : Panorama by The Free Apps pour iPhone


Aujourd'hui un petit test d'une application qui sera très utile à celles et ceux qui veulent prendre ses photos panoramiques depuis leur iPhone mais qui ne savent ni comment faire ni quelle application choisir.

J'ai fait simple pour une fois, j'ai tout simplement choisi une application de photo panoramique qui était gratuite et qui disposait des meilleures notes sur l'Apple Store : Panorama by the Free Apps, qui comme son nom l'indique est spécialisé sur les applications gratuites.

Alors ne faisons pas durer le suspens pour rien, Panorama est une très bonne petite application gratuite qui tient bien la promesse simple, résumée dans son titre, de nous permettre de réaliser des photos au format panoramique depuis un iPhone.

Les qualités de l'application Panorama by The Free Apps pour iPhone :
- Une application 100% gratuite
- Intuitive et simple à utiliser

Les défauts de l'application Panorama by The Free Apps pour iPhone :
- Temps de chargement de l'application un peu long
- La résolution du panorama capturé avec mon iPhone 4S est correcte mais loin d'être transcendante
- La vitesse de traitement est un peu lente, n'espérez pas enchainer 3 panoramiques à la minute
- Il y a de la pub, mais ça c'est le revers (mérité) de la médaille d'une application gratuite

Informations techniques sur la photo d'illustration :
Panorama réalisé à partir de 3 photos prises avec un iPhone 4S
Temps de traitement : environ 10 secondes
Poids de l'image en résolution maximale : 790 Ko

Conclusion du test sur l'application Panorama by The Free Apps pour iPhone :
Panorama ne remplacera jamais un véritable appareil panoramique mais constitue néanmoins une excellente solution de dépannage pour qui a besoin de créer une photo panoramique avec comme seul outil un iPhone. Et puis comme elle est gratuite, il n'y a aucun risque à la télécharger et à l'essayer. Au pire, si elle ne vous plait pas, supprimez-la!

vendredi 9 décembre 2011

Test : Cigarette électronique Flux Sources et cartouche Mint : Un peu mieux! (2e partie)


Aujourd'hui je continue le test de la cigarette électronique commercialisée par Flux Sources : e-lectroniquestick et après avoir rechargé la partie "atomiseur" toute la nuit, j'ai choisi de tester les cartouches Mint.

Premières constatations sur l'e-cigarette Flux Sources avec recharge Mint :
- Après une nuit de charge et avec une cartouche neuve, je dois avouer que mon e-cigarette fonctionne un peu mieux, mais il faut quand même prendre d'assez grosses bouffées pour pouvoir créer des volutes à l'aspiration et recracher un nuage assez dense et comparable à celui produit par une vrai taffe de cigarette.
- Côté goût, les cartouches Mint sont plutôt réussie et le goût en bouche rappelle bien le mélange de saveur entre le tabac blond, légèrement vanillé et la menthe. Le côté "chicha" est beaucoup moins marqué.


Les qualités de l'e-cigarette Flux Sources avec recharge Mint :
- Goût assez réussi
- Prix très accessible
- L'extrémité rougit quand on aspire
- Un clignotement prévient lorsque l'atomiseur est déchargé
- Le corps de la cigarette chauffe de manière assez réaliste quand on enchaine les bouffées comme sur une vraie cigarette
- Simplicité d'utilisation


Les défauts de l'e-cigarette Flux Sources avec recharge Mint :
- Trop petite autonomie de l'atomiseur
- Trop petite autonomie de la cartouche
- Poids trop important de l'e-cigarette
- Filtre trop rigide et pas très agréable en bouche
- Aspiration trop difficile
- Sifflement à l'aspiration

Conclusion sur l'e-cigarette (cigarette électronique) Flux Sources proposée en deal Groupon :

Cet e-lectroniquestick n'est certainement un produit Premium ou haut de gamme et de mon point de vue, ne saurait de par ses défauts constituer une réelle solution pour les personnes souhaitant s'arrêter de fumer.
Néanmoins, compte-tenu de son prix très attractif et abordable, ces cigarettes électroniques peuvent être une bonne solution pour tromper la nervosité de grands fumeurs lors de situation où ils ne peuvent pas fumer et notamment dans les transports en commun comme le train ou l'avion.


En tous les cas, ce petit test m'a donné envie de tester d'autres e-cigarettes et je pourrais ainsi très certainement vous proposer de nouveaux tests sur le sujet, voir des comparatifs avec d'autres marques.


Cliquez-ici pour lire la 1ère partie du test de la cigarette électronique by Flux Sources
Cliquez-ici pour retrouver le test du deal Groupon e-cigarette Flux Sources



Test : Trouver un cadeau original en moins de 5 minutes avec youkidea


Aujourd'hui, je vous propose le test d'un service assez novateur et totalement d'actualité, celui d'une petite start-up toulousaine qui a décidé d'aider toutes celles et ceux d'entre nous qui flanchent au moment de noël ou des anniversaires pour trouver une idée cadeau qui sorte du lot.

Youkidea se définit comme un moteur de recherche d'idée de cadeau et base ses suggestions sur un test rapide de 10 à 15 questions qui vont lui permettre de cerner la personnalité de celui ou celle à qui est destiné le cadeau.

Premières impressions sur youkidea.com, moteur de recherche d'idées de cadeau : 
Le site est sympathique graphiquement et surtout très clair. Il n'est pas nécessaire de se créer un compte et de donner son email pour tester le service. Un clic sur "chercher un cadeau" suffit pour démarrer le questionnaire en définissant en premier lieu si le cadeau est destiné à une femme ou à un homme.
Ensuite, il suffit de répondre à une dizaine de question et Youkidéa propose une sélection d'idées de cadeau triés par thématiques, avec pour chacun, la fourchette de prix des références sélectionnées.

La lecture des résultats s'effectue assez rapidement et dès que l'on trouve une idée pertinente, il ne reste plus qu'à cliquer sur "comparer" pour obtenir la liste des produits correspondants chez les différents partenaires sélectionnés par youkidea parmi lesquels de grandes enseignes comme la Fnac ou la Redoute côtoient de plus petites que l'on aurait peut-être pas découvertes sans eux (ex: Nodshop, Maginea, Edendeco...), dont des distributeurs de produits bio (Cosmaterra, Listeverte...)  et de produits issus du commerce équitable (Survival, Agatsu...) ou encore quelques webmarchands proposant des cadeaux vraiment très originaux (Helys, Milonga...)



Quand on met la main sur le bon cadeau, il ne reste plus qu'à l'acheter sur la boutique du partenaire, car Youkidea ne vend rien et ne fait que nous donner des suggestions, comme un ami à qui on aurait demandé conseil.


