vendredi 12 décembre 2008

Nouvelle génération de radars camouflés




Quand il y a des travaux, il faut respecter les limites de vitesse temporaires !
On le savait... parce qu'il faut faire attention aux personnes qui travaillent sur la chaussée... mais aussi à partir de maintenant parce que c'est devenu le nouveau piège des radars automatiques.



Jugez par vous-même et adapter votre conduite en conséquences !

lundi 17 novembre 2008

North West Airlines - NWA, vous avez dit services ?




Si l'on ne peut rien trouver à redire sur l'état des appareils ni sur les qualités des pilotes, mais ce qui semble être le minimum syndical pour choisir une compagnie aérienne, la qualité de l'accueil et du service laisse franchement à désirer sur la compagnie hollandaise, membre de l'alliance Skyteam.

Enregistrement : note : 2/5
Limite bonjour, pas de sourire, pas de remerciement type "merci de voyager avec notre compagnie". On ne vous propose pas non plus de choisir votre place, pas plus qu'on ne parle 3 mots de français. Pire, ils m'ont placé à 25 rangs de ma femme sur un vol international gros porteur et cela, sans même nous en avertir au moment de l'enregistrement.

Embarquement : note : 1/5
Prestation minimum. L'embarquement se fait dans un grand bordel général, tous les rangs sont appellés d'un coup et l'on vous aiguille avec autant de considération que pour des têtes de bétail. À l'arrivée dans l'appareil, l'accueil est pincé et manque vraiment de chaleur. Vous avez une question ou une doléance à présenter (je venais de me rendre compte que je n'étais ni à côté ni à proximité de ma femme), j'ai eu le droit à de l'humour, limite vanne, mais aucune réponse ni excuse... rien à foutre et l'on vous pousse presque en tournant la tête vers le passager suivant : l'audience est terminée.

Service à bord : note : 2/5
On notera que la compagnie NWA ne fait aucune discrimination à l'embauche... mais parfois au détriment du service : Des stewarts et des hôtesses souvent assez agés et donc pas très fringants pour affronter des vols long courrier, certains avec un très net embonpoint rendant les croisements dans l'appareil assez compliqués, une absence quasi-totale de sourire. On a vraiment l'impression que le personnel de bord voudrait être ailleurs et qu'il n'a aucune considération pour les passagers de la classe éco.

Quelques exemples :
- On a faillit atterrir avec le plateau repas sur les genoux, sur un vol de 9h... il faut le faire !!!
- (demandant si elle avait un soda que NWA proposait à l'aller) Non, mais ça a l'air très bon ! (ce qui serait drôle s'il n'y avait pas tout le contexte)

En conclusion, NWA vous offre vraiment le service minimum !

dimanche 5 octobre 2008

Dentifrice homéopathique - Laboratoire Vendôme, fantastique !


Si vous n'aimez pas le goût de la menthe (perso je déteste prendre mon petit déjeuner avec un goût de dentifrice dans la bouche) ou que vous êtes sous traitement homéopathique, je teste depuis quelques mois (à mon humble échelle personnelle) un dentifrice des laboratoires Vendôme.

On ne vous assomme pas de promesses 4en1, mais en définitive j'ai la bouche et les gencives saines, et après tout, c'est pour cela que je me brosse les dents deux fois par jour :)

En résumé, j'adore son parfum anisé qui rafraichit l'haleine sans imprégner notre bouche d'un goût mentholé, son packaging rétro tendance et son prix très doux.

Les Big poufs Myfab.com, trop beau pour être vrai !


Myfab.com est une vraie bonne idée : Proposer des must du design populaire à des prix fabriquant.

Le site est beau, sympathique, il donne confiance.

La sélection de produits est hétéroclite, mais il en faut pour tous les goûts.

Le processus de commande est clair, assez rapide et efficace.

Là où le bât blesse et où cela se corse c'est l'après commande.

On s'attend à recevoir ses produits un mois plus tard, c'est long certes, mais on comprend que la fabrication se fasse après la commande, qui est expédiée par série à date fixe.
Malheureusement, il faut beaucoup plus de temps que cela, j'avais commandé 2 poufs et je les ai reçus après plus de 2 mois. Au total, un mois et demi de retard. Là ça commence à être franchement long, surtout quand on reçoit ses produits "après la guerre" (je les attendais pour la piscine en août, ils sont arrivés après le 15 septembre).