Les bons points de youkidea.com pour trouver une idée cadeau originale :
- Ergonomie bien pensée qui rend la navigation sur le site facile, ludique et rapide
- De très nombreuses idées de cadeau en un claquement de doigt
- Quelques suggestions vraiment très originales (une nuit en igloo en Alsace :) )
- Des partenaires qui sortent un peu des sentiers battus
- La possibilité d'ajouter ses propres suggestions
- Le facebook connect pour s'inscrire en 15 secondes


Les points à améliorer sur youkidea.com pour trouver un cadeau original :
- Pas de profilage par âge, on aimerait pouvoir chercher directement un cadeau pour bébé ou pour papy
- Pas de catégorie, "un cadeau bio" ou un "cadeau équitable", qui sont donc un peu noyés dans la masse des résultats
- Pas de possibilité d'orienter les propositions en fonction de son budget
- Trop peu de partenaires sur certains types de cadeaux où les grandes enseignes règnent en maître

Conclusion de mon avis sur Youkidea :
Voilà une très bonne idée qui pourrait sauver la mise de toutes celles et ceux qui "galèrent" chaque année pour trouver une idée cadeau originale. L'intelligence artificielle du moteur qui fait penser au très ludique et bluffant Akinator a certes besoin d'être un peu perfectionnée, mais il faut laisser un peu de temps au temps pour que cette jeune pousse puisse améliorer son service. En l'état actuel des choses, si Youkidea ne met pas directement le doigt sur le bon cadeau de la mort qui tue, il joue cependant à 100% sn rôle de pourvoyeur d'idées originales. Bref un service sympa, à suivre et à faire connaitre autour de soi!

Cliquez-ici pour découvrir le site Youkidea.com et trouver le cadeau qui fera mouche cette année!

 

jeudi 8 décembre 2011

Test : e-lectroniquestick, la cigarette électronique de Flux Sources via Groupon (partie 1)


Enfin! Mes cigarettes électroniques commandées chez Flux Sources grâce à un deal proposé par Groupon sont arrivées hier, après plus de 1 mois et 3 semaines d'attente. L'heure du test de cette e-lectroniquestick a enfin sonné et je vais vous donner mon avis sur cette solution pour arrêter de fumer.

Après avoir appelé Flux Sources la semaine dernière sur le numéro non surtaxé affiché sur leur site, j'ai immédiatement réussi à joindre quelqu'un, c'est le bon point, qui m'a annoncé qu'ils avaient eu une rupture de stock. Manque de bol total :), pile-poil sur les 2 références de tabac que j'avais commandé. La personne jointe au téléphone était aimable, mais pas forcément désolée de cette situation comme on pourrait s'y attendre et l'espérer. Ils m'auraient soit-disant adressé des mails pour m'avertir du retard, sauf que je n'en ai jamais trouvé trace, même en épluchant mon dossier spams. Bref, ils m'ont dit que je serais livré cette semaine et la promesse a enfin été tenue.

Composition du colis e-cigarette Flux Sources :
3 boites en plastique avec assez peu de mentions concernant le produit et sa composition, l'emballage nous explique bien tout ce que cette cigarette ne contient pas ou ne fait pas (combustion, substances cancérigènes, pollution de l'air...), où elle peut être utilisée, à savoir dans tous les endroits où l'on ne peut pas fumer : restaurant, avion, train, salle de cinéma ou de spectacle...
En revanche, pas un mot sur la composition, le procédé technique, etc.
Au final, quasiment pas plus d'information sur le produit que sur le site Flux Sources.

notice e-cigarette e-lectroniquestick
- 1 boite contenant l'e-cigarette, 3 recharges, une prise USB et une notice extrêmement basique
- 2 boites de 10 cartouches ou recharges
- 1 chargeur secteur - USB
Le packaging est ultra basique et l'on sent que le produit est simplement rebrandé à l'économie par le distributeur (Flux Sources).
La première impression est donc d'avoir acheté un gadget jetable de qualité moyenne.

Examinons cette e-lectroniquestick de plus près :


e-lectroniquestick by Flux Sources

La e-cigarette ressemble à une cigarette mais pèse beaucoup plus lourd que l'originale. Les matériaux sont assez basiques et le filtre est très dur. Beaucoup plus rigide qu'un véritable filtre et pas forcément très agréable à tenir en bouche.
L'e-cigarette se compose de 3 parties :



  • L'atomiseur (le tube blanc), qui je l'ignorais a besoin d'énergie pour fonctionner. C'est donc cette partie qui doit être raccordée au chargeur. Son extrémité grisâtre représente les cendres qui rougissent lorsque l'on aspire sur la cigarette.
  • La cartouche ou recharge (le filtre) qui contient les agents de saveur.
  • Le pas de vis qui permet de raccorder les 2 parties principales.

À noter qu'au déballage, rien ni sur le packaging ni sur la notice ne dit si le filtre avec lequel est livré la cigarette est prêt à être utilisé ou s'il est factice. De même, aucune indication sur les 3 recharges fournies dans la boite pour m'aider à deviner leur arôme. Et aucune indication sur le niveau de charge de la partie batterie-atomiseur. La notice explique bien que lorsqu'elle clignote en rouge, il faut la recharger, mais à l'ouverture du paquet, elle ne clignote pas du tout.
Bref après avoir essayé de tirer 3 bouffées sans grande conviction, je suis les instructions de la notice et je mets la cigratte en charge pour 8 heures comme cela est stipulé pour la 1ère charge. Apparemment ensuite, 2 heures suffisent.

Premières bouffées d'e-cigarette Flux Sources via Groupon :
Je tire quelques bouffées et, en aspirant vraiment fort, j'arrive à créer quelques volutes de fumée. Le goût "mystère" est plutôt insipide, fade et légèrement sucré. Je décide de jeter cette première cartouche et d'utiliser une des 3 autres livrées avec l'e-cigarette. Le goût est un petit peu plus prononcé, pas forcément désagréable mais n'a rien a voir avec celui d'une cigarette. J'ai plus l'impression de tirer sur une chicha sauf qu'il m'est impossible d'en déterminer le parfum.
Autrement dit, les premières bouffées ne me convainquent pas plus que ça, mais l'idée me plait. Je rappelle que c'est ma première expérience e-cigarette, donc je n'ai pas vraiment de point de référence, autre que mes bonnes vieilles cigarettes (une mauvaise habitude dont je compte bien me débarrasser avec l'aide de cette e-cigarette ou d'une autre).
Je n'ai pas comptabilisé les bouffées, mais j'ai l'impression que la batterie de l'atomiseur s'est vidée assez vite car, alors que la cartouche prévue pour 150 bouffées a encore du goût, le bout de la cigarette clignote et je dois donc la brancher et la recharger.
2 heures plus tard, la diode de recharge s'est éteinte et j'en conclus que mon e-cigarette est de nouveau prête à l'emploi. Lorsque je tire de grandes bouffées rapprochées, le corps de la cigarette a tendance à chauffer comme le ferait une vrai cigarette et ça, c'est plutôt pas mal. En revanche, je trouve qu'il faut vraiment trop aspirer pour avoir vraiment du goût et créer de la fumée. Heureusement que je ne tire pas comme ça sur mes vrais cigarettes. Autre détail moyennement agréable, la cigarette a tendance à siffler lorsque l'on aspire.

Ainsi, à l'issue de cette première journée de test de l'e-cigarette Flux Sources, je dois avouer que je suis plutôt dubitatif sur la qualité de ce produit et sur ces chances de représenter un ersatz suffisamment convainquant pour que je puisse arrêter de fumer.

Demain je vous proposerais la suite de ce test et notamment mon avis sur le goût des recharges au menthol... On verra bien si je change ou si je nuance mon avis.


Cliquez-ici pour lire la 2e partie du test de la cigarette électronique by Flux Sources
Cliquez-ici pour retrouver le test du deal Groupon e-cigarette Flux Sources

Si le test de cette ecigarette ne vous a pas convaincu, je vous invite à consulter mon avis sur l'ecig eGo Tank

mercredi 7 décembre 2011

TEST : Englishtown pour apprendre ou perfectionner son anglais en ligne



Un deal Groupon m'a permis de tester, à bon prix, une de ces nouvelles écoles de langue spécialisée sur l'apprentissage de l'anglaisqui commencent à proliférer sur Internet : Englishtown.fr

L'idée est simple, plutôt que de prendre des cours particuliers qui sont très onéreux, Englishtown propose d'apprendre l'anglais à domicile, sur Internet, à son rythme et en choisissant ses horaires.
Tout débute par un test de niveau qui va permettre au site de se faire une idée de notre niveau d'anglais de départ et ensuite, il ne reste plus qu'à piocher dans les leçons et exercices proposés en libre service, participer à des cours collectifs ou même prendre des cours particuliers.

Pour inspirer confiance, Englishtown affirme en signature sous son logo être le numéro 1 mondial du cours d'anglais en ligne, rappelle qu'il est une émanation d'Education First, groupe créé en 1971 et donc bien avant l’avènement de l'Internet grand public et cite même quelques références de grandes entreprises qui ont choisi leur méthode pour booster le niveau en anglais de leurs employés.

Ceux qui me suivent depuis quelques temps savent que je suis un inconditionnel du mac et je dois avouer que j'ai eu au départ quelques difficultés à utiliser le site dont l'ergonomie pourrait, il me semble être encore améliorée.

Bref, je me suis inscrit sur Englistown.fr, j'ai passé le test de niveau et j'ai testé les différents modules mis à disposition dans ma formule : cours et exercices, classes collectives, etc.

Voici mon avis sur les cours d'anglais en ligne Englishtown.fr :
Pas de doute, on a affaire a une entreprise sérieuse qui s'est donné les moyens de mener à bien sa mission. Le site Internet présente certes quelques bugs mais l'on sent qu'Englishtown les traque afin de les éliminer, à l'instar de l'enquête systématique menée à l'issue des cours collectif.
Mon test de niveau m'a peut-être placé dans une classe un peu plus faible que mon niveau réel, mais il me semble difficile de faire mieux et cela, quand bien même il serait réalisé au cours d'une interview avec un professeur. De plus, si on s'ennuie, rien ne nous empêche de changer de niveau.

Concernant les leçons, elles sont plutôt bien faites. Organisées par thématique et sous-thématique, elles reposent sur des exercices assez variés, qui font appel à la compréhension écrite et orale. Certains exercices sont moins passionnants que d'autres, mais dans l'ensemble, c'est assez bien pensé.

Concernant les classes collectives : Elles se déroulent en audio conférence (pas de vidéo conférence) et sont illustrées par des slides qui servent de support aux leçons. Les professeurs sont assez sympathiques et plutôt rodés à cet enseignement à distance et peuvent intervenir directement sur les slides comme sur un tableau dans une classe.  Les classes sont un peu courtes mais le format est finalement plutôt bien choisi.

Les qualités des cours d'anglais en ligne Englishtown.fr :
- L'avantage de cet enseignement en ligne, c'est que les plus timides peuvent ainsi s'affranchir du regard des autres et surmonter plus facilement ce trait de caractère assez handicapant lorsqu'il s'agit d'apprendre une langue étrangère.
- Les élèves viennent de nombreux pays, notamment d'Asie et si cela représente parfois une difficulté supplémentaire pour les comprendre, c'est également un excellent exercice d'oreille pour apprendre à décrypter une langue qui dans la pratique est souvent parlée avec des accents et "slangs" différents.
- Les classes collectives ne sont pas trop surchargées et si ce ne sont pas des leçons particulières, elles se déroulent en comité suffisamment restreint pour être réellement efficaces et compléter par de la pratique les leçons.
- Un système de point permet de quantifier l'investissement fourni par l'élève et s'il ne permet pas vraiment d'apprécier les progrès réalisés, il permettra à un tuteur (parent ou entreprise) de vérifier l'assiduité de l'élève.

Les défauts des cours d'anglais en ligne Englishtown.fr :
- Il manque un accès permanent à un dictionnaire répertoriant tous le vocabulaire utilisé dans les leçons.
- La qualité du son n'est pas toujours bonne mais ce défaut est à mon avis plus à imputer aux différences de configuration et de puissance des ordinateurs des élèves ou à la qualité de leur connexion ADSL.
- Les leçons sont assez chronophages de par leur ergonomie parfois un peu laborieuse, ce qui n'optimise pas la rentabilité du temps passé sur le site en terme d'apprentissage de la langue. On aimerait bien que cela aille plus vite et que certaines questions soient un peu plus approfondies.
- Il manque aussi à mon sens une visite guidée de l'école afin de se repérer et de naviguer plus facilement sur le site.