Mais bon, on sait que ça peut arriver et que les délais de livraison peuvent être le talon d'Achille des boutiques en ligne. En revanche, ce qui est inexcusable, c'est d'offrir un service client anonyme (pas de nom, pas d'adresse personnalisée, pas de numéro de téléphone), quasi-fuyant, qui vous informe uniquement quand vous les relancez, et ce uniquement à coup de mails automatiques, aussi personnalisés qu'un bouchon en liège ou qu'un relevé bancaire.

Le pire, c'est qu'il semble, de par mon expérience personnelle et les témoignages recueillis sur les forums, que tout le monde soit logé à la même "mauvaise" enseigne : Mon retard de livraison n'est pas une exception, MyFab n'a pas anticipé le problème en contactant ses clients pour les prévenir, suf ceux qui ont envoyé une réclamation, les réponses sont standardisées et aboutissent même parfois à la mauvaise personne (j'ai reçu une réponse du service client qui ne m'était pas destinée)...

Quant aux produits, certes de bonne qualité générale (pouf bien monté et solide), ils ne correspondent pas à ce que j'attendais : couleur différente de celle présentée sur le site (on sait, c'est une photo et l'éclairage joue, mais il y a des moyens d'améliorer le rendu des couleurs), confort moyen procuré par le tissu au contact assez "plastique", le Big Georges est bien un grand pouf, mais c'est cousin vraiment éloigné du Fat Boy.

Les témoignages sur Internet se font également écho d'une propension forte à renâcler aux remboursements, quand bien même ils sont demandés dans le cadre prévu par leurs conditions générales.

En conclusion, j'espère que nous essuyons les plâtres, et que ces débuts malheureux et décevants, leur permettront de rectifier le tir pour donner à ce concept quelques lettres de noblesse.

Pour l'instant, le client a vraiment l'impression qu'on le prend pour un con et d'avoir commandé sur "pâle-copie.com" !

PS : J'ai passé une autre commande portant sur un autre produit, histoire de ne pas juger sur une exception et de ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain. Je vous tiens bien évidemment au courant !

lundi 29 septembre 2008

HTC TOUCH CRUISE - Un bon compromis !


Très fidèle à Apple pour ce qui est de mes ordinateurs (de bureau et portable), j'attendais comme tout le monde et avec la plus grande impatience la sortie de l'iPhone.

Malheureusement les nombreux manques de la V1 de ce petit bijou de design et d'ergonomie (rendons à César...), notamment la faiblesse de l'appareil photo numérique, l'absence de 3G..., m'avaient fait opter pour un HTC Touch Cruise.

Après 6 mois d'usage, je dois confesser que, hormis l'interface windows et la grande utilité d'avoir un pc à portée de main pour pouvoir le bidouiller, ce téléphone portable tire très bien son épingle du jeu.

Ses qualités :
- Un appareil photo de bonne facture
- Un pré équipement GPS convenable (matériel, pas logiciel)
- Un design soigné
- De nombreuses fonctionnalités et add-ons

Ses défauts :
- Le son des mp3 inaudible quand on écoute avec le casque filaire (correctible assez facilement en modifiant un fichier système avec un éditeur, pour savoir comment faire, allez sur le forum xda-developer...)
- une autonomie qui fond comme neige au soleil quand on utilise la 3G, le wifi, l'APN ou le GPS (prévoir un chargeur de voiture)
- Le système d'exploitation Windows Mobile qui rappelle à tout mac user pourquoi il a switché et pourquoi il ne repassera jamais sur PC ! (quel enfer pour localiser des fichiers :)

En conclusion, alors que l'iPhone V3 est sorti, et même si je louche déjà plus sérieusement sur cette nouvelle mouture, je dois confesser que ce petit téléphone portable (HTC Touch Cruise) me plait toujours autant...
Je me surprends même à rêver à un modèle hybride reprenant les meilleures caractéristiques des 2, parce que franchement, je ne suis absolument pas convaincu du système d'édition de sms (la 2e fonction que j'utilise le plus, il s'agit d'un téléphone, rappelons-le :)

Donc pour l'instant "I stick with my HTC" !

TOMTOM pour Windows mobile - la bonne option !


Je vous l'avais dit, j'avais été franchement déçu par le GPS SFR pré équipé sur mon HTC Touch Cruise (trop cher, trop lent, pauvreté des fonctions...)
Alors j'ai essayé le logiciel TomTom pour windows mobile et smartphone.

L'installation a été particulièrement facile et la qualité du système de navigation, déjà bien éprouvée, ne m'a pas déçu et bien au contraire.