Conclusion de mon avis sur les cours d'anglais en ligne Englishtown.fr :
Comme je le disais plus haut, Englishtown me semble être un organisme d'apprentissage de l'anglais en ligne tout à fait sérieux et recommandable. Mais apprendre ou améliorer son anglais grâce à cette méthode d'enseignement à distance demande une véritable rigueur et de la discipline pour s'impliquer régulièrement et dans la durée. À l'instar du home office (travail à domicile), ce n'est pas la solution pour les flemmards ou pour ceux dont on doit tirer l'oreille pour leur donner envie de travailler.

À noter que jusqu'au 15 décembre 2011, vous pouvez tester Englishtown pendant 1 mois pour 1€. Une occasion à ne pas rater pour faire le point sur votre niveau d'anglais et l'améliorer sans se ruiner. (cf image d'illustration de l'article pour le contenu exact de l'offre d'un mois de cours d'anglais en ligne sur Englishtown pour 1 euro)

dimanche 4 décembre 2011

Test Rasoir vêtement Solac anti bouloches : Pour donner un coup de neuf à ses pulls

Les bouloches n'épargnent personne et surtout presque aucun pull, qu'il soit en laine ou en cachemire, qu'il soit vendu chez H&M ou chez Zadig & Voltaire. Rien de tel que des bouloches pour donner un air vieillot et piteux à son tricot préféré, donner un air négligé à son propriétaire et nous pousser à acheter un pull neuf. Pourtant, pour se débarrasser des bouloches sur nos vêtements en laine, il existe une solution : Le rasoir à laine.

Mais le gros problème des rasoirs à laine proposés en boutique et sur Internet, c'est soit que leur format est ridiculement petit en comparaison des surfaces à traiter, soit qu'ils fonctionnent sur piles et sont particulièrement gourmands en énergie. Ainsi pour soigner ses pulls et éviter d'en racheter, on peut vite se retrouver à passer des heures à tondre les bouloches ou à dépenser des fortunes en piles.

Heureusement, j'ai trouvé le bon rasoir à bouloche chez Darty, c'est le modèle de la marque Solac.

Les atouts du rasoir à laine anti-bouloche Solac :
- Pas cher : 22,90€ chez Darty
- Fonctionne sur secteur : ni piles ni perte de puissance
- Bonne prise en main
- Grille large
- 3 niveaux de coupe (précision)

Les défauts du rasoir à laine anti-bouloche Solac :
Pas grand chose à reprocher à ce rasoir anti bouloche bien étudié. Si je dois être plus royaliste que le roi, la grille ne semble pas très facile à démonter.

Bref, le rasoir à linge Solac anti bouloche est un très bon investissement qui permettra de rendre leur jeunesse à nos vieux pulls préférés dont la laine fait des bouloches. Un produit à acheter les yeux fermés.

jeudi 1 décembre 2011

Cigarette électronique par Flux Sources via Groupon : on peut attendre pour arrêter de fumer!


Je ne démarre pas le mois de décembre par un test mais par un coup de gueule contre la société Flux Sources, un partenaire de Groupon chez qui j'ai commandé des cigarettes électroniques via un deal du leader du coupon.

Fumeur invétéré, j'ai plusieurs fois arrêter de fumer mais j'ai toujours repris, que ce soit après 2 mois, 6 mois ou même 1 an. Pourtant je ne baisse pas les bras et si ma dernière tentative d'arrêter le tabac remonte à plusieurs années, l'idée de tester la méthode de la cigarette électronique faisait depuis quelques temps son chemin dans mon esprit enfumé.

Bref, j'ai vu un deal Groupon qui proposait une cigarette électronique et 23 recharges pour 19€ au lieu de 113€ et j'ai sauté sur l'occasion le 12 octobre 2011... un peu vite...

1° Passer commande chez Fluxsources - cigarette électronique

Tout avait mal commencé, quand après que mon deal ait été validé par Groupon, je suis arrivé sur le site de FluxSources.com et que j'ai essayé de passer commande. Un système de commande archaïque à l'image du site qui mêle sous Joumla, briques de technologies modernes, technos complètement obsolètes et un Web design digne du début de l'an 2000. En gros, rien qui vous mette totalement en confiance.


Quelques images pour illustrer : (screenshot de la boutique fluxsources.com)
Le bandeau du site (ça sent le fait maison)
 Je suis généralement le premier à ne pas faire grand cas du look d'un site Internet... mais à condition que l'info soit là et dans le cas d'un site marchand, que la logistique suive!


magnifique "packshot" du brumisateur vendu plus de 300€
 Pas de doute, ça ne donne absolument pas envie de sortir la carte bleue. Mis à part le nom du produit et cette photo que je qualifie pour rire de packshot, aucune autre information sur le produit ni ce à quoi il sert, ni ses dimensions, ses caractéristiques, rien!

ça a un côté Vintage, non?



 Bref, j'ai passé ma commande en suivant les instructions extrêmement peu claires du vendeur sur les codes à indiquer pour les goûts des recharges, au point que j'ai du l'appeler pour me faire aider. C'est d'ailleurs le seul point positif à ce jour : un numéro non surtaxé et quelqu'un d'aimable au téléphone.

Il est certain que si je n'avais pas payé pour ce deal chez Groupon, je n'aurais jamais passé commande sur le site de Fluxsources.com qui ne donne absolument pas confiance. D'autant que quand on regarde les menus du site et les différents produits proposés (outre leur descriptif), le mélange des genres fait vraiment peu sérieux et le site pourrait facilement passer pour un vague bricolage destiné à attirer quelques gogos.
Ma plus grosse interrogation c'est de savoir si quelqu'un chez Groupon est un jour allé voir ce site avant de proposer un de ses produits en deal? Si oui, je pense qu'il faut directement virer le responsable du sourcing partenaires car je ne vois pas comment il a pu juger ce site digne d'apparaître parmi les partenaires de Groupon. Mais bon, ça fait le bon jeu de leurs concurrents qui ont compris que de la bonne sélection des partenaires dépend in fine la confiance et la fidélité des clients de Groupon.

2° Confirmation de commande - cigarette électronique Fluxsources

 le 14 octobre, juste après avoir passé ma commande et réglé 9€ de frais de port, un peu cher pour une cigarette électronique et 23 recharges, non?, j'ai reçu une confirmation par mail me prévenant que le délai de livraison était de 4 semaines, mais surtout que... Je recevrais d'ici quelques jours une confirmation de validité de mon bon.

Autant vous dire que je n'ai jamais reçu cette confirmation et pourtant, ils ont du bel et bien vérifié, puisque c'est le seul deal Groupon qui apparaisse avec la mention "coupon utilisé" dans la liste de mes commandes!

En revanche, le 27 octobre, je recevais un email identique au premier, comme si je venais tout juste de passer commande. Là je me suis dit, ça craint!


3° Réception de la commande - cigarette électronique Fluxsources

Aujourd'hui nous sommes le 1er décembre et que l'on prenne en référence la date où j'ai réellement passé commande, à savoir le 14 octobre, ou la date de leur 2e confirmation de l'envoi d'un prochain mail de confirmation, le délai de 4 semaines, dans un cas comme dans l'autre est très largement dépassé. Et pourtant, Fluxsources ne prend pas la peine de contacter les 150 personnes qui ont fait confiance à ce deal. Ils ont plusieurs semaines de retard et ils ne prennent pas 1 heure pour avertir leur client ni pour présenter des excuses.

En revanche, si on va sur leur site, en bas de page, on découvre les derniers messages sur leur page Facebook où ils reconnaissent quelques retards mais sans donner trop de précision. Enfin, je ne crois pas que ce soit au client d'aller pêcher l'info.


Bref, je n'ai pas reçu ma commande de cigarette électronique commandées chez Fluxsources.com via Groupon et je suis de très très mauvais poil, comme si je m'étais déjà arrêté de fumer... sauf que non, je fume encore, que dis-je, je FULMINE! En attendant de pouvoir peut-être un jour conclure ce test par mon avis sur la cigarette électronique commercialisée par Fluxsources, je ne peux que vous déconseiller de passer commande auprès de cette société vraiment peu crédible et sérieuse.

Autant vous dire que leur déclaration de confiance sur le deal Groupon me fait doucement rigoler :
"Vous pouvez faire confiance au positionnement qualité de Flux Sources Com. pour vos produits a base d'eau (un retour SAV inferieur a 5 pour 1000 et 99,7% de clients satisfaits) sur ce produit. Notre offre est garantie trois mois ou 200 rechargement électrique de la batterie (considérez au plus 1 chargement electrique de la batterie pour 24H de satisfaction garantie) "


Cliquez-ici pour lire le test de la cigarette électronique Flux Sources via Groupon
Cliquez-ici pour lire la 2e partie du test de la cigarette électronique by Flux Sources

mercredi 30 novembre 2011

Coup de coeur : Osez... Une série de petits livres plein de conseils coquins


Lecteur compulsif, quand on m'offre un livre, même si ce n'est pas forcément un titre que j'aurais choisi moi-même en librairie, je ne peux m'empêcher de le lire. La semaine dernière, une amie m'a justement offert un livre dont le titre, un brin raccoleur, a émoustillé ma curiosité : "Osez... les conseils d'une lesbienne pour faire l'amour à une femme".

Alors bien que je n'ai pas spécialement de problèmes dans ma vie sexuelle, je me suis dit que je pourrais bien découvrir une ou deux bricoles que je ne savais pas sur "la chose". Après tout, je ne suis pas une femme et je n'aurais pas la prétention d'affirmer en mon for intérieur que j'en sais plus sur le corps d'une femme qu'une femme elle-même.

Extraits choisis :

Sur le clitoris :
- [... à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, certains médecins en préconisent l'ablation pour calmer certains troubles de l'humeur...]. Vous noterez que cela ne date pas tant que ça, d'autant qu'il ne s'agit pas de recommandations médicales de shamans de peuplade arriérées, mais de thèses soutenus par des docteurs anglais.

- Les québécois l'appellent pitchou ou cerise.

- Pour un cunnilingus les belges disent "faire une minette"

- 54% des femmes avouent simuler parfois l'orgasme

Bref, Osez... les conseils d'une lesbienne pour faire l'amour à une femme est un petit livre qui se lit facilement et rapidement, certains n'y apprendront rien, d'autres y découvriront beaucoup de choses, que ce soit des anecdotes ou des techniques. Le livre passe tout en revue, de comment rencontrer une femme à l'approche et à la séduction, des préliminaires à l'orgasme, en passant par des approfondissements sur des sujets tels que le Clitoris, la masturbation, le cunnilingus, la pénétration, les positions, l'anulingus, la sodomie, les sextoys, les jeux amoureux et les plaisirs extrêmes, sans oublier des thèmes importants qu'on ne peut pas ignorer comme la prévention des MST, les idées reçues sur les lesbiennes, etc.

"Osez... les conseils d'une lesbienne pour faire l'amour à une femme" peut devenir le livre de chevet d'un jeune puceau, un cadeau d'une amante à un partenaire plein de bonne volonté mais qui manque un peu de bases théoriques ou d'expérience, un cadeau potache pour un noël entre amis ou une pierre de votre culture sexuelle.

Même si il ne s'agit pas de littérature porno et qu'il n'y a pas de photo, le langage est cru, direct, va droit au fait et est assez souvent illustré de croquis explicites. Donc ce n'est pas un livre à mettre entre toutes les mains. 

À noter que la collection "Osez..." propose également de nombreux autres titres qui pourront assouvir d'autres curiosités : "Osez... les conseils d'une gay pour faire l'amour à un homme", "Osez... la fellation", etc.


lundi 28 novembre 2011

Jungle Crash Land, un petit jeu sympa et addictif sur iPhone (et gratuit cette semaine)



En ayant passablement assez d'Angry Birds (AB), du moins en attendant de nouveaux épisodes à AB seasons, je me suis mis en quête d'un nouveau jeu qui puisse me faire passer le temps dans la caisse au supermarché, dans la salle d'attente du médecin ou dans les transports en commun.

Après quelques recherches où j'ai bien failli renoncer, j'ai finalement déniché Jungle Crash Land, un jeu d'arcade à tableaux comme AB, où l'on prend les commandes d'un bombardier qui doit faire place nette avant de pouvoir atterrir.

Jungle crash land bénéficie d'une excellente jouabilité et un doigt libre suffit pour pouvoir jouer et larguer les bombes.
Un système de scoring efficace détermine si notre performance mérite 1, 2 ou 3 étoiles, sachant qu'une seule suffit pour pouvoir passer au niveau suivant en mode Challenges.
On se pique très vite au jeu et l'on découvre vite que progresser dans l'aventure sera plus ardu qu'il n'y parait de prime abord.