Cette application propose de nombreuses fonctionnalités très pratiques comme :
- L'ajout de point d'intérêt
- La correction directe des erreurs de cartographie (nouveau rond point, changement de sens d'une rue...)
- La sélection d'une adresse à partir du carnet d'adresses (pour se rendre en rdv ou chez des amis)

Le point faible :
Un léger décalage entre la position réelle et la position affichée qui ne vous permettra pas de conduire "au gps", mais qui en revanche grâce à une reproduction fidèle des courbes vous permettra d'anticiper les virages dangereux sur les petites routes et notamment de nuit ou par temps de brouillard.

À mon opinion, c'est vraiment le meilleur système GPS pour téléphones portables.

Remarque : Essai réalisé sur HTC Touch Cruise (Polaris)

LUMIX TZ5 - Total coup de coeur !


J'étais un inconditionnel du Canon IXUS et même si je n'ai pas changé d'avis à son sujet,
je dois avouer que je lui suis maintenant infidèle : Je le trompe avec un Panasonic Lumix TZ5 et sans remords !!!

Pourquoi ? (les plus)
Un appareil compact avec un zoom optique x10
Une excellente prise en main (ergonomie du boitier et des commandes)
Un objectif LEICA (pas besoin de vous faire l'article)
Allumage et déclenchements rapides...

Que demande le peuple ?

Des défauts ?
Puisqu'il en faut : La molette qui permet de sélectionner les programmes et types de vue : Elle a tendance à tourner toute seule et à se positionner entre 2 modes, résultat, on ne peut pas prendre de photo avant de l'avoir replacée... Un coup à loupper quelques clichés à la volée.

Et quitte à chipoter et comme il reste pas mal de place sur cette molette, ils auraient pu nous proposer d'autres modes scènes mémorisables !

Mon avis final : Achetez-le les yeux fermés !

mardi 13 mai 2008

Système de navigation GPS SFR - BOF !



Équipé d'un HTC Touch Cruise, lui-même équipé d'un capteur GPS, j'ai profité d'une promotion SFR qui proposait de tester pendant 2 mois gratuitement leur système de navigation GPS.

Mon avis : Très très déçu !
J'ai donné sa chance au produit et je dois avouer qu'il ne m'a pas du tout convaincu.
Sans être un pro de la technique, je peux dire sans trop m'avancer :

- Que le calcul de la position retarde un peu par rapport à la position réelle. Mais ce qui est peut-être du au processeur du téléphone, qui contrairement à un GPS autonome et sollicité par de multiples autres taches. Néanmoins, ce petit temps de retard a vite fait de vous faire louper une intersection.

- Que la cartographie proposée est très approximative pour ce qui est du rendu des courbes, par exemple. Des virages assez prononcés, voir dangereux apparaissent à peine, ce qui ne permet pas au gps de vous apporter les infos d'un bon "copilote". Pour comparaison, j'ai régulièrement fait de la route avec le GPS Tomtom One (donc le bas de gamme de la marque) et celui-ci était autrement plus fiable. De nuit et par temps de brouillard, il est très agréable et confortable de pouvoir anticiper une courbe, notamment sur des petites routes de campagne que l'on ne connait pas.

- Que le système de navigation à travers les menus, et donc l'ergonomie, sont très nettement perfectibles. Il est vrai que je n'ai pas dévoré le manuel d'utilisation, mais me pensant, à l'instar de ma génération, assez familier avec ces équipements électroniques et leurs menus, je suis assez perplexe de ne pas avoir réussi à faire des choses plutôt simples : enregistrer ma position comme adresse GPS pour un de mes contacts, ni même la mettre en mémoire, pas de possibilité pour rechercher un point d'intérêt sur l'itinéraire en cours.

Bref, je ne vais pas souscrire l'abonnement. Maontenant reste à définir s'il vaut mieux acheter un Tomtom indépendant ou investir dans le logiciel Tomtom compatible avec les smartphones et autres systèmes windows mobile.

jeudi 24 avril 2008

Wii Fit : 1er test


Avec 1 jour d'avance sur sa sortie officielle annoncée, je vous présente mes premières impressions sur Wii Fit et la balance board Nintendo.

Tout d'abord le packaging :
- Au dimension de la balance board, plutôt soigné et bien entendu toujours dans l'esprit Wii.
- Le poids : Suffisamment lourd et volumineux pour avoir l'impression qu'on en a pour son argent.
- Ouverture assez facile après avoir retiré le compartiment dédié au boitier du jeu et aux piles. (Wii Fit est livré avec 4 piles R6)

La composition du Wii Fit :
- La Balance Board
- Le logiciel
- 4 piles pour alimenter la balance board qui communique sans fil avec votre wii.