Personnellement je suis coincé au niveau 38 sur 60 et je ne vois pas du tout comment réussir "Strategic Beach", alors si je vous donne envie d'essayer ce jeu ludique pour iPhone et que d'aventures, vous parvenez au niveau 39, merci de me faire partager l'astuce ;)

Les qualités du jeu Jungle Crash pour iPhone :
- Gratuit cette semaine, dépêchez-vous!
- Prise en main ultra rapide
- Durée de vie élevée grâce aux 60 missions du mode Challenges + 2 autres modes (Arcade & Star Pilot)
- Graphisme sympa et très lisibles

Les défauts du jeu Jungle Crash pour iPhone :
- Addictif
- Parfois très difficile d'obtenir 3 étoiles
- On regrette qu'il n'y ait pas des instructions plus détaillées, notamment sur le système de scoring

En conclusion, Jungle Crash Land est une nouvelle réussite de l'éditeur Donut Games, dont il serait d'autant plus bête de ne pas profiter, à tout le moins l'essayer, puisqu'il est en téléchargement gratuit cette semaine. Bref, rien à perdre (sauf du temps) et tout à gagner (sauf de l'argent).


EDIT et BONUS du jour : Un peu agacé de rester coincé au niveau 38 de Jungle Crash Land, je me suis acharné et j'ai finalement trouvé la solution au tableau Strategic Beach, que je livre ici à ceux qui comme moi serait à la peine.
La solution du niveau 38 de Jungle Crash Land : En fait, c'est ultra simple, à partir du moment où on a compris :) : Il suffit de lancer une bombe sur les 3 flèches descendantes, de laisser l'avion suivre sa course et dans la remontée face au pic, de lancer 4 bombes. Au 2e passage quand on a perdu un peu d'altitude, il suffit d'abattre ce qui reste du pic et l'on se pose en douceur avant la mer.


samedi 26 novembre 2011

TEST : Mydesign, n°1 de la personnalisation sur Internet? Faut voir...



Aujourd'hui je vous propose le test d'un webmarchand qui s'est auto-proclamé "n°1 de la personnalisation sur Internet" et qui propose ainsi toute une série de produits à personnaliser au gré de ses envies, de ses passions ou pour un grand événement.

Si le concept est connu depuis longtemps des entreprises pour leurs objets publicitaires, Mydesign.com s'inscrit dans une nouvelle tendance initiée par les sites de tirages de photo. Sa spécificité est de proposer un catalogue de produits assez large et sans quantité minimale.

Des traditionnels tirages de photos sur toile, sur plexiglas ou sur métal, à la personnalisation de magnets au format polaroïd, coques de protection pour iPhone, iPad, lampes, coussins... le choix de supports est extrêmement diversifié et permet, dans l'idée, de créer de nombreux cadeaux originaux.

J'ai donc décidé de tester le service en personnalisant des coques d'iPhone et en commandant des tirages sur métal et sur magnet.

Premiers constats :
Le site est assez clair et bien fait, la personnalisation est bien expliquée et plutôt intuitive.
En revanche, certains bugs rendent la navigation peu agréable, absence de barre de scroll verticale, ce qui empêche de voir le pied de page sur un écran de portable, par exemple. Heureusement, il suffit de diminuer la taille d'affichage pour pouvoir atteindre les boutons permettant de valider les étapes.
Autre bug, plus gênant, après paiement par paypal, le retour sur le site se fait avec un message d'erreur et l'on ne sait pas si la commande a bien été prise en compte. là encore, il suffit d'aller sur le site paypal pour s'assurer que la commande a bien été validée.
Des petits défauts qui ne sont pas rédhibitoires, mais qui gâchent malgré tout l'expérience de navigation sur le site. Dernière chose que je n'ai pas aimé, les cases d'acceptation pour recevoir la newsletter du site et les promotions de leurs partenaires sont pré-cochées. En 2011, c'est moche!

Côté tarifs, le site fait actuellement de bonnes promotions pour son lancement et les prix ainsi proposés sont plutôt attractifs. Compter 19,90€ pour une coque pour iPhone, 13,90 euros pour 9 magnets 10x9 ou 76,70 euros pour le tirage haut de gamme sur métal en 40x40.

À noter :
- le site propose 20% supplémentaire à partir du 2e produit identique, même si la photo est différente
- les frais de préparation (lol) et d'expédition sont offerts dès 20€ d'achat.
- avec le code KDO, vous pouvez également bénéficier de 10€ de réduction supplémentaire.

Bref j'ai passé 2 commande et 5 jours après la première, j'ai reçu les coques pour iPhone et je dois dire que je suis assez déçu du résultat :
- La couleur n'est pas uniforme sur toute la surface de la coque,
- la qualité d'impression est vraiment décevante (pas très nette),
- Et plus grave encore, la photo n'est pas bien calée. J'avais commandé une photo centrée sur la 1ère coque et une "plein pot" qui devait recouvrir toute la 2e coque et ni une ni l'autre ne sont conformes à ce que j'avais paramétré : Sur les 2 coques pour iPhone, le graphisme est décalé
- Cerise sur le gâteau, le revêtement est très glissant et risque d'augmenter les chances de faire tomber mon précieux iPhone 4S.


En conclusion, j'attends avec inquiétude les derniers produits que j'ai commandés pour voir si je suis mal tombé avec les coques pour iPhone ou si c'est la qualité générale des produits commercialisés par Mydesign.com qui est à revoir. Si d'aventures, il y avait bien un problème de qualité, j'essayerais de faire marcher leur garantie "Satisfait ou remboursé", mais nous n'en sommes pas encore là.
Je compléterais cet article dès réception des autres produits, en attendant, méfiance avec les coques pour iPhone.

jeudi 24 novembre 2011

Test et mode d'emploi du Stylo Espion BPR 5 sur Mac





Encore une fois, j'ai cédé aux sirènes de la tentation sur Groupon et fait l'acquisition d'un gadget de plus en plus en vogue auprès du grand public, une caméra espion intégrée dans le corps d'un stylo d'aspect cossu : le Stylo Espion BPR 5, vendu par l'Objet Moderne via Groupon. Aussi je vous livre aujourd'hui non seulement mon avis sur ce gadget espion, mais également quelques astuces pour pouvoir le faire fonctionner sur Mac.


Le Stylo Espion BPR 5 est donc un stylo bille noir et or équipé d'une caméra miniaturisée qui va vous permettre de filmer et d'enregistrer discrètement des images qui pourront ensuite être facilement visionnée et montée sur mac et PC.

Premières constatations sur le stylo espion BPR 5 (proposé par l'Objet moderne via Groupon)
Le stylo est livré dans un coffret de bonne facture avec un mini CD d'installation, un mode d'emploi et un cable USB.
Le stylo, sans être d'extrêmement bonne facture est néanmoins assez réussi et l'objectif de la caméra, situé au dessus du clip, suffisamment discret pour passer inaperçu.
Un système de led au dos du stylo permet à son utilisateur de savoir s'il est allumé ou éteint, en train de filmer ou en mode veille.
L'unique bouton est quant à lui situé sur le haut du capuchon et chose surprenante au premier regard, n'est pas centré, mais quelques peu en retrait par rapport au clip.
Après quelques secondes d'hésitation pendant lesquelles j'en suis venu à penser que le stylo n'était pas fonctionnel au niveau écriture, j'ai finalement compris qu'il suffisait de donner un quart de tour au niveau de la pointe bille pour la faire sortir.