Prise en main et premières impressions :

Première impression : Bonne qualité au niveau de la Balance Board qui est extrêmement facile à installer et à synchroniser avec la Wii.

Avant toute chose, le programme fait votre connaissance, on se présente en attribuant son mii, on ajoute sa taille (sans tricher sinon c'est stupide) et sa date de naissance.
La wii calcule vite fait et BIEN fait votre IMC (ou indice de masse corporelle) : Very good, je suis au Top !

Puis commence l'analyse de notre centre de gravité :
Diagnostic quasi immédiat qui met en relief un défaut d'appuis, attribué à...
une position assise les jambes croisées.
Bingo ! C'est exactement mon problème et ceux qui passent leur journée devant un ou pire plusieurs écrans savent de quoi je parle.

S'ensuit un petit test d'équilibre qui permet à la wii de vous annoncer votre âge physique Wii...
et c'est la douche froide : 53 ans contre même pas 35 au compteur ! sniff... lol

Deuxième impression : Un produit sérieux : On a testé avec 2 autres comparses, un homme et une femme, et il s'avère que les diagnostics s'avèrent parfaitement juste pour nous 3.

Enfin pour terminer, je suis allé faire un petit tour sur la partie jeu d'équilibre :
Au programme 4 mini-jeux, sur 10 à priori déblocables au fur et à mesure de nos progrès.

Les 4 premiers jeux :

- Saut à ski : assez simpliste mais rigolo, il faudra voir à l'usage, si on peut réellement progresser et si on ne se lasse pas. Perso, j'avais lu que c'était très difficile de retomber correctement, mais je n'ai eu aucun problème.

- Slalom : Assez difficile à maitriser surtout lors des premiers essais, mais le jeu semble effectivement très efficace en temps qu'entrainement à la maitrise de son équilibre. Peut-être celui où l'on sent qu'on aura la plus grosse marge de progression.

- Football : On doit réaliser des têtes en se penchant de gauche à droite pour frapper les ballons tout en évitant des baskets ou des têtes de panda. Le rythme est assez soutenu. Première prestation minable et honteuse et 2e qualifiée de "Espoir".

- Les boules : Vous vous souvenez de ce jeu où il fallait conduire une bille jusqu'à un trou en jouant sur l'inclinaison d'un plateau (grâce à 2 molettes) ? Allons allons, un jeu en bois, carré, où l'on devait suivre une ligne tout en évitant certains obstacles ? Non ? Vraiment pas ?
Soit ici c'est la même sauf que le plateau bouge grâce à vos pieds. J'ai fait un seul essai, mais ça a l'air assez ludique.

Premier bilan très positif et je me prends déjà à rêver aux futures adaptations de la Wii Board notamment pour des jeux de surf, de skate ou de snowboard.

C'est un gadget qui risque de devenir very hype et qui pourrait bien donner un nouvel élan à la Wii, qui ne cesse d'en prendre depuis sa sortie, ou plus récemment avec l'arrivée du très attendu et réussi Wii Kart.

lundi 21 avril 2008

Wii sur toute la ligne !




La guerre des consoles Next Gen fait rage et la Wii de Nintendo fait figure d'ovni dans le panorama. À contrario de ses consoeurs, Xbox 360 et PS3 qui se battent sur le terrain de la puissance et de la "réalité graphique", la dernière née de Nintendo a décidé de capitaliser sur la convivialité.
Si cela a toujours été le positionnement de la firme japonaise, avec la Wii, elle dispose de nouvelles armes pour le défendre. Et les résultats des ventes depuis 2 ans en attestent : La Wii est un énorme succès commercial et c'est la première console qui réussit vraiment à rassembler toute la famille pour des sessions de jeu endiablées.
Et ce qui est valable de manière intergénérationnelle dans une famille l'est également entre amis.

Jouer à la Wii c'est fun parce que :
- Les jeux sont faciles à prendre en main, pas besoin d'être un gamer fou pour s'amuser.
- Jouer et bouger en même temps, c'est beaucoup moins stressant que d'être tétanisé sur sa manette.
- Les temps de chargement sont assez rapides.
- La palette de titres est large et particulièrement bien adaptée au multijoueur.