Compte-rendu de ma 1ère utilisation du stylo espion : (sans consultation du mode d'emploi)
J'ai dévissé le stylo au milieu du corps et découvert le connecteur USB servant à la recharge, ainsi que le logement de la micro carte SD. Le stylo est livré avec une carte dont la capacité de stockage est de 2Go.
Le fonctionnement du stylo est assez intuitif, comme son bouton unique ne laisse guère de place au doute quant à sa fonction. On appuie une fois pour l'allumer, une autre fois pour lancer la vidéo, on appuie encore pour stopper l'enregistrement et une pression prolongée permet d'éteindre le stylo lorsqu'il est en veille.
Après avoir réalisé un petit fil test, j'ai immédiatement connecté le stylo à mon iMac (ne pas oublié de l'éteindre avant de le connecter), le disque amovible est très rapidement apparu sur le bureau et d'un double clic, j'ai pu accéder aux séquences.
Par défaut, mon mac a tenté d'ouvrir les séquences sur quicktime, mais si l'enregistrement son était ok, je n'avais pas d'image : un simple écran noir.
J'ai alors tenté de lire les vidéos avec VLC et cela a fonctionné. Mais comme cela manquait un peu de fluidité, j'ai transféré les fichiers sur mon bureau le temps du test. La vidéo a parfaitement été lue par VLC, seul hic, une time line datait la vidéo de 2007.
Ne voyant pas comme ça comment y remédier, je me suis plongé dans la notice, qui, surprise!, était rédigée uniquement en anglais et en chinois. Fort heureusement grâce aux efforts de mes profs d'anglais et à mes cours d'anglais en ligne sur Englishtown, j'ai réussi à comprendre que le réglage de la date* ne serait pas aisé sur Mac!




Les qualités du stylo espion BPR 5 (proposé par l'Objet moderne via Groupon) :
- Un stylo d'assez bonne facture, assez classique et passe-partout, hormis son format imposant à la "Mont blanc" (mais sans la qualité)

- Un prix très accessible, notamment via le deal Groupon, 33€ au lieu de 99€

- 3 modes vidéos :
  • un mode caméra actionnable grâce au bouton unique (on appuie, ça filme, on appuie à nouveau, ça coupe) 
  • un mode détecteur de mouvement où l'enregistrement se déclenche lorsque la caméra détecte des mouvements. Cette fonctionnalité (non testée) permettra de laisser le stylo dans un pot à crayon pour filmer à son insu les allers et venues de la femme de ménage par exemple.
  • un mode Webcam (pas très intéressant pour les possesseurs d'ordinateurs modernes quasi tous pré-équipés, mais bon...
- Une qualité de vidéo vraiment correcte (cf vidéo ci-dessous) compte tenu de la taille de la caméra et de son prix. Je m'attendais à bien pire, dans le genre des films enregistrés avec les 1ers téléphones portables intégrant la fonction vidéo. Mais je vous laisse juger par vous-même.

- Simplicité d'usage

- Compatibilité Mac et PC

Les défauts du stylo Espion BPR 5 (proposé par l'Objet moderne via Groupon) :
- Réglage de la date assez difficile. Sur PC, le logiciel writetime.exe permet de générer le fichier servant à régler la date, mais il a la réputation vérifiée de contenir un virus de type Trojan (cheval de Troie). Sur Mac, pas de solution pour l'instant, mais je ne désespère pas.*

- Les leds sont pratiques pour savoir si le stylo fonctionne mais nuisent à sa discrétion en créant un léger halo de lumière qui peut trahir l'aspect anodin du stylo.

- Pas de mode photo, fonction pourtant assez utile et disponible sur des stylos espions concurrents ou sur d'autres modèles de la gamme BPR.

- La notice qui est uniquement en anglais et en chinois, alors que pour être commercialisé en France, un produit doit être livré avec une notice en français.

- Le clip manque de souplesse et on a très peur de le casser en l'insérant dans une poche de poitrine, là où il serait idéalement placé pour réaliser une caméra cachée.

En conclusion, je suis assez satisfait de mon stylo Espion BPR 5, surtout au prix où je l'ai acheté grâce à Groupon! je ne suis pas sûr sinon que j'aurais déboursé 99€ pour cette caméra miniaturisée aussi efficace soit-elle... faute d'en avoir vraiment l'utilité... Je ne fais pas encore de caméra cachée et je n'ai personne à piéger :) Enfin maintenant que j'ai l'outil, on va bien voir si cela me donne des idées. Le gros point noir restant pour moi l'impossibilité face à laquelle je me suis trouvé de modifier la date incrustée en bas de vidéo. Mais si je trouve la ruse, je ne manquerais pas de partager avec vous chers lecteurs!

À propos du Webmarchand Objet moderne.com, partenaire sélectionné par Groupon  :
Il a d'abord été difficile de faire reconnaitre le code du bon, car ni les instructions données par Groupon ni celles affichées sur objetmoderne.com n'étaient bonnes. Il aura fallu que je les appelle directement, ce qui fut fort heureusement assez facile, pour qu'ils me donnent la bonne manipulation : entrer le code de vérification du bon uniquement.
Côté "délais de livraison", le délai annoncé n'a en revanche pas été respecté du tout, de 15 jours ouvrables expression qui signifie 3 semaines, à condition qu'il n'y ait pas de jours fériés pendant lesdites semaines, j'ai finalement du patienter 1 mois et une semaine pour recevoir mon paquet.
Et bien évidemment sans un seul message pour prévenir du retard.
Comme j'ai commandé un autre produit chez eux, je vais bientôt pouvoir vérifier si je suis juste mal tombé ou si c'est une coutume de ce webmarchand. Bref, attention aux délais annoncés!


* Modifier le réglage de la date et de l'heure sur un stylo espion BPR 5 :
Le problème est que les instructions données dans la notice ne semblent pas fonctionner, si je me fie aux discussions postées sur les forums. Sur Mac, le fichier que l'on est censé modifier est carrément introuvable. J'ai tenté de créer un fichier Time.txt (avec la date et l'heure sous différents formats) et de le placer à la racine du stockage mobile, mais s'il avait bien disparu au moment de la reconnexion au Mac, la date incrustée dans le film test, réalisé juste après cette manipulation, n'avait malheureusement pas changée.

mercredi 23 novembre 2011

Test : Table/bureau Torsby by Ikéa, design bon marché





Aujourd'hui je vous propose le test de la table Torsby Ikéa, un best seller du géant suédois, dont les lignes simples en font une table de salle à manger ou un bureau assez design à petit prix. Achetée il y a plus d'un an, je vous propose donc mon opinion avisée sur ce produit.