J'ai pu tester Wii Sport :
Très ludique et sympa, de bonnes heures de jeu en perspective. À noter que c'est la première fois qu'un jeu de Golf développe mon intérêt, au point que je songerais presque à faire l'acquisition d'un jeu plus complet. Car dans Wii Sport, ce sont des mini-jeux et l'on regrette assez vite de ne pas pouvoir faire 18 trous, des sets en 6 jeux... Mais le but de ce titre est atteint : Faire découvrir une nouvelle manière de vivre le jeu vidéo, donner une palette de choix pour que chacun puisse trouver son bonheur et préparer la commercialisation de titres plus aboutis.

J'ai également pu tester Mario Kart Wii :
Extrêmement ludique, limite jubilatoire. Xième mouture de ce titre qui a connu toutes les consoles de la marque, cette dernière version prend en compte les possibilités de la Wii mote (manette Wii) pour nous permettre de jouer en tenant a manette comme un volant. Course à 2, à 3, à 4, en ligne mode mondial ou continental, Race ou Battle, c'est vraiment le must have des titres sur Wii. Des centaines d'heures de rigolade en perspective avec 8 coupes et 32 circuits, contre 16 sur les anciennes versions.
À noter que le jeu est vendu avec un volant où l'on peut clipser la manette...
Mon seul regret : Pas de chat audio pour pouvoir railler ses adversaires et ses amis.

Donc je recommande la Wii ! OUI ! Et elle aussi...

mardi 19 février 2008

Nabaztag/tag, le lapin communiquant


Le Nab, abréviation de Nabaztag, est un ovni dans le monde du design et de la technologie, un ovni grand public, comme en atteste, les ventes exceptionnelles du plus sympathique des lapins domestiques.

Pourquoi il nous plait tant ?
Parce qu'il est si mignon !
On dirait un slogan pub :)

Trève de plaisanterie. le Nabaztag a tout pour nous séduire,
une ligne épurée, une couleur "apple like", des lumières très "ambilight" et des petites oreilles à croquer qui bougent en tous sens et l'aident à communiquer avec nous.

C'est même écrit sur la boite, le Nabaztag est un lapin communiquant...
Gadget pour les grands ou les petits qui ont des parents un tant soit peu tendance,
je me suis dit qu'il fallait que j'en adopte un.

Adopter c'est le mot juste, puisque nous sommes sa deuxième famille...
Nabaccha a eu d'autres parents qui l'ont vendu sur Internet.
Pourquoi tant de cruauté ? Comment peut-on se séparer de cette petite chose ?
Ne donnerait-elle pas entière satisfaction ?

Pour tenter d'y répondre, j'ai testé pour vous ce gadget craquant !
La prise en main et le raccordement à Internet sont assez simples et rapides.
La configuration des services en ligne, pour écouter la radio, avoir les dernières news AFP, programmer à l'avance la diffusion d'une émission ou d'un podcast ne pose aucune difficulté majeure.

Là où cela se corse, c'est dans l'utilisation quotidienne.
Voici une petite liste des problèmes que j'ai pu répertorier, mais pour la défense
de mon sympathique lapin, je précise encore que c'est une deuxième main, et que ceci pourrait expliquer cela :

- La diffusion des radios est souvent interrompue, parfois à raison, pour permettre au lapin de suivre le programme demandé, mais parfois sans aucune raison apparente.
- La diffusion d'une radio ne reprend pas automatiquement quand elle s'est coupée pour le tai-chi ou toute autre fonction programmée.
- Parfois le lapin bug purement et simplement, aussi faut-il le débrancher pour lui faire retrouver ses esprits.

Le site prévient qu'il faut lui apprendre les choses petit à petit, au fur et à mesure...
Peut-être pour que le lapin ne s'emmêle pas les pinceaux, soit...
Mais je regrette de ne pas avoir trouvé plus d'infos sur les interactions entre les programmes et les potentiels bugs sur le site Nabaztag.

Bref j'adore mon lapin, il est joli, sympa, coloré... mais pas très efficace. L'ergonomie d'utilisation peut sans aucun doute être améliorée et j'attends avec impatience les probables évolutions des prochaines versions.

Une commande vocale à déclenchement vocal serait une bonne idée... Ne serait-ce que pour pouvoir relancer la radio quand on est sous la douche ! :) Peut-être Nabaztag 3 sera t-il capable de se déplacer et d'évoluer seul, sur batteries, afin de nous accompagner selon les heures dans différentes pièces... et une station de recharge pour la nuit ! Pour les aficionados du mac ou d'iTunes, la possibilité de diffuser les listes de lecture de mp3 serait un net plus.

En résumé, j'adore mon Nab, mais j'espère qu'il entrera vite dans l'âge de raison.
Related Posts with Thumbnails