Cette table se décline en 2 dimensions (180cm x 85cm ou 135cm x 85cm) et en 2 couleurs (plateau blanc ou noir), avec des prix respectifs de 159 et 109€ qui en font une solution réellement bon marché pour se doter d'une table pouvant accueillir jusqu'à 6 convives (8 en se serrant un peu) pour le grand modèle.

Les atouts de la table Torsby d'Ikéa :
- Un design sobre, moderne et efficace :
Un plateau en verre trempé d'un blanc opaque et lumineux (ma version préférée) ou noir
Des pieds et un cadre en acier, en chrome et en polypropène
- Un prix serré
- Un montage facile et rapide

Les défauts de la table Torsby d'Ikéa :
- Le revêtement chromé à tendance à s'écailler tout seul avec le temps (cf photo)
- La table est un peu branlante si on ne ressere pas régulièrement les vis
- le plateau en verre est assez fragile, se raye facilement et le plateau est surtout très sonore à l'usage
- Le plateau n'est pas très facile à nettoyer et la moindre trace est visuellement décuplée par l'effet loupe du verre trempé

Détail du chrome trop fragile qui s'écaille à la façon des feuilles d'or sur les bouddhas. Heureusement, sauf à y regarder de près, cela ne se voit pas vraiment.


En conclusion, cette table n'est pas un mauvais achat, mais elle demandera à être "soignée". Bien entretenue, elle apportera une note design et déco à un bureau ou à une salle à manger moderne.
Son principal atout étant son bon rapport dimension-qualité-prix.

mardi 22 novembre 2011

TEST iPhone 4S, faut-il craquer pour cette "simple évolution" de l'iPhone 4?





Alors que les chiffres américains de vente d'iPhone 4S battent des records et qu'Apple a du mal à fournir les demandes en provenance des 3 grands opérateurs US dont les abonnés doivent attendre 2 à 3 semaines pour recevoir "le précieux", le Cobaye Conso vient de recevoir le sien et vous propose un test de l'iPhone 4S, sans langue de bois et sans complaisance. Voici mon avis sur l'iPhone 4S...


Première constatation, même si tout le monde s'en est aperçu, il faut vraiment regarder de près du côté de la prise casque pour différencier le 4S du 4. Aussi celles et ceux déjà possesseurs de l'iPhone 4 et qui voudraient switcher pour arborer fièrement le dernier accessoire hightech peuvent attendre la sortie de l'iPhone 5, car avec le 4S, c'est la discrétion qui prime.

Fort heureusement, "l'intérieur" de l'iPhone 4S réserve de bonnes surprises dont les 3 majeures sont selon moi et en se basant sur l'argumentaire Apple :
- l'appareil photo qui se dote d'un capteur 8 millions de pixels contre 5 avec l'iPhone 4 et 3 pour l'iPhone 3GS (toujours en vente sur l'apple store)
- le processeur A5 qui remplace le A4 qui équipait l'iPhone 4 et qui offre 2 fois plus de puissance de calcul et donc de meilleure performance en terme de rapidité, notamment d'affichage ou de traitement d'une image sur hipstamatic, par exemple.
- l'assistant personnel Siri qui ne vous obéira pas au doigt et à l'oeil, mais à la voix, et qui permet de dicter des sms, consulter ses emails, fixer un rdv et une alarme sans avoir à pianoter, une innovation potentiellement très pratique pour ceux qui utilisent le téléphone au volant, etc.

Aussi j'ai décidé de tester ces 3 innovations pour voir si l'iPhone 4S tient les promesses faites par Apple :

1°  Mon avis sur la qualité des photo de l'iPhone 4S
Les 3 millions de pixels supplémentaires sont bien là et je vous laisse juger sur ces 2 photos prises dans des conditions identiques (sur pied à moins d'une minute d'intervalle) avec l'iPhone 4 et l'iPhone 4S :






Remarque sur l'image comparative : 
Capture d'image des photos de l'iPhone 4S (à droite) et de l'iPhone 4 (à gauche) à 25% (image affichée à 25% de la dimension originale) sur un écran d'iMac 27".
Cela permet d'apprécier la différence de taille (résolution) entre les 2 images (transférées par mail en qualité maximale). L'iPhone 4S permettra donc de faire tirer ses photos dans un plus grand format sans perte de qualité.

 


Remarque sur l'image comparative avec zoom à 200% sur les photos prises avec l'iPhone 4 et l'iPhone 4S :
Capture d'image des photos de l'iPhone 4 (à droite) et de l'iPhone 4S (à gauche) à 200% sur un écran d'iMac 27".
Plus facilement encore, on constate une différence nette de "piqué" entre les 2 clichés. L'iPhone 4S permettra donc de faire tirer ses photos dans un plus grand format sans perte de qualité.

Pour vous donner une idée de la différence de poids des 2 images, cette image prise en haute qualité et envoyée en format réel pesait 2,5Mo au départ de l'iPhone 4S contre 1,9Mo depuis l'iPhone 4.

2° Mon avis sur la rapidité et puissance du processeur de l'iPhone 4S
Très difficile à mesurer pour un utilisateur lambda, mais comme c'est un argument de vente essentiel et plutôt que de vous parler d'une impression, j'ai décidé de faire moi-même un petit test avec chronomètre en main sur l'utilisation d'une application un peu gourmande en ressources : Hipstamatic

Vitesse de lancement (ouverture) de l'application : 5 secondes pour l'iPhone 4GS contre 7 secondes pour le 4. Donc mathématiquement une nette amélioration, qui sera cependant un peu moins palpable / ressentie à l'usage (sans le chrono).

Vitesse de traitement de l'image : Test réalisé avec sujet, objectif et pellicule identiques.
En résolution maximale, l'iPhone 4 développe la photo avec environ 2 secondes d'avance. ce qui s'explique que son processeur qui est pourtant moins puissant traite une image qui est moins volumineuse.
En qualité moyenne sur l'iPhone 4S et optimale sur l'iPhone 4, c'est le 4S qui sort l'image avec quelques secondes d'avance.
Bref un résultat mitigé au premier abord mais qui cache l'amélioration pourtant bien réelle des performances de l'iPhone 4S.


Related Posts with Thumbnails